Baiser brûlant de Jennifer L. Armentrout (Dark Elements 1)

Quatrième de couverture

Layla est un être unique. Non seulement ses baisers sont capables de tuer n’importe qui ayant une âme, mais elle est aussi la seule représentante de son espèce : mi-gargouille, mi-démon. Or, quand on grandit au sein d’un clan de Gardiens chargés d’anéantir les créatures démoniaques pour protéger l’humanité, mieux vaut faire profil bas et cacher ses sentiments. En particulier auprès du charmant Zayne, qui la voit davantage comme une petite sœur.
Lorsque Layla rencontre Roth, un démon aussi dangereux que séduisant, la liste de ses priorités change quelque peu. En effet, ce dernier prétend connaître tous ses secrets, notamment celui de ses origines...

Mon avis

À peine reçu, je n’ai pas pu m’empêcher de me plonger dans le nouveau roman de Jennifer L. Armentrout : Baiser brûlant, le premier tome de Dark Elements. C’est une série qui date en réalité mais c’est une nouveauté pour nous, et j’avais tellement hâte de le lire. Je suis très fan de ce que fait l’autrice et je dois dire que je n’ai pas été déçue de cette lecture. Ça reste pour le moment un peu introducteur, même si on apprend pas mal de choses mais ça laisse présager beaucoup de choses pour la suite. J’ai hâte de les lire !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. Comme toujours, l’écriture de l’autrice est très agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire qui est vraiment prenante et intéressante.

L’intrigue est bonne et bien menée. Certes, elle peut paraître simple mais c’est efficace et j’ai passé un très bon moment de lecture. J’avais envie de savoir ce qui allait lui arriver, ce qui allait se passer et ce qu’elle allait découvrir sur ses origines. Je dois dire que je ne m’attendais pas forcément à ça, les révélations arrivent petit à petit et ça a été de vraies surprises mais ça explique pas mal de choses ! C’est un premier tome qui pose bien les bases et nous donne un bon aperçu de cet univers, mais j’y reviendrai un peu plus tard.

L’action arrive dès les premières pages, on est au cœur de l’action et des problèmes. Roth fait rapidement son entrée en scène, même si dans un premier temps on ignore qui il est, et tout va s’enchaîner très vite. On n’a pas le temps de s’ennuyer, c’est vraiment prenant et haletant. On découvre petit à petit l’univers, les personnages et une situation qui va vite devenir problématique, même si Layla ignore à quel point.

La narration est du point de vue de Layla, notre héroïne, comme toujours, c’était déjà le cas pour Lux et Covenant par exemple. J’aime bien quand on est du point de vue d’un personnage, ça permet d’être au plus près et donc de s’y attacher plus facilement, tout en apprenant des choses en même temps que le héros (ici l’héroïne). Layla est loin de tout savoir sur le monde qui l’entoure, quand bien même elle en fait partie puisqu’elle est moitié démone et moitié gardienne et c’est intéressant de découvrir les informations au fur et à mesure de ce qu’on veut bien lui révéler. Ça permet de garder du suspense et d’attiser notre curiosité, pour ça, Armentrout sait y faire !

L’univers est vraiment intéressant et original. J’ai lu peu de choses avec des démons, d’ailleurs c’était plutôt en adulte qu’en YA en dehors de Demon Inside et encore moins avec des gargouilles. Les Gardiens sont là pour combattre les démons et les renvoyer en enfer en s’assurant que l’humanité ignore cet aspect-là de leur boulot. Évidemment, l’univers va être en lien direct avec la religion / mythologique biblique (Dieu, Satan, etc.) quand on parle de démons, ils sont forcément évoqués et je dois dire que ce que j’ai vu là m’a bien plu., même si c’en est que les prémices. Je suis sûre que l’autrice a encore beaucoup de choses à nous dévoiler, j’ai hâte d’en savoir plus et de voir où tout cela va nous mener.

En dépit de sa double nature, Layla a été élevée par des Gardiens et tâche de les aider de temps en temps, même si elle a ses propres limites. Ce n’est pas le genre de super-héroïne très forte avec des pouvoirs et qui agit directement. Malgré sa nature, elle reste en grande partie « humaine » et souhaite avoir une vie aussi normale que possible, même si elle n’en aura jamais une puisqu’elle peut prendre les âmes des êtres qu’elle embrasse. Mais je vous laisse découvrir tout ça par vous-même.

On voit que sa vie n’est pas toujours facile, la part démoniaque qui vit en elle doit être sans arrêt contrôlée, muselée. Un vrai combat intérieur pour l’adolescente qui sait déjà être une nuisance pour certains Gardiens mais ils n’imaginent pas à quel point elle lutte chaque jour contre sa nature et les conséquences que ça induit. J’ai trouvé ça intéressant de voir comment elle parvenait à se contrôler et aussi ce que ça pouvait générer chez elle. C’est là que le point de vue intérieur est intéressant car on voit tout en direct, on ressent tout comme elle.

Quant aux personnages, je dois dire que je les ai beaucoup aimés, certains plus que d’autres, c’est évident. Layla vit dans le secret, elle ne peut jamais être totalement elle-même. Si la population a conscience de l’existence des Gardiens, ils ignorent tous des démons, ainsi, Layla ne peut pas dire à ses amis ce qu’elle est réellement, elle est obligée de leur mentir. Il n’y a qu’avec Zayne, son « frère adoptif » qu’elle peut être elle-même avec sa nature, il sait beaucoup de choses sur elle. Mais là encore, elle doit lui cacher certaines choses, comme ses sentiments pour lui, une situation parfois difficile à vivre.

Zayne est un personnage intéressant mais pour une fois, le « gentil » de l’histoire n’a pas ma préférence. J’avoue qu’à côté de Roth, il peut paraître plus plat, trop droit et trop gentil. Je le vois vraiment comme le grand-frère que comme un amant potentiel (pour une fois). Je ne sais pas, je n’ai pas eu de coup de cœur pour ce personnage comme j’ai pu en avoir pour Daemon dans Lux ou Aidan dans Covenant alors qu’il pourrait être le petit ami parfait, avec des problématiques similaires à Aidan…

Quant à Roth, c’est un sacré personnage, j’avoue que dès qu’il est entré en scène… il m’a beaucoup plu. C’est le bad boy, on voit à des kilomètres qu’il va causer des problèmes et en même temps, il va aider plus d’une fois Layla et lui en apprendre plus en l’espace de quelques mois que durant toute sa vie auprès des Gardiens. J’avoue que plus d’une fois j’ai douté de lui, je ne savais pas trop quoi en penser, en même temps c’est un démon, rien ne peut sortir de bon et pourtant, comme Layla j’avais envie de lui faire confiance… Je vous laisse découvrir si c’était une bonne idée, en tout cas c’est un personnage marquant qui, en dépit de son comportement charmeur (et plus si affinité) est plus complexe qu’il n’en a l’air. Quant à Bambi qui l’accompagne, j’adore le personnage ! Je vous laisse découvrir qui c’est.

En bref, Baiser brûlant est un premier tome que j’ai adoré découvrir mais je n’en doutais pas une seule seconde. Je n’ai jamais été déçue des romans de Jennifer L. Armentrout et une fois encore elle nous prouve à quel point elle a de l’imagination, qu’elle sait créer des univers et des personnages attachants et intéressants. L’intrigue est plutôt simple, mais elle est efficace. C’est très prometteur et je suis très curieuse de voir ce que donnera la suite étant donné les événements. Des personnages haut en couleur qui promettent beaucoup, il me tarde de les retrouver.

Commentaires

  1. Déjà dans ma wish list, le roman me semble maintenant encore plus tentant ! Et si je n'aime pas trop les bad boy, j'avoue que ta description de Roth donne envie d'apprendre à mieux le connaître...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi les Bad Boy ça dépend comment ils sont, mais là j'avoue que Roth... il m'a beaucoup plu. Tu ne sais pas trop si c'est "le méchant" de l'histoire ou pas, c'est un peu flou par moment mais je l'aime bien quand même et vu son comportement envers Layla, il n'est pas si méchant que ça, je les vois bien ensemble. Affaire à suivre en tout cas, mais oui, c'est un personnage qui ne laisse pas indifférent.

      Supprimer

Publier un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***