Les portes de Doregon de Carina Rozenfeld (Doregon 1)

Quatrième de couverture

« La solution s'imposa à moi comme un coup de poing au plexus solaire. Ma respiration s'interrompit avant de reprendre, haletante. Non... je ne pouvais pas ! Je n'avais pas le droit. Jouer avec le temps était interdit, punissable ! Mais, si je laissais mon ennemi s'emparer du Secret, cet interdit n'aurait plus lieu d'être, comme tout le reste... Et c'était le seul moyen de sauver le Secret, de sauver Doregon et de sauver Josh en même temps, alors, il n'y avait pas à hésiter. Je l'entendis hurler mon nom, sa rage se répercutant jusqu'à moi...
— MIA ! »
Jeune étudiante aux Beaux-Arts particulièrement douée, Mia peint depuis des années un monde qu'elle a baptisé Doregon. Mia aime Josh, libraire ingénu et passionné. Mia aime son frère, photographe brillant mais tourmenté, pour lequel elle rêve d'une existence apaisée. Alors, quand elle reçoit le Secret, ce pouvoir singulier qui lui permet de pénétrer dans ses peintures, d'entrer physiquement en Doregon, elle ne peut résister au bonheur de partager avec chacun d'eux la vie dans cet univers fascinant, sans se douter qu'elle va le mettre en danger.

Mon avis

Alors, je tiens tout d'abord à remercier Chrisrob pour m'avoir fait découvrir ce livre, pour l'avoir repérer lors de notre petite balade à Paris, parce que ça a été une bonne surprise et que je ne regrette pas du tout d'avoir lu ce livre.

Il s'agit donc d'un livre jeunesse qui nous emmène dans un univers assez riche et intéressant. L'écriture de Carina Rozenfeld est très agréable à lire, très simple mais pas nécessairement trop simple (dans le sens très gamin, pas du tout). Cela permet d'avoir une lecture facile et elle décrit les choses de telle manière qu'on s'imagine assez bien ce qui se passe, sans que ce ne soit très compliqué (alors que ça pourrait aisément le devenir, entre les changements de temps, mais aussi les créatures et voyages possibles, mais je reviendrais dessus plus tard).

La narration est double, on a à la fois, la 1ere personne avec Mia et la 3e personne lorsqu'il s'agit de Josh. Cela nous permet d'être confrontés aux deux personnages qui sont aussi importants l'un que l'autre, même si Mia a évidemment la 1ere place, après tout, il s'agit de son histoire. On se repère assez bien, on ne passe pas de l'un à l'autre brutalement, il y a des séparations avec des astérisques ou bien un changement de chapitres, ainsi, on ne se perd pas.

Le livre est séparé en deux parties, la première étant très courte par rapport à la deuxième qui fait presque l'intégralité du livre. Cela nous permet de ne pas nous perdre entre les différents temps, pour voir l'ordre chronologique des éléments. Ainsi, on voit la différence entre la Mia du « future » et celle du « passé ». Sans quoi, il aurait été difficile de s'y retrouver, mais comme il y a deux parties clairement distinctes, on se repère bien.

Dans cette première partie, on découvre Mia, et on se rend compte qu'il se passe quelque chose de grave, qu'il est question d'une trahison et qu'elle doit tout faire pour protéger le Secret coûte que coûte, même si pour ça, elle doit faire quelque chose qu'elle aurait dû éviter (Le début de la quatrième de couverture est un passage dans cette partie d'ailleurs). Et c'est ainsi que Mia remonte dans le temps pour changer tout cela et protéger au mieux le secret et en subit les conséquences.

On passe ensuite à la deuxième partie, et au vue du titre de la partie, les évènements tels qu'ils se sont passés, et cela bien avant que Mia parte dans le passé dans le but de changer les choses. Ainsi, le lecteur sait déjà plus ou moins ce qui va se passé comme on a lu « le futur », on a donc déjà des éléments clés de l'histoire en tête, avant même que l'histoire ne se déroule chronologiquement. Cela peut-être une mauvaise chose parce qu'on sait d'avance ce qui va se passer, de l'autre, le lecteur est en attente perpétuel et on se demande comment les choses ont pu en arriver là. La lecture de la deuxième partie, nous permet de le découvrir et je dois dire que je ne m'attendais pas à certaines choses à la fin (en même temps, je ne cherche pas spécialement à tout deviner, j'aime bien être surprise dans mes lectures, sinon ça n'a aucun intérêt). On sait donc, dès le début à quoi nous attendre, mais il y a tout le cheminement qu'on découvre et je dois dire, qu'on va vraiment de découverte en découverte et puis je ne m'attendais pas à certaines révélations, je ne pensais pas que l'auteure irait tout à fait dans cette direction, mais pourquoi pas, ça se tient.

Mia est donc une jeune artiste peintre et alors qu'elle entre dans une librairie dans le but d'acheter un livre pour un ami, elle fait la rencontre de Josh. Plus tard, lors d'une exposition (celle de son frère Moone, photographe, ainsi que la sienne), elle le retrouve et commence à discuter avec lui. C'est alors qu'un homme qu'elle ne connait pas, va lui parler et lui confier un secret. Elle lui suit, même si elle est intriguée et il se passe alors une chose étrange avant qu'il ne disparaisse... C'est alors que l'histoire commence vraiment car, alors qu'elle est en compagnie de Josh chez elle, elle voit dans ses peintures – représentant un monde qu'elle a elle-même surnommé Doregon, une étrange lumière. Elle s'approche donc du tableau et est aspiré par celui-ci. Elle découvre donc Doregon, un autre monde qui existe bel et bien et non uniquement dans sa tête.

Elle va faire là-bas de nombreuses connaissances dont une personne qui va tout lui apprendre sur ce monde et son rôle à jouer dans celui-ci. S'ouvre à elle des possibilités qu'elle n'aurait pas cru possible et s'empresse de partager cela avec Josh, en qui elle a confiance et qu'elle apprécie grandement, même si ça ne fait pas longtemps qu'il se connaisse. Quelque chose passe vraiment entre eux, un vrai coup de foudre (bon, il y a « coup de foudre » et « coup de foudre », là c'était peut-être un peu rapide pour certaines choses, mais ça ne dérange pas, parce qu'on voit qu'ils sont bien ensembles et se complètent bien. Du coup, ça peut passer.

Les personnages sont vraiment attachants, j'aime beaucoup Mia ainsi que Josh. Ils forment un beau couple tous les deux et se complètent. Le frère de Mia, Moone, est la cause de tous les problèmes comme on le découvre dans la 1ere partie du livre. Et on se demande, en le voyant au début de la 2e partie, comment il a pu changer à ce point et comment il a pu en arriver là. Même s'il était un peu étrange au début, ce n'est plus du tout le même homme à la fin de l'histoire et du coup, en sachant d'avance ce qui va advenir de lui, on a envie de savoir la raison de cette évolution (dans le mauvais sens du terme).

Doregon est vraiment un monde riche et à part. L'auteure a vraiment créé tout un univers avec des créatures (notamment l'animal que l'on voit sur la couverture) et des personnages qui ont un rôle à jouer dedans. C'est vraiment bien organisé et j'ai pris à plaisir de découvrir ce monde, ainsi que les autres. On apprend tout cela au fur et à mesure, notamment quand Mia fait les allers-retours entre la Terre et Doregon.

L'histoire que nous propose Carina Rozenfeld est vraiment très intéressante et j'avais vraiment envie de découvrir tout ça, bien que je connaisse en partie la fin. Je trouve le principe de cette histoire assez originale, c'était bien sympathique à lire. Ce n'est pas spécialement un coup de cœur, mais ça a été quand même une bonne surprise. J'ai beaucoup apprécié et j'ai envie de savoir comment ça va se passer, vu que j'ai pu entrapercevoir une partie du « futur ». Mais j'ignore encore si elle est parvenue à sauver le Secret, comme elle le souhaitait au début de ce livre.

NB : Désolée pour la longueur de cette critique, mais beaucoup de personnes étaient très intéressées par cette histoire et j'ai voulu être la plus précise possible (sans trop en dire sur l'histoire) pour que vous voyez à quoi vous attendre en lisant ce livre. Donc j'espère que ça vous fera une idée plus précise et que si vous venez à le lire, cela vous plaira comme ça m'a plu.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)