La Cité des ténèbres de Cassandra Clare (The Mortal Instruments 1)

Quatrième de couverture

Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d'un seul coup ! Mais le pire reste à venir. Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres. Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Mon avis

Ayant lu plusieurs avis positifs sur cette série, j'ai acheté le 1er tome. Et j'ai bien fait ! Dès les 1ere pages on est transporté dans l'histoire. On est avec Clary et son ami Simon dans une boite de nuit et elle voit un homme suivre une femme. Rien d'ordinaire jusque là, sauf qu'il est suivi par deux autres hommes. Clary les suit donc pour voir ce qui se passe.  Et là, commence les problèmes car elle découvre peu à peu un autre monde, qu'il existe d'autres créatures et que les 3 personnes (une fille et deux garçons) sont en réalité des Chasseurs d'Ombre.

Tout un tas d’événements s'ensuivent comme la disparition de sa mère et une attaque envers Clary par une créature. Elle n'a pas d'autres choix que de suivre Jace et les deux autres adolescents pour comprendre ce qui se passent car elle n'était pas censée savoir tout ça.

L'écriture est fluide et on se laisse facilement emporter dans cette histoire où l'on n'a pas le temps de reprendre une seule fois notre souffle parce qu'il se passe toujours quelque chose.

A mesure, on en apprend plus sur cet autre monde et le rôle que Clary peut y jouer. Elle doit retrouver impérativement la coupe mortelle. On va de révélations en révélations et franchement, je ne m'attendais pas à ce que cette histoire prenne une telle tournure. C'est toujours bon de se faire surprendre de cette manière. ^^ Les apparences ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être, il faut toujours avoir ça en tête quand on lit un livre... En tout cas, j'ai passé un bon moment en le lisant et il n'est pas resté longtemps entre mes mains.

ancienne couverture

Commentaires

  1. Bonjour,
    J'ai vu le film, mais pas lu le livre alors que j'adorerai ! Merci pour cette chronique qui me motive de passer à l'acte !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]