Effluvium de Didier Graffet et Xavier Mauméjean

Quatrième de couverture

D'un Paris alternatif à un New York fantasmé, des flots légendaires aux mégapoles d'acier, Didier Graffet nous emmène au cœur de panoramas uniques fait de rigueur architecturale et de bâtiments à vapeur.
Effluvium, c'est une Humanité conquérante qui cherche à repousser limites et frontières par les airs, les océans et le chemin de fer.
Effluvium, quand l'exploration trouve sa plus belle définition en peinture.

Mon avis

Effluvium est un artbook de Didier Graffet, qui a illustré bon nombre de romans chez Bragelonne. J’aime bien le travail qu’il a pu effectuer, donc quand j’ai vu cet artbook, je n’ai pas hésité un seul instant pour le lire et surtout le voir et je dois dire que je n’ai pas été déçue du résultat. C’est vraiment un artbook magnifique que je vous invite à découvrir.

Je ne ferai pas de résumé du livre, en soi, il n’y a pas vraiment d’histoire, ce n’est pas un roman graphique, même s’il y a un certain fil conducteur et ce, grâce au texte de Xavier Mauméjean qui cosigne cet artbook. On voit des villes avec ses bâtiments, ses moyens de transports, à la manière « steampunk », autant vous dire que visuellement c’est une petite merveille.


Sous chaque illustration, un petit texte, écrit par Xavier Mauméjean permet d’interpréter l’illustration peinte par Didier Graffet. Il faut savoir qu’il s’agit de peinture à l’acrylique, petite mention que j’ai su à la fin de l’ouvrage, où l’on retrouve une interview de Didier Graffet et Xavier Mauméjean qui nous explique leur démarche, leur rencontre, etc. Une interview vraiment intéressante pour conclure cet artbook.


L’artbook est dans un format très grand, comme les albums pour enfants, ce qui nous permet de nous immerger totalement dans ces illustrations, d’en voir les moindres détails et je peux vous dire que je n’ai pas bouder mon plaisir à les examiner de très près. Je suis bluffée par le travail effectué et sachant que ce sont des peintures, j’aurai vraiment aimé les avoir « en vrai » pour les admirer encore plus près. Mais là, le rendu est déjà superbe. Sur une page simple et pour d’autres, une double page, les illustrations se déploient totalement. Je vous avoue qu’avec l’actualité, j’avais un peu peur, au détour d’une page de tomber sur une représentation de Notre-Dame… Mais d’autres merveilles sont présentées, on reconnaît parfaitement certains lieux de Paris, tout en mélangeant la fiction avec des effets steampunk.


Je n’ai pas besoin d’en dire plus, je pense que les illustrations présentées ici sont suffisamment parlantes pour montrer ce sublime livre.


En bref, Effluvium est un artbook magnifique que j’ai pris grand plaisir à découvrir. Les illustrations sont juste magnifiques et je serai bien curieuse de voir les œuvres en grandeur nature, ça doit être quelque chose. Un artbook que je vous invite à découvrir si vous voulez voyager, vous immerger dans l’univers steampunk à travers des villes comme Paris ou New York et à travers des monuments réels ou fictifs. Un magnifique ouvrage qui mérite qu’on s’y attarde !

Commentaires

  1. Bonjour et merci pour cette agréable présentation du dernier artbook de Didier Graffet. Je l'ai observé dans un magasin mais c'est son format qui m'a un peu déplu, un peu trop grand à mon goût. Je crois donc que je ne l'achèterai pas bien que je te crois lorsque tu dis que les illustrations sont merveilleuses. Je me contenterais de ses deux précédents artbooks que je possède dans ma bibliothèque depuis déjà un petit moment et auxquels je suis très attaché.

    Bien amicalement,

    Maxime

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***