Blutsauger : Buveurs de sang de G. Abrielle

Quatrième de couverture

Depuis plus d’un siècle, Krista combat ceux qui ont fait d’elle une hybride. Née sorcière et transformée contre son gré en créature de la nuit, pour assouvir sa vengeance, elle n’a de cesse de poursuivre les vampires qu’elle considère comme responsables. Se soumettre ou mourir, elle ne leur laisse aucun autre choix, et Krista ne faillit jamais. Mais quand le destin met sur son chemin des êtres avec qui elle n’aurait jamais pensé collaborer, c’est toute son existence qui s’en retrouve bouleversée… Krista va devoir changer son fusil d’épaule, mais à quel prix ?

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Rebelle de m'avoir permis de lire ce livre, même s'il faut le dire, je ne l'ai pas aimé.

Je ne ferai pas de résumé de l'histoire, dans les "grandes lignes" c'est de ça dont il s'agit, je préfère m'attarder davantage sur ce qui ne m'a pas plu, et là, la liste est assez longue parce qu'en fait, il s'afit d'un tout, que ça soit l'univers, les personnages, l'histoire, l'intrigue... Je n'ai pas du tout accroché et à plusieurs reprises j'avais envie d'abandonner ma lecture.

Dans l'ensemble, on peut dire que ça se lit bien, mais j'ai eu quand même un peu de mal avec le style parfois (il faut dire que récemment j'ai lu des livres plus classiques et vraiment bien écrit alors le choc des cultures peut faire mal...). Et je ne pourrai pas vraiment l'expliquer, c'est un ressenti... peut-être la manière dont s'est raconté ?

Ce roman est coupé en 3 parties dont les deux premières sont les plus longues, en gros 200 pages chacune pour une petite centaine pour la dernière qui tient un peu lieu de grande résolution / conclusion de l'histoire.

La première partie est vraiment très - trop - longue. On voit d'un côté la vie parfaite de Lilli avec ses amis jusqu'à ce que l'arrivée d'Alexandre change un peu la donne et de l'autre celle de Krista, vampire-sorcière de son état qui combat ceux de son espèce pour se venger. Les deux histoires se suivent en parallèle et j'ai trouvé ça un peu long parce qu'elles mettent du temps à trouver leur cohésion, etc. Difficile d'en dire plus sans spoiler, mais voilà le fait est là. Je pense qu'on aurait pu arriver au même résultat beaucoup plus tôt. D'autant que les indices sont relativement nombreux pour vite comprendre de quoi il est question et du coup ça traîne en longueur et ça nuit au texte. De ce fait, au moment de la révélation, on s'y attend, pas de réelle surprise, sans compter que l'on a envie de dire : " tout ça pour ça ?! " 200 pages pour arriver à cette conclusion c'est définitivement trop et c'est dommage parce que la fin de cette partie peut présager des choses intéressantes car on voit que tout va être bouleversé et qu'on rentre véritablement dans le vif du sujet.

Dans la deuxième partie, les choses évoluent un peu plus. Déjà on constate qu'on passe d'une narration double à une narration triple (1ere personne pour Krista et Christoph et 3e personne pour Zsolt), donc je pensais que ça allait rythmer le livre de manière intéressante et apporter quelque chose de plus, surtout avec le point de vue de Zsolt. Finalement, il n’en est rien, et je trouve que ça alourdit le texte, surtout vis-à-vis de Krista et Christoph  Ils sont tous les deux amis, dans le même clan et presque toujours ensemble. Je me doute de la raison pour laquelle l’auteur a donné la parole à Christoph mais cela n’aide pas forcément beaucoup à l’intrigue principale qui est sur le retour de Zsolt, qui va forcément poser des problèmes. Mais la narration avec Zsolt n'était pas si mal que ça, mais j'aurai aimer en avoir plus et parfois, je me suis demander si c'était vraiment nécessaire de l'avoir. Dommage.


Quant à la troisième partie, je n'en parlerai pas, je ne vais pas vous spoiler, donc je m'abstiens, mais pour le coup elle paraît vraiment trop courte par rapport aux précédentes, même si ça finit par « bien conclure » l'histoire.

De manière générale, l'histoire ne m'a pas plu plus que ça, mais au plus, je trouve l'intrigue assez "légère", on a envie de dire : tout ça pour ça ! Et quand l'intrigue commence à devenir intéressante, qu'il y a un peu d'action, ça retombe comme un soufflet, les longueurs reprennent et je me suis ennuyée et parfois (pour ne pas dire souvent) forcée à lire parce que je n'aime pas abandonner une lecture. Mais je dois avouer que je n'étais vraiment pas dedans, ça ne m'intéressait pas.

Il y a des éléments qui arrivent un peu trop facilement, c'est trop simple et parfois il n'y pas de vraie logique à ce qui se passe. Les solutions arrivent un peu trop à point nommé, comme un cheveu sur la soupe, si bien que ça semble louche... et la confiance aveugle peut être dangereuse. C'est un monde un peu "Bisounours", tout le monde est beau et gentil et ça n'est pas crédible, pas à mes yeux, parfois ça peut l'être mais ici ça n'est pas le cas. J'ai vraiment eu beaucoup de mal avec cet aspect là parce qu'on ne croit pas un seul instant à ce qui se passe, plusieurs fois j'ai levé les yeux au ciel en me disant que ça n'était pas possible, mauvais signe... Sans compter qu'il y a des éléments non exploités qui du coup deviennent inutiles... Il ne sert à rien d'évoquer des choses si au final, ça ne sert pas à l'histoire... Des points restent obscurs du coup on se pose parfois encore des questions...

Au niveau de l'écriture (pour y revenir) et des personnages, je trouve qu'il y a un décalage entre les dialogues qui parfois montrent trop de maturité et un côté "vieux-jeu" alors que ce sont des étudiants d'une vingtaine d'année et d'un autre côté, leur comportement et réaction s'apparentent à ceux d'adolescents, de gamins qui n'ont pas de "vécu" si bien qu'ils s'étonnent de choses... alors que la logique voudrait que ça soit "normal" et pas vraiment surprenant. Du coup c'est vraiment très étranges à lire, parce que ça ne colle pas vraiment. Et du côté des vampires, là... les actions / réactions ne sont guère mieux, c'est à se demander si ce sont vraiment des vampires si doués, si forts, etc. ça ne colle pas là non plus...

J'étais assez détachée des personnages, je ne me suis pas vraiment attachée à eux, ce qui est problématique puisque ce sont eux qui portent l'histoire. En plus, c'est écrit à la première personne la plupart du temps, donc c'est vraiment dommage parce que ça veut dire que les "héros" m'étaient indifférents...

Au niveau de la "romance" je n'ai pas plus adhéré que ça non plus, ça arrive trop facilement, trop soudainement et ça ne me plaît pas. ça ne semble pas cohérent et bon, comme je n'aime pas plus que ça les personnages, bah ce qui leur arrivait m'était égal, je n'ai pas été touché, rien du tout.

En bref, vous l'aurez compris, je n'ai pas du tout aimé ce livre, il y a trop de choses qui ne collent pas, je n'ai pas apprécié plus que ça l'univers en fin de compte, les personnages m'étaient indifférents et avec trop d'incohérence pour les apprécier et l'intrigue ne tient qu'à un fil avec trop de longueurs inutiles qui alourdissent le texte pour rien.


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)