Le Secret d'Alice de Deborah Smith (Waterlilies Series 1)

Quatrième de couverture 

Parce qu’elle a sauvé de lanoyade la fille du gouverneur de Géorgie, Alice Riley, 34 ans, se trouve projetée
sous les feux de l’actualité et fait connaissance avec ses tantes paternelles : Lilith, Mara et Pearl Bonavendier, descendantes d’un flibustier et de Mélusine... une sirène. Orpheline, Alice est partagée entre le désir de rompre sa solitude en se liant avec ses tantes et le refus d’origines aussi fantastiques, même si elles expliquent ses particularités : des pieds palmés, d’extraordinaires dons de nageuse et de télépathe. Ce conflit intérieur est avivé par l’attitude qu’elle éprouve pour Griffin Randolph, chercheur d’épaves et héritier d’une famille ennemie des Bonavendier...

Mon avis

Pour changer un peu, j’ai lu ce livre : de la romance (ouais, étrange, venant de ma part mais ça a son explication ^^) et portant sur les sirènes (très rare vu qu’en France, ça n’a pas l’air d’arriver alors qu’aux Etats Unis, ça semble être le « thème » du moment). Donc voilà, j’ai lu ce livre et je dois dire que je n’ai pas du tout été déçue. Je ne m’attendais à rien de spéciale et sachant que c’était très romance, bien qu’il y ait une partie fantastique importante, je suis assez difficile vu que ça peut très rapidement m’énerver, les : « Je t’aime, moi non plus » ça devient vite soulant, après faut voir comment c’est fait. Et là… j’ai eu une très bonne surprise. J’ai vraiment apprécié ce livre.

L’histoire ? Il s’agit d’Alice, une jeune femme de 34 ans qui n’est pas tout à fait comme les autres. Orpheline, très bonne nageuse avec des pieds palmés, elle se sent parfaitement dans l’eau, bien qu’elle ne sache pas expliquer pourquoi. Elle ignore tout de ses origines et est bien souvent mis à l’écart depuis sa tendre enfance à cause de sa différence, mais elle s’en accommode. Jusqu’au jour où, alors qu’elle nageait tranquillement, elle se rend compte qu’un homme, Griffin, est en train de se noyer et elle va lui ordonner de respirer pour qu’il puisse vivre. L’histoire aurait pu s’arrêter là, sauf qu’un peu après, elle se rend compte qu’une petite fille est en train de se noyer. Elle la sauve des eaux et finit par apprendre un peu plus tard qu’elle est la fille du gouverneur. Alice, malgré elle, va se retrouver sous les feux des projecteurs, mais au début, pas forcément dans le bon sens du terme parce que les gens pensaient qu’elle avait fait exprès de sauver cette petite fille pour y gagner quelque chose (de la reconnaissance, de l’argent, etc.) alors que ce n’était pas du tout les intentions d’Alice, qui au contraire depuis toujours cherche à se faire discrète. Suite à ça, plusieurs personnes vont être à la recherche d’Alice, d’une part, 3 mystérieuses femmes qui font parler d’elle depuis des années et de l’autre, Griffin qui va tenter de découvrir qui est cette Alice, pourquoi il l’a sauvé de la mer…

J’espère que ça vous aura mis l’eau à la bouche parce que franchement ça en vaut la peine. L’intrigue est vraiment intéressante et bien menée. Bon, en tant que romance, il est évident qu’on sait dès le début comment ça va se terminer, ou du moins une très grande partie, mais ça, c’est le propre du genre. On sait très bien ce qui va se passer au niveau de la romance propre entre Alice et Griffin, néanmoins on a quelques surprises, des rebondissements qui donnent du rythme à l’histoire. Il y a pas mal d’action, cette histoire, bien que centrée sur la romance, laisse place également à des secrets de famille qui pèse lourd et qui peuvent être la cause de nombreux problèmes et qui expliquent pourquoi les Randolph et les Bonavandier ne peuvent pas se supporter (là encore, on peut très vite imaginer en quoi, mais il y a certaines parties de l’histoire qui nous restent obscures jusqu’à la fin, donc ça laisse un peu de suspense, tout n’est pas complètement calculé).

Par ailleurs, la part fantastique, avec le fait que ce soit des sirènes (on l’apprend très vite dans l’histoire, ça n’est pas un gros spoiler) donne un intérêt nouveau et ça m’a vraiment plu. Ce ne sont pas les sirènes auxquelles on pourrait s’attendre, mais c’était quand même sympa. On n’a pas énormément de livres sur ces créatures, donc c’était un plaisir d’en avoir ici, surtout que ça sert très bien l’histoire. Après ça aurait pu être autre chose évidemment, mais ça a son intérêt et je pense que ça m’a permis d’être davantage dans l’histoire (la romance n’est vraiment pas mon truc, où jusqu’à un certain point). Je préfère de loin les histoires fantastiques, donc si dans la romance il peut y en avoir, je ne suis pas contre, bien au contraire.

L’écriture est simple mais efficace, c’est très fluide, agréable à lire et on est rapidement entrainée dans cette histoire. Le fait d’avoir le point de vue direct d’Alice, permet de se mettre à sa place, et de mieux la comprendre. On s’attache beaucoup à elle, et on suit son histoire avec plaisir. Elle est un peu perdue, désorientée et n’arrive pas à croire à ce qu’on lui raconte, mais elle va prendre sur elle et finir par ouvrir les yeux et voir quel rôle elle peut jouer dans toute cette affaire, car évidemment, il y a un but dans tout ça, mais je vous laisse découvrir quoi. La narration est triple, puisque l’on a donc à la première personne Alice, mais également à la troisième personne, celle de Griffin, et des 3 sœurs Bonavendier, sans compter des petits extraits d’un texte, souvent raconté par Lilith qui nous permet d’en savoir un peu plus sur le monde des sirènes.

Donc avec toute ces narrations, on a une vision très large de l’histoire et on se demande comment les parties peuvent se réconcilier quand on voit les soucis de chacun, les projets, secrets qui pèsent lourds et qui finalement détruits tout. Il y a de nombreux non dits, et cela fait « souffrir » la plupart des personnages. Dès qu’on commence à les comprendre et à voir ce qui a pu se passer des années auparavant, eh bien on change de point de vue sur certains personnages (comme Mara par exemple qui me sortait un peu par les yeux, elle est si froide, distante, pas attachante du tout, eh bien quand on apprend à la connaitre, on finit par changer d’avis…). Les personnages sont dans l’ensemble très attachants et tout ce que l’on souhaite c’est que ça se termine bien, qu’on ait une fin heureuse pour tout le monde, même si ça peut paraitre difficile au fur et à mesure que les révélations sont faites. Mais bon, comme je l’ai dit, c’est de la romance, il est évident que ça va bien se terminer, le tout est de voir comment.

En somme, ça a été une très bonne découverte. Je me rends compte après tout ce que je viens de dire qu’il y aurait encore plein de choses à signaler, mais après j’ai peur de spoiler, donc je vais m’abstenir là. Mais en tout cas, c’était vraiment intéressant, j’ai beaucoup aimé (comme quoi… toute la romance n’est pas à jeter lol) et qu’il en vaut la peine. Même si je ne suis pas en général fan de ce genre, je dois avouer que ça a été une très bonne surprise et je ne regrette pas du tout de l’avoir lu. Je ne peux que le conseiller aux amoureux de la romance (sans fantastique, parce que si vous attendez une histoire du genre La Confrérie de la Dague noire de Ward, passez votre chemin, ça n’est pas ça du tout) c’est vraiment de la romance de base, mais avec une petite touche fantastique qui donne un intérêt en plus. L’univers est intéressant, les personnages sont touchants, l’histoire est vraiment pas mal et bien menée. Que de bons éléments pour passer un très bon moment en lisant ce livre, donc, que demander de plus ?

Commentaires

  1. ah moi au contraire ,je suis trés romance , donc je le lirais peut-être.

    ( j'ai un côté guimauve ultra-développé )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah bah si la romance, côté guimauve te plait, ce livre devrait te plaire alors, meme si j'ai trouvé que ça n'était pas gnan gnan ou cucul la praline, pas du tout, c'était plutot bien fait à ce niveau là :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]