Prohibited de Luis Royo

Quatrième de couverture

Qu'y a-t-il de plus tabou que les désirs qu'on s'interdit ?
Quels sont les plus obscurs secrets qui se cachent au fond de la psyché humaine ?
Qu'est-ce que l'érotisme si ce n'est l'incarnation de nos rêves les plus dissimulés et les plus pervers ?

Pour la première fois en format intégral, non censuré, augmenté de nouvelles et spectaculaires illustrations et esquisses, l'œuvre la plus provocante, érotique et désinhibée de Luis Royo : Prohibited Book.

Mon avis

Eh bien la lecture fut très rapide et très sympathique (en même temps, proportionnellement aux pages, il n'y a presque pas de textes... et si on achète un livre de Luis Royo, ce n'est pas spécialement pour ces textes non plus mais plutôt ses dessins).

Comme le laisse présager le titre et aussi le synopsis, bah on sait à quoi s'attendre dans cet ouvrage... Ce n'est pas pour rien qu'il y a une énorme pastille rouge « pour public averti » sur la couverture. Ainsi, je ne vais pas parler du contenu en soi (et donc faire un rapide résumé de l'histoire) parce que sinon, je pense que je risque des petits problèmes (c'est un blog tout public quand même ^^) c'est pourquoi, je ne mettrais pas non plus d'images pour montrer ce qu'il fait. Je pense que l'image de la couverture est suffisamment évocatrice et très soft également...

L'introduction écrite par Luis Royo fait sourire parce que du coup, on voit à quoi « sert » son livre. C'est assez marrant, faut le prendre au second degré évidement... ou pas mais là... ^^ Le livre est « partagé » en deux parties (mais pas de manière définie, tout est mélangé), on a d'un côté un « manuel » avec des petits textes et illustrations et aussi trois petites histoires qui sont également illustrées. C'était très sympa à lire et les dessins sont vraiment magnifiques, Royo a vraiment du talent. On a à la fois des images de « synthèse » comme sur celle de la couverture du livre, ou bien des esquisses qui sont vraiment très bien faites.

Pour aimer cet ouvrage, il faut aimer le travail de Royo et surtout avoir l'esprit large et pas coincé... sans quoi, je pense que ça pourrait gêner plus d'une personne (bon perso, ce n'est pas le genre de livre que je lirai non plus dans les transports en commun sachant que plein de monde pourrait zyeuter par-dessus mon épaule... Il y a des limites quand même...) mais ça reste un beau livre et que je ne regrette pas de l'avoir pris.

Je le répète une fois de plus où ce ne serait pas clair, ce n'est pas le genre de livres à mettre entre toutes les mains. C'est uniquement pour les adultes !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

Les Flammes du destin de Sarah Raughley (The Effigies 1)