Victoires de Catherine Cuenca (Le passage des Lumières 3)

Quatrième de couverture

Que les vacances étaient longues pour Zélie ! Pendant tout son séjour au bord de la mer avec sa famille, elle n'a cessé de penser à Léandre, son amoureux du XVIIIe siècle. Dès son retour à Basmont, elle se précipite dans la grotte qui la mène dans le passé à chaque pleine lune. Hélas ! sur place, de mauvaises nouvelles l'attendent : le père Joseph est en prison tandis que Léandre est introuvable. Pour libérer le premier et revoir le second, Zélie passe alors un marché avec l'immonde Juste Perrin…

Mon avis

Ayant bien apprécié les deux premiers tomes, je me suis empressée d’aller trouver le 3e et par chance je l’ai trouvé. J’ai donc décidé de le lire assez rapidement, histoire de voir ce qui allait arriver à notre petit couple, sur fond de Révolution et années suivantes (ça doit être le truc du moment, Ça ira mon amour ! ça ira pour toujours ! ahem…).

Ma chronique ne sera pas très longue puisqu’elle rejoint de manière générale ce que j’ai pu penser des deux premiers tomes. Ça se lit toujours aussi bien, c’est sympa et mignon (bien que ça soit la guerre, etc. on n’est pas non plus dans un livre historique qui nous emmène directement sur le front avec toute l’horreur, bien souvent on arrive après la bataille avec Zélie, et bon, les femmes ne vont pas au combat).

Zélie a passé les vacances auprès de sa famille, mais la seule chose à laquelle elle pensait, c’était de revoir Léandre, sauf que bien des surprises vont survenir lorsqu’elle traversera la grotte, puisque le père Joseph a été mis en prison et que Léandre est parti à la guerre (Les Prusses envahissent la France). Du coup Zélie va tenter de trouver un moyen pour libérer le 1er, même si pour cela elle doit pactiser avec le diable et tenter de retrouver le second, la peur au ventre de le savoir mort lors du combat.

Comme je le disais l’histoire est sympa, bien que « plus sombre » dans le sens où l’on est davantage confronté à la guerre (lors de la Révolution, Zélie n’était plus en 1789, elle est revenue bien après, lors des quelques changements…). Là, elle va y être davantage confronté puisque les Prusses envahissent peu à peu la France, qui ne se laissera pas faire évidemment (et là encore une fois les cours d’Histoire de Zélie lui revienne en mémoire pour savoir ce qui va se passer, et qui l’aidera peut être à retrouver son cher Léandre). L’action arrive toujours très vite dans le livre et comme c’est toujours aussi court, on va droit au but, sans ménagement. C’est une série sympathique, j’aime bien et j’ai envie de savoir ce qui va arriver à notre petit couple (parce que c’est là le plus « grand intérêt » de l’histoire, ça n’est pas tant la Révolution Française et toutes les années qui s’ensuivent qui donnent lieu à de grands changements au niveau politique (notamment), même si d’avoir ce cadre reste très sympa. Et de part les « origines » des deux personnages, on voit bien que leur amour est assez compliqué, etc.

Donc c’est sympa de voir l’évolution, les changements opérés chez l’un et l’autre. Quelques surprises à la fin auxquelles je ne m’attendais pas du tout et maintenant je suis très curieuse de voir ce que la suite peut donner vu les circonstances.

Ça n’est pas la série la plus extraordinaire que j’ai pu lire, mais j’aime bien, en plus c’est plutôt addictif, donc je continuerai. C’est une pentalogie, donc à ce niveau là, j’ai presque la fin de l’histoire. Je suis quasi sûre de déjà savoir comment ça va se terminer, mais ça n’est pas grave, je passe quand même un bon moment en lisant cette histoire et c’est tout ce qui compte !


Défi Lire ou Mourir : Eté


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Asynchrone de Fabien Clavel

Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard de Laëtitia Constant

Concours Celle qui murmurait à l'oreille du mec en costard [TERMINE]