Eclat d'Alyson Noël (Radiance 2)

Quatrième de couverture

Après l'accident, Riley Bloom n'a pu se résoudre à suivre sa sœur Ever qui regagnait le monde des vivants, ni ses parents qui partaient pour le monde des morts. Elle est restée coincée entre les deux, dans un espace indéfini qu'on appelle Ici. Rebecca est un mystérieux fantôme qui cache une profonde blessure. Autrefois fille d'un riche planteur, elle continue d'en vouloir aux esclaves qui l'ont tuée lors d'une révolte au XVIIIe siècle. De colère, elle emprisonne dans leurs pires cauchemars les âmes de tous les rebelles qui ont péri avec elle. Dans sa soif de vengeance, la jeune fille s'en prend aussi aux amis de Riley... Impuissante, cette dernière tente alors d'apaiser le cœur meurtri de Rebecca. Mais comment accomplir cette mission sans se laisser elle-même piéger par ses souvenirs les plus sombres ?

Mon avis

Après avoir lu le tome 1, je me suis lancée dans le 2e parce que j’avais bien apprécié et que je l’avais également sous la main. Et vu la taille du livre (200 pages comme pour le 1er) je savais qu’il ne ferait pas long feu (moins d’une matinée pour le lire), donc ce sont d’excellentes raisons pour le lire de suite.

J’ai donc retrouvé avec un certain plaisir Riley, qui se retrouve « en vacances » pour le moment suite à sa mission avec le Rayonnant. Mais alors qu’elle est avec Caramel, un gros chien noir la surprend avant de disparaître. Bodhi lui conseille de ne pas se mêler de ce chien, de mauvais augures. Mais Riley, avec son tempérament et sa tête de mule, ne l’écoute pas et va à la rencontre de ce chien et ensuite de Rebecca, la propriétaire du chien. Riley va se retrouver confronter à un fantôme encore plus coriace et plein de colère, mais elle devra user de toutes ses ressources pour l’aider à franchir le pont, même si pour ça elle va devoir revivre des moments difficiles et se retrouver confronter à la vie dans les plantations au XVIIIe siècle. Mais alors que ses amis sont en danger, Riley va trouver une aide précieuse pour tenter de les libérer, mais également d’apaiser la soif de vengeance de Rebecca.

Je trouve que la quatrième de couverture en dit un peu trop sur l’histoire, car on ne sait pas tout de suite qui elle est et ce qui se passe, donc je trouve ça dommage de dévoiler autant de choses. Néanmoins, ça ne m’a pas empêché de savourer pleinement ce livre et de l’apprécier. Il faut dire que je ne l’avais pas lu avant de le commencer, donc ça ne m’a pas dérangé, mais après lecture je me rends compte que ça en dévoile un peu trop. Ce qui est un peu dommage. Comme dans le premier tome, l’intrigue est assez simple mais efficace. C’est une petite histoire mignonne, qui suit tranquillement son chemin, nous faisant découvrir de nouveaux personnages attachants (notamment Kanta), qui vont permettre encore une fois à Riley de mûrir et de prendre conscience de la mission que le Conseil lui a confiée. J’aime bien cette série, c’est très agréable à lire, et l’écriture d’Alyson Noël y est pour quelque chose.

On s’attache bien à Riley la plupart du temps et en tant que narratrice, on est vraiment proche d’elle et on comprend donc ce qu’elle ressent et aussi qu’elle prend son rôle très au sérieux, surtout depuis le changement qui s’est opéré en elle. Mais la curiosité est un vilain défaut et elle va l’apprendre à ses dépends puisqu’elle va se mêler de choses qu’il n’aurait pas fallu et se retrouver dans une situation compliquée.

Il faut bien admettre que parfois Riley peut être énervante à ne pas faire ce qu’on lui dit…, mais après tout elle n’est qu’une jeune ado (et encore) de 12 ans dont la vie a été écourtée bien trop vite. Elle n’a donc pas beaucoup vécu et la seule chose dont elle rêvait lui est désormais hors de portée. Cela la frustre donc et elle ne sait pas forcément comment gérer ça. Par ailleurs, si elle n’était pas comme ça, il n’y aurait pas d’histoire et ça ne serait pas Riley non plus. C’est une jeune fille assez vive et entière donc elle s’emporte facilement et n’écoute pas toujours ce qu’on lui dit (ce que son guide lui dit, entre autre), la mettant ainsi dans des situations compliquées. Elle devra donc tenter de s’en sortir et de faire preuve de compassion et aussi d’ingéniosité pour raisonner Rebecca (entre autre) pour lui faire comprendre qu’il existe un endroit bien meilleur et que la colère ne sert à rien (même si Riley elle-même n’est pas toujours capable de voir au-delà et d’appliquer ses propres conseils). Dans ce tome, on découvre un peu plus Bodhi qui est vraiment un personnage intéressant, même si aux yeux de Riley, il n’est qu’un guide parfois trop encombrant. Seulement, dans ce tome, avec ce qu’on apprend, je pense que son point de vue va un peu changer et leur relation semble être un peu meilleure qu’au début de leur rencontre.

En bref, ce 2e tome est à la hauteur du premier. J’ai vraiment apprécié cette histoire, c’est simple, court mais efficace. Ce n’est pas le chef d’œuvre du siècle, mais cette série se laisse lire, c’est agréable et même s’il y a un lien entre chaque tome grâce aux personnages mais aussi à leur évolution etc. on a tout de même une histoire indépendante qui commence et se termine dans le tome (cela équivaut à une mission). Ainsi, avec ce principe, on n’a pas de grosses attentes pour les volumes suivants puisque techniquement l’histoire se termine là. Après, c’est toujours agréable de savoir ce qui va arriver à Riley et Bodhi, comment ils vont évoluer et ce qui va leur arriver. L’auteur lâche tout de même quelques informations qui nous permettent de nous poser des questions sur leur devenir. J’ai passé un bon moment en lisant ce livre, si vous avez aimé Eternels, vous pouvez tenter cette série, dans le cas contraire comme moi, il se peut que cette série vous charme.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]