Arachnia de Cassandra O'Donnell (Malenfer, Terres de magie 6)

Quatrième de couverture

Poursuivant sa formation avec la vieille diseuse Haya, Zoé va faire la rencontre d’une étrange amie, une araignée géante du nom d’Arachnia, qui vit dans la cité des arachnides. Gabriel, de son côté, doit faire face à de nouveaux pouvoirs qui l’effraient...

Mon avis

Arachnia est le 6e tome de Malenfer, une série qui est plutôt sympathique dans l’ensemble et qui met en scène Gabriel et Zoé, les héritiers d’une puissante magie, qu’ils doivent apprendre à maîtriser.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Comme d’habitude, cela se lit bien et vite, le temps d’un aller-retour au boulot, j’ai lu ce roman qui reste prenant et intéressant.

Mais si j’ai bien apprécié cette histoire car on passe toujours un bon moment de lecture en compagnie de Zoé et Gabriel, il faut reconnaître qu’il ne se passe pas grand-chose dans ce tome. J’aimerai que l’intrigue avance un peu plus vite, qu’on ait davantage de choses à se mettre sous la dent, là on voit essentiellement les alliés s’agrandir pour la cause des héritiers et aussi leur avancée dans la maîtrise de leur pouvoir, mais on en reste là. Ce sont des points importants et qui, j’en suis sûre, seront nécessaire pour la suite, mais j’aimerai que ça aille un peu plus vite ou que ce soit un peu plus poussé dans l’intrigue. Cela manque un peu de consistance pour moi et il n’y a pas de grandes révélations, même si on en sait un peu plus sur les Sourciers, les ennemis des héritiers, l’action n’est pas encore amorcée.

Gabriel et Zoé changent et évoluent au fur et à mesure des tomes. On est loin des deux enfants qu’on a pu rencontrer dans le premier tome, le poids des responsabilités et le fait que leurs pouvoirs ne cessent de croître les rend très différents de ce qu’on a connu. Je suis assez curieuse de voir jusqu’où l’autrice va aller et ce qu’elle leur réserve pour l’avenir. En tout cas, ils restent toujours aussi sympathiques, et vont être confronté à des cas de consciences, et oui, d’avoir un grand pouvoir implique de grandes responsabilités (elle était facile celle-là).

En bref, Arachnia est un nouveau tome sympathique que j’ai bien apprécié dans l’ensemble, même si j’avoue que j’aimerai qu’on avance un peu plus vite dans l’intrigue. Là, les éléments se mettent en place doucement, on voit à quel point la maîtrise des pouvoirs des jumeaux est difficiles, d’autant qu’ils deviennent plus conséquents à mesure que l’on avance dans l’histoire. De nouveaux alliés, plutôt inattendus feront aussi partie de l’aventure. Je suis curieuse de voir ce que donnera la suite en espérant qu’on ait davantage de choses à se mettre sous la dent.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les Carnets de Cerise et Valentin de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

Fils de sorcières de Pierre Bottero

Le navire des disparus de Paul Beorn (Le club des chasseurs de fantômes 1)