Sacrifices divins de T.A. Pratt (Une aventure de Marla Mason 1)

Quatrième de couverture

Marla Mason, la sorcière protégeant la petite ville de Felport, est bien embêtée : sa rivale prépare un sort qui pourrait bien raccourcir son espérance de vie… et accessoirement dévaster sa ville. Son unique chance de survie réside dans un artefact magique caché à San Francisco. Mais la quête de Marla risque fort d’être plus ardue que prévu, si l’on considère que les personnes capables de la renseigner viennent toutes de mourir. La crème des sorciers de San Francisco semble en effet avoir ses propres problèmes. Un adversaire aussi impitoyable que mystérieux élimine un à un les pontes locaux.

Avec l’aide de Rondeau, son fidèle compagnon, Marla devra entamer une véritable course contre-la-montre dans les rues de Frisco, esquiver des grenouilles toxiques, des colibris sanguinaires et autres cannibales, tout en restant sur ses gardes avec les sorciers de la ville, qui la soupçonnent d’être à l’origine de la vague de meurtres.

En cas d’échec, Marla risquerait bien d’être la prochaine au menu…

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Eclipse de m’avoir permis de lire ce livre qui est une bonne découverte. Je dois avouer que je n’étais pas du tout tentée de lire ce livre, peut-être à cause de la couverture et du coup, je ne m’étais jamais intéressée à ce livre. grossière erreur ! Ce livre d’urban fantasy est vraiment pas mal, et promet de grandes choses pour la suite et en plus ça met en scène des sorciers ! Ça ne pouvait que me plaire.

Pour changer un peu nos habitudes dans ce genre littéraire, il s’agit d’un auteur (assez rare d’avoir des auteurs hommes, mais généralement il en sort quelque chose de bon) avec une héroïne pour personnage principaux (là ça ne change pas trop) mais écrit à la 3e personne du singulier, là pour le coup c’est rare. Autant dans la fantasy, on a beaucoup de narration à la 3e personne, autant dans l’urban fantasy c’est la 1ere qui est souvent utilisée. Même si l’on reste très attachée à Marla, il n’empêche que ce n’est pas écrit à la 1ere personne, nous ne sommes donc pas directement dans sa tête. Donc il est des choses qu’on ignore sur elle et du coup, ça rend le personnage d’autant plus intéressant, et met davantage d’intrigue à l’histoire.

En ce qui concerne l’histoire c’est très simple. On découvre Marla et son acolyte Rondeau alors qu’ils viennent de débarquer à San Francisco, où ils doivent récupérer un objet parce qu’à la ville que Marla « dirige » : Felport, Susan, une autre sorcière veut la diriger à la place de Marla et pour ça, elle va user de ses pouvoirs pour y parvenir. Afin d’être tranquille, Marla doit trouver la Pierre Angulaire, mais elle se trouve à San Francisco et un ami à elle, peut l’aider à la trouver. Sauf qu’elle se rend compte que son ami Lao Tsung est mort et il lui faut donc trouver quelqu’un d’autre qui pourrait l’aider.

Ainsi commence l’histoire et toute une intrigue, entrainant Marla et Rondeau dans une quête perpétuelle afin de sauver sa ville mais également sa propre vie. Sauf qu’évidemment, tout ne se passe pas comme prévu. Elle ne peut pas simplement prendre ce qu’elle veut et repartir car des évènements surgissent à San Francisco et tout le monde pense qu’elle est responsable de cet état de fait. Ainsi elle se crée beaucoup d’ennemis et Marla va devoir user de ses pouvoirs pour tenter de s’en sortir…

J’ai trouvé l’intrigue vraiment bien menée. L’enquête suivie par Marla et Rondeau étaient intéressante et logique. Je trouve qu’il y avait de bonnes idées. Après, on n’a pas énormément de rebondissements, dans le sens où de gros problèmes arrivent, il y en a, Marla doit sans arrêt faire face à des gens qu’elle aurait préféré éviter parce qu’elle ne voulait récupérer qu’une pierre et finalement elle se retrouve mêlée à quelque chose de beaucoup plus grand dans une ville qu’elle ne connait pas et qui n’a aucun intérêt à ses yeux (ce qui n’est pas le cas de Felport avec Susan). Marla est une femme forte, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui sait ce qu’elle veut. Elle reste très mystérieuse et pendant tout le livre ou presque on ignore ce que compte faire Susan. Même si cette femme reste relativement absente du livre, elle reste tout de même importante car si elle n’était pas une menace éventuelle pour Marla, jamais cette dernière ne serait partie à l’autre bout du pays pour retrouver cette pierre et ainsi, Marla ne se serait pas retrouvée mêlée à une histoire incroyable, un complot, il faut bien le dire. Mais s’il n’y avait pas eu ce prétexte, eh bien il n’y aurait pas eu d’histoire et là, ça n’aurait pas été intéressant. J’aurai pensé d’ailleurs qu’on aurait davantage d’histoire en parallèle avec Susan, je trouve ça dommage qu’on n’ait pas eu plus d’embuscades (à défaut d’un autre mot) pour gêner Marla.

Mais bon, ce n’est pas ce qui m’a le plus dérangé ici. Même si j’ai trouvé l’histoire intéressante et que je me demandais à chaque instant comment ça allait finir, je suis un peu déçue de la fin parce que je trouve que c’est trop rapide, vite réglé et la manière dont s’est fait… J’ai trouvé ça dommage, mais bon ça ne m’a pas empêché d’apprécier le livre quand même, mais il est vrai que je m’attendais à quelque chose de mieux, surtout de la part de Marla, qui est quand même un personnage important et qui détient des pouvoirs plus importants qu’elle ne veut nous le laisser le croire (j’en suis sûre). Pendant tout le livre on entrevoit par petite touche ce dont elle est capable et la fin… Bref, je n’en dirai pas plus sinon ça gâchera la lecture mais j’ai trouvé ça un peu facile.

Sinon l’univers est très intéressant, on le découvre petit à petit, mais pas tant que ça finalement parce qu’on est un peu détaché de Marla et que le narrateur décide de ce qu’il veut nous faire découvrir. C’est pourquoi, on n’en sait pas tellement sur elle, ses pouvoirs restent un peu un mystère. Alors que certains sorciers puisent leur pouvoir d’une certaine manière (le sexe, la mort, etc.) eh bien pour Marla, c’est plus difficile à dire, elle fait un peu de tout… et puis on ne sait pas grand-chose de son passé non plus. On sait seulement comment elle a fait pour être la « dirigeante » de Felport, mais c’est tout. On ignore pas mal de choses et je trouve que c’est assez intriguant, j’aimerai beaucoup en savoir plus sur elle. Un univers avec des sorciers, ça ne peut que me plaire, j’aime beaucoup la magie et là, on a de quoi faire et en lisant, on comprend parfaitement pourquoi Marla a une cape violette et blanche sur le dos et je dois dire que c’était bien trouvé et assez bien exploité dans l’ensemble. Randeau est un homme très attachant, son acolyte, pas tout à fait humain, mais le bon personnage secondaire qui est là un peu pour détendre l’atmosphère avec son humour et son tempérament. Je l’ai trouvé assez intéressant. On a également d’autres personnages dont B qui est lui aussi intéressant et quelque part j’espère qu’on le retrouvera dans la suite parce qu’il a été très présent ici, alors qu’on pourrait penser qu’on ne le verrait que 5 minutes.

En somme ça a été une lecture très agréable, avec une intrigue très bien menée. L’univers n’a été qu’entrevu ici, mais il semble riche et très intéressant. même si je trouve la fin trop facile, j’ai trouvé quand même bien aimé, je me suis attachée aux personnages et j’ai bien envie de découvrir les suites des aventures de Marla Mason parce que je suis certaine qu’elle a beaucoup de choses à nous faire découvrir et que vu ce qu’il c’est passé ici, on risque de retrouver certains personnages… A découvrir donc, surtout si comme moi vous appréciez les sorciers.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]