Le Cirque des Rêves d'Erin Morgenstern

Quatrième de couverture

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. »
Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s’émerveiller et se laisser enivrer…
Bienvenue au cirque des rêves !

Mon avis

Voilà un livre dont j’avais entendu parler bien avant sa sortie française grâce à des amies qui l’avaient lu en VO et à l’unanimité, ça avait été un coup de cœur, du coup quand Secret Forbidden World me l’a offert pour mon anniversaire (bon bien après la date vu que le livre en VF n’était pas encore sorti) j’étais bien contente de découvrir moi aussi ce livre si intriguant.

« Intriguant » c’est bien le mot pour qualifier ce livre. J’ai pris une claque quand même, peut être pas autant que mes amies, mais ça a été une grande découverte et je mentionnerais quand même ce livre dans mes coups de cœur, parce qu’il mérite amplement d’être connu et lu.

Pendant ma lecture, je pensais à cette chronique que je devais écrire et là je me suis dit : « je suis dans la merde ». Désolée pour la grossièreté mais c’est vraiment ce que j’ai pensé et là je comprends le dilemme absolu d’Un bout d’ailleurs qui m’avait fait lire sa chronique pour correction / avis. Je comprends pourquoi elle aussi à ce moment là, en avait bavé pour écrire quelque chose qui puisse refléter le livre et donner envie. Sincèrement, c’est quasi impossible. On peut donner envie et intriguer, mais on ne peut rien faire de plus parce que ce livre est tel… qu’il est difficile d’en parler parce que sinon on spoile très facilement et que de toute façon tout ce qu’on pourra dire est en deçà de ce livre.

Le problème absolu de ce livre est qu’on ne peut pas raconter l’histoire, parce que sinon on spoile tout et le grand mystère du livre sera dévoilé et là, ça n’a aucun intérêt parce que c’est ce qu’Erin Morgenstern veut nous faire découvrir est tellement énorme qu’il faut savourer ce livre soi-même. Et honnêtement, même quand on arrive à la fin et qu’on a la raison de toute cette histoire, on ne sait pas tout, il reste tout de même des zones d’ombre qui laisse place à l’imagination. C’est vraiment un livre particulier, magique et étrange (ouais, va falloir que je trouve un dictionnaire des synonymes dans peu de temps…) qu’on ne peut pas raconter l’histoire sans tout expliquer et dévoiler les ¾ de l’histoire, ce qui est dommage, du coup pour écrire une chronique ça n’est pas évident.

De plus, j’ai moi-même coupé la 4e de couverture ci-dessus pour ne pas trop en dévoiler. En fait, l’idéal est de ne pas savoir de quoi ça parle, hormis une histoire sur un cirque exceptionnel. C’est la seule indication dont on a besoin pour lire ce livre. Raison pour laquelle je n’ai pas relu la 4e de couverture, j’ignorai tout de quoi ça parlait et franchement, on peut davantage s’immerger dans ce monde étrange et magique dont on ne comprend pas grand-chose.

Ce livre m’a fait penser au film : L’imaginarium du Dr Parnassus. C’est aussi un monde magique qui nous transporte dans divers univers et où l’on ne comprend pas comment tout fonctionne, ce que ça implique, ce que ça signifie. J’ai eu exactement la même sensation en lisant Le cirque des rêves. L’histoire du Cirque des rêves diffère complètement de celle de ce film, mais pour le côté magique, univers incompréhensible etc. c’est vraiment la même chose, du coup il faut accepter de se laisser emporter dans ce type d’univers dont on ne contrôle rien, dont on ne comprend pas toujours le sens et ça n’est pas forcément évident.

Il n’y a pas de grande action en soi, ça reste une histoire relativement lente, mais il se passe tellement de choses ! En plus, on ne suit pas toujours une chronologie, on fait des bonds dans le temps, on suit divers moment qui ont marqué le cirque d’une manière ou d’une autre avant que tout ne finisse par se rejoindre. Et c’est là qu’on voit l’ampleur de toute cette histoire. On est loin d’imaginer jusqu’où nous emmène l’auteur et ce qu’elle veut nous faire comprendre (moi en tout cas, les ¾ du temps, je ne le savais pas, il y a qu’une chose dont j’étais certaine, pas trop de découverte sur la fin, mais c’est bien la seule. Le reste, ça a été des surprises et le choc…).

L’histoire est très rythmée et cela grâce aux personnages que l’on suit, il y en a tellement ! En plus, c’est une narration à la 3e personne, du coup on suit divers groupes en même temps. Grâce à eux, on tente de comprendre ce qui se passe à travers les yeux de chacun, mais même là, ça ne nous aide pas toujours. Au contraire, ça peut parfois nous embrouiller, nous mener sur de fausses pistes et il est étrange de voir à quel point certains faits sont connus de gens et ignorés par d’autres…

Les personnages sont vraiment extraordinaires, très éclectiques et je me suis attachée à la plupart d’entre eux. Je dois avouer avoir un petit faible pour les jumeaux : Poppet et Widget, mais ce ne sont pas les seuls, Célia et Marco sont extra aussi (personnages principaux en même temps). On voit les liens entre chaque personnage et ça les rend d’autant plus attachants, touchants, on croirait voir une vraie famille évoluer ensemble, et on va voir une grande évolution tout au long du livre, mais là, je ne peux pas en parler. Chaque protagoniste apporte sa pierre à l’édifice si je puis dire et il faut bien tout observer pour tenter de comprendre ce qui se passe sous nos yeux.

Petite mention sur l’écriture tout de même qui est magnifique, mais je pense qu’on y perd un peu par rapport à la traduction, je n’ai pas dû être autant touchée que mes amies par rapport à ça, et ça vient peut-être de là. Je ne sais pas, je n’ai pas lu en VO et elles, elles n’ont pas lu en VF pour me le dire. Mais l’écriture reste quand même très belle, très fluide et agréable à lire, du coup on s’immerge relativement vite dans cet univers si intriguant.

En bref, ce livre est une très bonne découverte, un coup de cœur en fait, avec un univers bien construit, magique et très intriguant. L’histoire se révèle petit à petit et on ne comprend qu’à la fin son ampleur. Les personnages sont exceptionnels et c’est avec un pincement au cœur qu’on leur dit au revoir, ainsi qu’au cirque qui ferme une fois de plus ses portes pour partir ailleurs. Mais où ? Nul ne le sait…

Commentaires

  1. Ce livre se trouve dans ma PAL. Il faut vraiment que je le commence ;)

    RépondreSupprimer
  2. Encore une chronique positive :) Je l'ai ajouté en wish, j'espère vite pouvoir le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est vraiment super, j'espère que ça te plaira si tu viens à le lire

      Supprimer
  3. En tout cas pour quelqu'un qui ne veut pas parler pour spoiler tu en a long à dire llllolloll Mais tu nous donne le goût de connaître ce roman. Et je compte bien le découvrir ! bisous xox :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ^^ mais il y a tellement à dire sur ce livre en même temps ^^ et je n'ai rien spoilé ^^

      Supprimer
  4. Belle chronique, olalalah je vais craquer lol

    RépondreSupprimer
  5. Je ne sais pas pourquoi mais il ne me tente vraiment pas :/

    RépondreSupprimer
  6. Je ne peux qu'approuver ton avis. Ce livre m'est tombé dessus un jour en pleine bibliothèque (si si c'est vrai), autant te dire que je n'était pas tellement convaincue. En fait, je cherchais de la lecture pour tuer le temps et de préférence un assez volumineux. Ce qui m'a arrêté, c'est la couleur rouge des l'extrémités des pages. Puis ça a été la couverture. Puis le résumé. Et alors, j'ai tout de suite ouvert le livre. Je ne sais pas mais j'ai été immédiatement happée par le décors. J'étais là, à attendre l'ouverture du cirque des rêves à la tombée de la nuit. Puis, ce fut un monde magique qui s'est offert à moi... Un cirque hypnotique et hypnotisant. Un roman à vivre comme une traversée sur un fil de funambule, à couper le souffle. Une histoire aussi passionnante que passionnée. Bref, j'ai eu peur que cette lecture ne soit qu'une illusion!
    Neïla

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les âmes perdues de Cassandra O’Donnell (Le Monde Secret de Sombreterre 3)

Itinéraires Bis de Marie-Hélène Marathée

Jack et le bureau secret de James R. Hannibal (Section 13, tome 1)