Vampire et fauchée de MaryJanice Davidson (Queen Betsy 2)

Quatrième de couverture

Renoncer à mon amour des chaussures ? Plutôt crever. Ah, c'est déjà fait. N'empêche, je suis la reine des vampires maintenant, la mode est éternelle et moi aussi. Sauf que... être souveraine ne paie pas les factures, étonnant non ? Par chance, j'ai décroché le job rêvé : vendeuse chez Macy's ! À moi les réductions !
Oui, bon, j'ai d'autres problèmes dont je me passerais bien : certains vampires contestent mon statut et, franchement, je serais bien la dernière à le leur reprocher. Mais voilà, des gens meurent à cause de moi et je vais bien devoir m'en mêler pour en moucher quelques-uns. Parfaitement !

Mon avis

C’est un vrai régal de retrouver Betsy, ses amis humains et les vampires ! Franchement, j’adore cette série, ce n’est pas prise de tête, on passe un bon moment, on rigole des bêtises de Betsy, et on dévore ce livre ! (Comme vous l’aurez remarqué, il ne m’a même pas fait une journée…). L’écriture de l’auteure est franchement agréable, ça se lit super bien, on rentre facilement dans la peau de Betsy et on suit ses histoires avec plaisir. Dès le départ, le ton est donné et on a le sourire aux lèvres… en même temps, vu ce qui est écrit avant le prologue, il ne peut pas en être autrement…

Betsy, vampire et reine de son état, a besoin d’un travail pour pouvoir payer les factures, et par le plus simple des hasards, elle trouve un emploi chez Macy’s ! (magasin de chaussures), évidemment, elle accepte avec plaisir, même si cela ne semble pas plaire à tout le monde une fois son emploi découvert… Evidemment, Sinclair n’est jamais très loin et ne cesse de lui rappeler ce qu’elle est, la reine et qu’il est vital qu’elle prenne son rôle en main, d’autant que des vampires se font tuer ces derniers temps… Il faut donc trouver les couples afin que tout cela cesse. Mais Betsy, qui n’a pas encore tout à fait accepté sa condition et son statut, ne veut pas en entendre parler… jusqu’à ce qu’un évènement lui fasse comprendre, qu’elle ne peut pas laisser tomber ses sujets, ses amis…

L’histoire est vraiment bien menée, j’ai beaucoup apprécié. On a comme dans le 1er tome des situations drôles et intéressantes. On a aussi quelques surprises, qui nous font nous demander comment Betsy va bien pouvoir supporter tout ça… La pauvre, parfois je la plains quand même, elle n’a rien demandé et se retrouver mêlée à des histoires dont elle ne veut pas entendre parler. Mais étant donné ce qu’elle est, elle ne peut pas ignorer ceux qui lui sont dévoués (même si elle le refuse).

J’aime bien l’univers créé par MaryJanice Davidson, car on est bien évidemment dans notre propre monde, avec des vampires en plus, mais là manière de mélanger le tout est très intéressant. Par ailleurs, le genre : chick-lit, mode vampirique est franchement pas mal. On pourrait croire que ça ne fait pas bon ménage et pourtant je trouve que ça ajoute de l’intérêt à l’histoire et que ça l’a rend plus intéressante. Le ton est décalé, pas sérieux du tout, mais c’est ce qui est intéressant. Le fait qu’on ait des vampires complique la donne et donne tout son sens à l’histoire.

J’adore Betsy, toujours tête en l’air, le mot pour faire rire, même si parfois ce n’est pas prévu ou à ses dépends. Elle est très attachante et un peu maladroite dans sa manière d’être mais c’est pour ça qu’on l’apprécie, parce qu’elle reste entière. Elle est bornée également, ce qui nous fait penser à un autre personnage tout aussi important dans l’histoire car il complique davantage la vie de Betsy. Sinclair, toujours aussi énervant et en même temps… on découvre des choses dans ce tome qui nous font poser des questions, notamment sur sa relation avec Betsy, c’est très étrange, on ne sait pas toujours quoi en penser… (Je garde mes interrogations pour moi, on verra bien comment ça se déroule dans les suivants). La meilleure amie de Betsy, Jessica, ne change pas et je la trouve sympathique, coup comme Marc… Dans ce livre, on a des scènes très marrantes, mais on voit que Betsy a encore beaucoup de choses à nous faire découvrir sur son compte, je me demande bien ce qu’elle nous réserve encore !

En tout cas, si vous avez aimé le premier tome, vous ne pouvez qu’être enchanté de ce 2e parce qu’il est tout aussi bon, drôle et parfait pour une lecture détente, sans prise de tête. Ça se lit tout seul et on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]