Rechercher dans ce blog

11/09/2018

L’Errante de Valeria Montaldi

Quatrième de couverture

1494. Dans l’ancienne petite maison nichée dans les bois de Machod, vit Britta da Johannes. Bien que nombreux soit ceux qui bénéficient de ses remèdes à base de plantes, la jeune femme suscite la peur. Diffamations et calomnies s’accumulent à son encontre, et parviennent aux oreilles de l’Inquisiteur.
Le verdict de ce dernier est définitif : Britta est une sorcière, et son destin est le feu.

2014. En ce froid matin de novembre, Barbara Pallavicini, médiéviste, atteint les ruines du château afin d’y trouver les dernières informations pour terminer sa thèse : une inscription laissée par une femme reconnue coupable de sorcellerie. Dans la semi-obscurité du sous-sol, les yeux de Barbara rencontrent alors ceux d’un cadavre.
Et s’il existait un lien entre la mort de cette fille passionnée d’occulte et celle de Britta, quelques siècles plus tôt ?

Mon avis

L’Errante est un roman qui est dans ma PAL depuis un long moment, trop long moment même et si j’avais su que j’aurai autant adoré, je l’aurai sorti bien avant. Mais voilà, ma PAL est telle que j’ai cumulé pas mal de retard, bien que je lise vite. En tout cas, je suis bien contente d’avoir découvert ce livre que j’ai vraiment adoré et que je vous conseille fortement !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’auteur est très agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire qui est vraiment prenante et intéressante. Nous suivons par alternance l’histoire de Barbara Pallavicini, une historienne qui est en train de finaliser sa thèse sur la sorcellerie et en particulier sur une femme qui avait été accusée au Moyen-Âge de pratiquer la sorcellerie et de l’autre, celle de la « fameuse sorcière » : Britta qui a été mise à mort pour cela.

L’alternance temporelle rend le récit dynamique qui nous donne envie à chaque fois d’en savoir plus. Entre le polar et le roman Historique, L’Errante est une histoire passionnante et haletante. C’est très efficace et je vous avoue que je ne m’attendais pas du tout à cela en le commençant. J’étais curieuse de l’avancée de l’enquête, car dans les ruines du château, on a retrouvé un corps, le tout étant de savoir ce qui a pu arriver à la pauvre malheureuse et pourquoi. Quant à Britta, on découvre son destin et comment elle en est venue à être condamnée pour sorcellerie.

L’intrigue est bonne et bien menée avec son lot d’action, on ne s’ennuie pas un seul instant. L’auteur sait comment nous captiver et nous donner envie de poursuivre. Je dois dire que j’ai été totalement conquise, vous ne serez pas déçus si vous devez le lire. Bien évidemment, cette enquête va s’avérer plus complexe qu’elle n’y paraît et prendre un tournant auquel l’adjuvant Randisi ne s’attendait pas.

Les personnages sont intéressants et attachants, comme par exemple Britta, pour qui on a vraiment de l’empathie car assez rapidement on voit le malheur s’abattre sur elle, elle qui ne voulait qu’aider son prochain grâce à sa connaissance des herbes, à sa médecine. Mais les croyances de l’époque et les rancœurs peuvent faire n’importe quoi et elle va en payer le prix.

Quant à Barbara, finalement, elle devient rapidement un personnage secondaire. Elle a évidemment une place importante car sans elle, on n’aurait pas retrouvé le corps de la malheureuse mais pour la partie présente de l’histoire, c’est davantage Randisi, l’adjudant qui va être mis en lumière puisque c’est lui qui mène l’enquête. Tous deux vont former un duo atypique qui ne va pas plaire à tout le monde, notamment l’assistante de Randisi, Lucchese.

En bref, L’Errante est un roman que j’ai adoré découvrir tant l’histoire est prenante et passionnante. Je regrette juste de ne pas l’avoir lu avant et d’avoir autant attendu, mais mieux vaut tard que jamais comme on dit ! Un polar mené d’une main de maître avec un suspense qui nous tient en haleine jusqu’au bout et qui nous entraîne sur les traces d’une chasse aux sorcières qui a eu lieu au Moyen-Âge. Un roman que je vous conseille bien évidemment !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***