Rechercher dans ce blog

20/05/2019

Le Tyran des Songes d'Oren Miller

Quatrième de couverture

Emma lit dans les âmes : elle voit le vrai visage de ceux qu’elle croise. Et elle déteste ce talent qu’elle subit depuis l’enfance. 

Mais d’autres dans l’ombre l’observent aussi et vont lui montrer que toute sa vie n’est que mensonge et redoutable illusion. Emma plonge alors dans un univers cruel où dieux et déesses antiques, sorciers, magiciennes et autres créatures se disputent une partie d’échec grandeur nature dont elle est l’enjeu. Elle doit alors s’enfuir, éviter les dangers, survivre, coûte que coûte. Et découvrir pourquoi le Marchand de sable d’intéresse autant à elle... 
Excepté que l’un des joueurs de cette folle partie n’est pas comme les autres. 
La Mort n’aime pas perdre, elle n’aime pas non plus attendre. 

Alors quand la Mort se trouve assez proche pour souffler sur votre nuque, vous n’avez que deux options : 
Gagner. 
Ou courir. 
Toujours plus vite.

Mon avis

Le Tyran des Songes est un roman qui m’a attiré tout de suite, il faut dire que la couverture est plutôt sympathique et mystérieuse mais quand on voit de quoi il s’agit, ça ne pouvait que me plaire. Mais j’étais loin d’imaginer une telle histoire, j’ai beaucoup aimé ! Même si je dois dire, que je ne serai pas contre l’idée d’une suite parce qu’il y a certains éléments qui restent sans réponses et je l’avoue, les personnages me manquent déjà…

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements se mettent assez rapidement en place pour savoir à quoi s’en tenir.

L’écriture d’Oren Miller est vraiment très agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre très rapidement dans l’histoire. J’ai été happée en un rien de temps et cela me donne envie de lire d’autres de ses ouvrages (ça tombe bien, j’ai Le roi sombre dans ma PAL qui attend depuis un moment, il va falloir que je l’en sors…). Il s’agit d’un bon pavé qui dépasse les 500 pages mais très honnêtement, il se lit en un rien de temps, je n’ai mis que deux jours tant j’avais envie de savoir ce qui allait arriver aux différents personnages. C’est très prenant et addictif comme lecture, je vous le conseille vivement !

Ce qui est intéressant c’est que l’on ne suit pas que le personnage d’Emma. Bien souvent dans ce type de roman, c’est le personnage principal qui prend la parole et nous raconte son histoire. Dans les ¾ des romans YA c’est comme ça, du coup on n’a, souvent, qu’un seul point de vue et on se concentre sur ce héros et sur ce qui lui arrive. Ici ce n’est pas le cas. La narration est à la 3e personne et on suit différents groupes de personnages, certes, Emma va être au centre de l’attention de tout le monde, mais finalement, dans le ressenti de ma lecture, ce n’est pas tant elle le « vrai » personnage principal, pour moi c’est davantage un duo de gars dont l’un est La Mort en personne. Elle est l’objet des convoitises de beaucoup, mais ce n’est pas toujours elle qui agit et qui fait avancer les choses, même si elle ne reste pas inactive, bien au contraire. Elle va nous surprendre par bien des manières et cela la rend particulièrement intéressante.

En voyant les personnages en présence, le Marchand de sable et la Mort, on voit que l’on est dans un univers très lié à la mythologie. J’avoue qu’en le commençant, je ne le savais pas c’est donc une très bonne surprise pour moi de découvrir cet univers et de voir comment l’autrice a recréé quelque chose d’unique à partir d’une mythologie connue par le plus grand nombre. J’ai beaucoup aimé le côté très ancré dans notre réalité, tout en y insérant de manière subtile les aspects anciens liés à cette mythologie, de l’Urban Fantasy en somme. C’est vraiment bien fait et très complet. On voit à quel point ça a été réfléchit et le remaniement est très intéressant. On se rend bien compte que tout est bien cadré avec une certaine hiérarchie et politique et dans ces cas-là, il y a toujours des jeux de pouvoirs où tous les coups sont permis et certains sont très forts à ce jeux. Certains sont meilleurs que d’autres… L’univers est très riche et complexe, tout pour me plaire et quand il y a de la politique dans l’air, c’est toujours un vrai régal, il ne m’en fallait pas plus pour adorer cette histoire.

Quant à l’histoire même, elle paraît simple au premier abord mais petit à petit, l’autrice tisse sa toile et tout finit par faire sens. On ne s’attend pas du tout à cela, et si on croit dans un premier temps savoir qui sont les coupables, on déchante assez facilement et comme je l’ai dit, tous les coups sont permis pour parvenir à ses fins, et certains sont prêts à retourner leur veste, à trahir et à mentir. De l’action, du suspense jusqu’au bout, des retournements de situations et de nombreuses révélations, il n’en faut pas plus pour en faire un roman addictif et prenant. J’étais vraiment à fond dans cette lecture qui nous reste en tête un moment.

Mon seul petit « bémol », le seul « petit point négatif » pour moi, c’est que j’attendais une fin un peu plus spectaculaire que celle qui nous est donnée. Vu les problèmes accumulés, le nombre de personnages, etc. je trouve que c’est un chouïa trop facile et rapide. J’imaginais d’autres choses pour cette fin, donc c’est vraiment le seul petit souci, mes attentes étaient autres. Mais cela n’empêche pas que l’histoire soit vraiment très bonne et intéressante et c’est une fin tout à fait honorable, attention. Juste que j’avais autre chose en tête et à la fin de ma lecture, c’est là où je me suis dit qu’une petite suite ne serait pas pour me déplaire puisque certaines choses sont restées sans réponse.

Quant aux personnages, on a là un panel très intéressant. La majorité sont plutôt attachants, comme Emma qui se retrouve au cœur d’une intrigue dont elle ignorait tout, ses amis sont assez amusants aussi ils forment un drôle de trio et vont être impliqués eux aussi dans cette affaire qui dépasse l’entendement. Quant au duo Vlad et Jack… il est juste excellent, j’ai vraiment adoré ces deux personnages qui portent une grosse partie de l’histoire, mais le Marchand de Sable n’est pas en reste. Au fur et à mesure, on apprend à les connaître et notre opinion sur eux évoluent au fil du temps. C’est assez bluffant de voir comment l’autrice arrive à nous retourner complètement quand on comprend les tenants et les aboutissants.

En bref, Le Tyran des Songes a été une très bonne lecture pour moi, j’ai vraiment adoré l’histoire qui est bonne et bien menée, avec son lot d’action et de problèmes. J’aurai aimé une fin un peu plus spectaculaire au vu de tout ce qui se passait, mais très honnêtement, cette fin reste très bien, je suis pointilleuse. C’est pour ça que ce n’est pas un coup de cœur, mais ça reste excellent. Oren Miller a recréé un univers original et prenant sur une base de mythologie grecque et cela fait merveille. De l’Urban Fantasy pour la YA vraiment prenant et avec des personnages haut en couleur qui nous font vivre ici une aventure comme jamais. Je vous le recommande vivement, vous pouvez y aller les yeux fermés, vous allez adorer !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***