Rechercher dans ce blog

11/03/2019

Rivalités de Sophie Jomain (Les Étoiles de Noss Head 2)

Quatrième de couverture

« Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait. Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer. J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. »

Mon avis

Rivalités est le 2e tome des Étoiles de Noss Head, une série que je connais depuis très longtemps mais que je n’ai commencé que grâce à la version illustrée du premier tome. Et j’avais adoré cette histoire et cet univers, il était donc tout naturel que je continue la série, mais quitte à l’avoir commencé avec une belle version inédite avec de jolies illustrations, autant continuer dans ma lancée.

Ainsi, malgré les deux versions papiers que je possède de ce 2e tome, j’ai lu la version illustrée et une fois encore c’est une petite merveille, même si mon cœur a eu quelques ratés au cours de ma lecture…

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte et un peu de mystère ne fait jamais de mal. Quand j’ai commencé ce livre, je ne savais pas du tout de quoi ça allait parler, et malgré les années qui ont passé, j’ignorais tout de ce que j’allais découvrir au fil de ma lecture. Autant vous dire que ça a été le choc lorsque je suis arrivée à la fin. Mais je reviendrais sur ça un peu plus tard.

L’écriture de Sophie Jomain est toujours aussi exquise et je me suis plongée dans cette histoire et cet univers si particulier en un rien de temps. Vous ai-je déjà dit que les illustrations offraient une version tout à fait unique ? Une vraie immersion lorsque les scènes se déroulent graphiquement sous nos yeux et quel ravissement. Les dessins sont vraiment superbes, j’ai d’ailleurs une double page en tête qui est juste sublime… Mais vu ce qui est présentée, ça n’a rien d’étonnant que cela me plaise à ce point.

L’intrigue est plutôt simple si on y réfléchit bien mais elle est extrêmement efficace. On en apprend beaucoup plus sur l’univers des loups, sur les liens de la meute, sur les relations entre certains personnages. Mais bien évidemment, pour compliquer la donne, de nouveaux personnages entre en scène et ce n’est que petit à petit que l’on prend conscience de leur vraie nature, de ce qu’ils cachent. Et à partir de ce moment-là, c’est le début des problèmes pour Hannah qui se retrouve confronter à des choses qu’elle pensait inimaginable une année plus tôt. L’existence des loups-garous est une chose, mais là, c’est au-dessus de ce qu’elle pouvait imaginer. Il y a de l’action, des rebondissements et des problèmes à gogo, sans compter qu’il faut composer avec un petit ami sur-protecteur et ce n’est pas toujours évident pour Hannah qui ne comprend pas pourquoi Leith agit de cette manière avec ses nouveaux amis.

L’univers s’étoffe ici et je dois dire que cela me plaît beaucoup ! La mythologie est très intéressante et cela permet d’enrichir cette histoire, même si par certains aspects, ça ne me plaisait pas vraiment car je voyais certains personnages rôder d’un peu trop près Hannah et Leith. Je ne veux pas trop en dire, pour ne pas spoiler l’histoire et les révélations qui sont faites ici mais j’ai beaucoup aimé ces nouveaux éléments qui enrichissent l’univers et j’aimerai en savoir plus.

Enfin je les ai bien aimés dans un premier temps, mais certains éléments ne m’ont pas plu… comme cette fin ! Je ne m’en suis toujours pas remise, elle est juste… Bref, là encore je vais rien dire pour éviter les spoilers parce que c’est le mal mais là, j’en ai beaucoup voulu à l’autrice sur le moment. Et quand en plus, on voit tout ça en image, grâce aux illustrations, c’est d’autant plus dur… Mais je reste curieuse et impatiente de savoir ce qui va se passer vu les circonstances. Mais mon petit cœur ne va pas s’en remettre… Ça a été l’ascenseur émotionnel là, l’autrice joue avec nos nerfs mais je lui fais confiance, comme pour Jennifer L. Armentrout, je suis sûre qu’elle saura me surprendre (en bien, je l’espère)…

En bref, Rivalités est un 2e tome à la hauteur du précédent et de mes attentes. Je me dis que j’ai bien fait d’attendre avant de me lancer dans cette saga et de pouvoir la découvrir pour la première fois sous cette forme car la version illustrée ajoute un vrai plus à l’histoire, on est totalement immergée dans l’univers et l’action pour mieux la ressentir et la vivre. L’intrigue est bonne et bien menée, elle peut sembler simple mais elle est très efficace et il y a pas mal de choses auxquelles je ne m’attendais pas. Maintenant, j’attends de voir la suite parce que là, vu la fin ce n’est pas possible de rester comme ça… Et non, je ne craquerai pas, je ne lirai pas la version poche que je possède pour le découvrir en illustrée, comme les précédents. Je suis un Jedi, j’y arriverai !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***