Le rebelle de Sabine Du Faÿ (Schram et Harrison 2)

Quatrième de couverture

Différent des autres enfants, le jeune Harrison dérange. Menacé dans le monde où il vit, il doit affronter de dures épreuves. Son père, membre du Parlement terrestre, ne souhaite qu'une chose : ne plus être responsable de ce fils qui met en péril sa carrière.
Harrison pourra-t-il encore compter sur son fidèle ami et robot Schram, dont l'existence ne tient qu'à un fil ? Même l'amour naissant qu'il ressent pour Pat paraît sans avenir.
Pour survivre, Harrison n'aurait d'autre choix que de livrer un combat décisif.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteur Sabine du Faÿ et les éditions du Jasmin de m’avoir permis de lire ce livre et poursuivre les aventures de Schram et Harrison dans ce 2e et dernier opus. J’ai bien aimé ce 2e tome, peut être un peu moins que le précédent, mais il est vraiment pas mal et j’expliquerai brièvement pourquoi il est légèrement en dessous, mais finalement ça n’est qu’un détail, le tome 2, est à la hauteur du premier et conclut bien cette histoire.

L’histoire reprend exactement quelques instants après la fin du premier tome, donc je ne reviendrais pas dessus pour ne pas spoiler, mais la 4e de couverture en dit suffisamment sans pour autant trop spoiler si vous avez lu le 1er tome, pour savoir à quoi s’attendre. Je ne reviendrais donc pas directement dessus pour ne pas trop en dire. Puis après, ça correspond à un an après le premier tome et l’on va enfin découvrir de nouvelles choses puisqu’à partir de 12 ans, la vie des citoyens de la Terre change radicalement. Mais quoi qu’il arrive, l’histoire est vraiment sympa et j’ai bien apprécié suivre les aventures de Schram et Harrison. L’intrigue bien menée et intéressante, même si j’ai une chose à soulever.

En fait, la seule qui explique pourquoi je l’ai un peu moins aimé, c’est que je m’attendais à avoir des explications sur le monde, pourquoi il est devenu comme ça, l’Histoire (avec un H majuscule). Parce que dans le 1er tome, ça a été évoqué, et je m’attendais à ce qu’on en découvre plus, et le fait de ne pas avoir assouvi ma faim à ce niveau là, je trouve ça dommage (comme le fait de ne pas en savoir plus sur le père de Harrison). Il y a des zones qui restent encore obscures et vu qu’il s’agit d’un diptyque, je m’étais attendue à ce qu’on ait davantage de réponses. Mais bon, ça ne m’a pas empêché d’apprécier ce 2e tome puisqu’il présente tout de même beaucoup d’éléments très bons. J’ai vraiment aimé cette histoire et je suis contente de l’avoir lu. J’avoue que sans l’auteur, il y avait peu de chance que je le lise un jour et là, ça m’a permis de faire une belle découverte, donc je la remercie pour ça.

Contrairement au premier tome qui n’était centré que sur Harrison (et Schram par extension) celui-ci nous offre davantage de points de vue, nous permettant de prendre conscience de ce qui se passe, sans compter que cela ajoute un effet dramatique et tragique pour l’histoire. Evidemment, on change forcément de point de vue là où il ne faudrait pas et cette alternance donne l’impression d’avoir un compte à rebours et de voir la catastrophe arriver de manière imminente. Du coup, on voit davantage Schram dans toute sa splendeur, Pat et d’autres personnages tout aussi intéressants.

Même si c’est un livre de jeunesse, l’auteur ne ménage pas pour autant ses personnages (notamment Harrison même si Schram, en prend pour son grade). L’univers est assez sombre comme on va bien le découvrir ici. Harrison va enfin découvrir ce qui arrive aux enfants une fois qu’ils ont été retirés de leur famille arrivés à leurs 12 ans, et cette perspective fait assez froid dans le dos. Il va également découvrir ce que prévoit la Voix, celle qui dirige son monde depuis très longtemps. On reste tout de même dans un univers jeunesse, donc on sait à quoi s’attendre d’une certaine manière, que des choses peuvent paraître simple et inopinée. Mais ça ne nous empêche pas de craindre ce qui va se passer et on se demande quand même ce qui va advenir de tout ce beau monde.

Voilà, je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler, d’autant que c’est plus ou moins la suite directe (surtout dans les premières pages) et que je veux laisser son suspense à ce diptyque qui était vraiment très sympathique à lire. Comme je l’ai dit la SF / Anticipation n’est pas mon genre de prédilection donc l’apprécier pleinement est assez difficile pour moi, néanmoins j’ai quand même pris du plaisir à lire cette série, c’était bien trouvé. Après il y a peut être quelques éléments un peu « facile » mais bon, ça reste de la littérature jeunesse et ça n’est pas non plus un monde joyeux, remplis de Bisounours, c’est un monde assez dur. La fin est bien trouvée et c’était plutôt bien fait dans l’ensemble, donc pas de déception. Quant à la conclusion géniale, mais ça donne envie d’en savoir plus là ! Une bonne lecture pour moi en tout cas.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

Les Flammes du destin de Sarah Raughley (The Effigies 1)