Rechercher dans ce blog

31/10/2018

La maison des possédés de Ellen Oh (Esprits maléfiques 1)

Quatrième de couverture

Quand Harper emménage dans sa nouvelle maison, elle a un mauvais pressentiment. Très vite, son petit frère change de comportement : il parle avec un ami imaginaire et a des crises de violence. Les accidents étranges se multiplient, Harper est assaillie de cauchemars… Aidée de sa nouvelle amie Dayo, elle va devoir découvrir la vérité si elle veut sauver son frère !

Mon avis

Après avoir lu Arkane qui m’a fait plus d’une semaine, j’avais besoin d’une lecture plus légère et plus « simple » que je pourrai lire plus rapidement. Et mon choix s’est porté sur un livre que je venais juste de recevoir que je ne connaissais pas et qui sortait le jour même, le premier tome d’Esprits maléfiques : La maison des possédés qui a été une très belle découverte. Un roman que je vous conseille de lire pour Halloween, cela vous mettra dans l’ambiance.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite. J’ai beaucoup aimé l’histoire qui est prenante et intéressante. j’avoue que je ne suis pas grande fan du genre horreur, je n’aime pas me faire peur, c’est le genre de choses qui pourrait me donner des cauchemars, je n’aime pas ça. Mais j’ai été assez surprise par la tournure des événements dans cette histoire qui va prendre une dimension plus fantastique qu’horrifique par certains moments.

L’écriture de l’auteur est très agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire. Les pages défilent sans qu’on ne s’en rende compte au point que j’ai lu le roman dans la journée tant j’étais prise par les événements avec l’envie de savoir ce qui allait arriver à Harper et sa famille. Je dois dire que j’ai été assez surprise par la tournure des événements. je n’avais pas d’attente particulière puisque je ne connaissais pas ce roman mais j’ai beaucoup aimé car c’est bien plus complexe et mature qu’on ne pourrait le croire.

Il y a une certaine atmosphère inquiétante, on « sent » la présence du fantôme, on sent qu’il y a quelque chose d’anormal qui est en train de se passer et le fait que Harper ne se souvienne pas de ce qui s’est passé quelques mois plus tôt lors de son accident rajoute une couche de mystères. C’est très intriguant tout ça et l’auteur sait attisé notre curiosité et nous donner envie d’en savoir plus. Je n’ai pas su lâcher le livre, c’est donc une très bonne chose.

L’univers se dévoile petit à petit à mesure que l’on avance dans notre lecture. Certaines choses commencent à faire jour mais c’est surtout sur la fin que l’on a les premières révélations qui expliquent pourquoi certaines choses arrivent, etc. Je reste délibérément vague parce que je ne veux pas spoiler l’histoire mais j’ai beaucoup aimé ce que l’auteur a créé là, ça change grandement. C’est plus complexe que ça en a l’air et l’histoire prend un tournant vraiment intéressant auquel je ne m’attendais pas. J’ai eu des doutes et je me suis posée pas mal de questions car c’était étonnant que l’auteur insiste sur certains points mais j’ai quand même été dans l’ensemble très surprise par ce qui se passait.

Les personnages sont intéressants et attachants, à commencer par Harper, une jeune ado de 12 ans qui voit son quotidien bouleverser. Ce n’est jamais évident de changer de maison, d’aller dans une nouvelle ville que l’on ne connaît pas, dans une maison qui ne nous inspire pas. Elle est suivie suite à un accident qui a surgit plusieurs mois auparavant et elle écrit dans un journal intime ce qu’elle n’aime pas (et il y a pas mal de choses). A travers ce journal et certains souvenirs qui lui reviennent petit à petit, on commence à entrevoir ce qui a pu lui arriver et qui a peut-être un lien avec ce qui arrive aujourd’hui à son petit frère. Harper est une jeune fille qui doute beaucoup d’elle, qui ne se sent pas toujours à sa place, pas toujours comprise, comme beaucoup d’ados dirons-nous mais elle a d’autres raisons pour se sentir ainsi. Elle est attachante et comme elle, on aimerait comprendre ce qui se passe et pouvoir aider son petit frère qui change du tout au tout.

Dayo est aussi une amie qui va être très présente pour Harper alors qu’elle l’a connaît à peine. Une amitié qui démarre très fort. Elle est assez amusante, s’implique beaucoup dans ce qui arrive à Harper et la soutient dans sa démarche même si cela peut sembler fou. Une amie inestimable pour Harper qui n’a pas encore fait sa rentrée dans cette nouvelle vie.

En bref, La maison des possédés est un premier tome très intriguant que j’ai pris plaisir à découvrir. C’est assez sombre et inquiétant dans l’atmosphère, une lecture parfaite pour Halloween, ça mettra dans l’ambiance. L’univers est très intéressant et j’ai hâte d’en apprendre plus maintenant que je sais ce qu’il en est, quant à l’intrigue elle est bonne et bien menée, avec de l’action, du mystère. Quant aux personnages, ils sont attachants et sympathiques ; de quoi passer un très bon moment de lecture. Pour tous les amoureux de Chair de poule, de romans d’horreur, qui font un peu peur, vous allez être servis avec La maison des possédés qui nous met dans une ambiance Halloween avec ces drôles d’incidents qui seraient liés à des fantômes qui hantent la nouvelle maison d’Harper.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Les articles les plus consultés