Medhi : Zéro commentaire de Florence Hinckel (Ligne 15 6)


Quatrième de couverture

Mehdi s'intéresse beaucoup aux mangas, à la technologie et à la mode, mais il est aussi très attentif à ses amis. Écouter lui permet de ne surtout pas parler de lui. Joséphine et Corentin lui confient, chacun de leur côté, leurs amours chaotiques. Tout à son amitié pour ces deux derniers, il aura du mal à se rendre compte que ses sentiments ont évolué dans un sens... imprévu.

Mon avis

Je dois avouer que j’attendais de lire l’histoire de Medhi, parce que c’est un personnage assez effacé, dont on n’entend pas vraiment parler, quelque soit l’ami lorsqu’il devient narrateur. Donc j’attendais ce tome afin de mieux le connaître et le cerner pour voir ce qu’il en est, et franchement je ne suis pas déçue. J’ai beaucoup aimé cette histoire, et même si tout n’est pas dit clairement, les mots ne sont pas écrits, on comprend aisément ce qu’il en est de Medhi et on peut comprendre d’une certaine manière pourquoi lui-même ne parvient pas à l’écrire.

Medhi est un garçon comme les autres, il se sent bien dans sa peau, un ami sympa à qui l’on peut tout confier, notamment Corentin et Joséphine qui ne savent pas comment s’appréhender l’un l’autre et du coup c’est Medhi qui devient le confident pour les deux. Mais il va se rapprocher de Solène, cette fameuse fille qui prend le bus avec eux et une amitié va naître. Elle sera également sa confidente, à sa manière et va l’aider à comprendre qui il est vraiment et ce qui lui arrive.

Ce que j’apprécie dans cette série, en dehors de la nature différente de cette bande d’amis, ce sont la manière dont il laisse leur trace pendant ce mois obligatoire. La plupart écrive dans un carnet, sur des feuilles (sauf Benoît qui trouve un autre moyen pour le faire) alors que Medhi crée un blog, où il n’y a aucun commentaire comme il veut que ça reste « confidentiel » que ses amis n’en prennent pas connaissance de suite, mais peut-être que cela changera par la suite…

On voit que Medhi est un gars sans problème, par l’écriture c’est beaucoup plus posé, même s’il se pose beaucoup de questions et qu’il ne sait pas toujours comment appréhender certaines situations. Grâce à lui, on en découvre un peu plus sur sa bande d’amis (comme il est le confident de quelques uns) et qu’ils trainent beaucoup avec les garçons, quand il ne part pas se balader tout seul. Un personnage insaisissable qui va pourtant se révéler petit à petit et on ne l’apprécie que davantage.

Encore un tome bien sympathique que j’ai bien aimé et lu en très peu de temps. En tout cas, je suis contente d’avoir découvert cette série parce qu’à chaque fois, je passe un super moment en compagnie de cette bande d’amis atypique.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

La Belle Sauvage de Philip Pullman (La Trilogie de la Poussière 1)

Un jour, je serai pompier de Quentin Gréban

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Sans raison apparente de Charlotte Bousquet