Cellule 24, tome 1 de Maxime Gillio

Quatrième de couverture

Tu ne connais pas les Agents de la Cellule 24 ? Regarde mieux, il y en a peut-être un dans ta classe…

Au début, je croyais qu’il s’agissait d’une mission comme les autres. Intégrer un collège avec un autre agent (la très agaçante Juliette) et retrouver un prof d’histoire-géo qui s’est volatiliser du jour au lendemain, sans laisser aucune trace.
Une disparition mystérieuse, dans un collège chargé d’énigmes et de dangers, c’est plus kiffant qu’un cours de techno à mourir d’ennui !
Notre couverture : un frère et une sœur, tout ce qu’il y a de plus normal.
Jusque-là tout va bien.
Enfin, jusqu’à ce que tout parte en vrille, et que la mission nous échappe complètement…

Mon avis

Après avoir lu J’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelle, je me suis lancé dans le premier tome de Cellule 24. J’avais beaucoup aimé la trilogie Super-Héros de l’auteur et j’étais assez curieuse de voir ce que ce nouveau livre allait donner. J’avoue que je n’ai pas cherché à savoir de quoi ça parlait, même si la couverture m’a donné un petit indice sur le genre de livre que j’allais lire. En tout cas, la découverte a été très bonne, j’ai beaucoup aimé ce premier tome dont il me tarde d’avoir la suite.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte. L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire qui est vraiment prenante et bien sympathique à suivre.

Elle est écrite du point de vue de Matthieu qui est assez sarcastique, c’est assez rafraîchissant comme type de narration, assez léger, j’ai bien aimé le ton. Ça permet d’avoir un peu de légèreté dans une situation plus dramatique, car plus on avance dans l’histoire et plus on voit qu’il y a quelque chose de louche qui se prépare et que nos deux compères sont loin d’imaginer dans quelle affaire ils ont mis les pieds.

L’intrigue est bonne et bien menée, plus complexe qu’elle n’en a l’air, car nombreux sont les non-dits et secrets dans cette histoire si bien qu’il est difficile de se lancer dans une enquête quand on n’a pas toutes les clés en main. L’action arrive assez vite donc on n’a pas le temps de s’ennuyer, le rythme est bon. Des petits moments de pause pour assimiler ce qui est en train de se passer et comme ils ont au collège, il faut bien faire bonne figure, mais très rapidement, l’action pure et dure va revenir sur le devant et aller crescendo et nous offrir une fin pleine de révélations, et à plus d’un niveau.

Dans le genre, c’est du déjà vu, Cherub / Bodyguard, rien de neuf en soi, des adolescents que l’on forme pour devenir espion / garde du corps, car ils peuvent se fondre dans la masse plus facilement, c’est un principe qui a déjà été exploité et plus d’une fois. Mais ça n’est pas dérangeant, ça fonctionne parfaitement ! Je me suis laissé prendre au jeu, j’ai beaucoup aimé et je ne doute pas que les amateurs du genre (notamment des deux séries mentionnées plus haut) aimeront Cellule 24 qui reprend les mêmes codes tout en ayant une petite touche plus personnelle qui en fait un roman addictif et original malgré tout.

À chaque fin de chapitre, on a un extrait du Manuel de l’ado espion qui permet de voir les préceptes pour tout nouvel espion faisant partie de la Cellule 24. Des informations qui font échos avec celles que l’on a au fur et à mesure que l’histoire avant. C’est intéressant et donne une autre dimension au récit.

Quant aux personnages, on a là un trio de choc, même si je ne vais en parler que de deux, pour ne pas spoiler et vous laisser la surprise, car ça en vaut le détour ! Matthieu est donc un ado plein de ressources, toujours le mot pour rire et détendre l’atmosphère, voulant diriger un peu les opérations. Un ado auquel on peut facilement s’attacher et s’identifier. Quant à Juliette, elle est très mystérieuse, une jeune femme, elle aussi, pleine de ressources qui saura nous surprendre à plus d’un titre. C’est un duo qui fonctionne bien ensemble, même si d’un point de vue caractère et aussi manière de travailler, ils sont très différents l’un de l’autre. Mais ils se complètent et forment un duo de choc sur place.

En bref, Cellule 24 est un premier tome que j’ai apprécié découvrir. L’intrigue est bonne et bien menée, simple en apparence, mais elle va devenir assez rapidement plus complexe et donc plus intéressante. C’est plein d’action et de rebondissements, de quoi passer un très bon moment de lecture. On ne s’ennuie pas un seul instant, j’ai vraiment adoré et il faut dire que la narration, celle de Matthieu donne une autre dimension à l’histoire, un ton assez léger et sarcastique qui nous entraîne dans une folle aventure. Les personnages sont attachants et sympathiques et il me tarde de les retrouver dans une nouvelle aventure ! Affaire à suivre donc…

Commentaires