Ce qui nous lie de Samantha Bailly

Quatrième de couverture

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler... et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie «normale», celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.
Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens.

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Milady Romance de m’avoir permis de lire ce livre. J’avais beaucoup entendu parler de ce livre et j’avoue que j’étais assez curieuse de le découvrir. Et ça a été une très belle surprise, donc je ne regrette vraiment pas de l’avoir lu.

Si vous cherchez à lire une romance pure et dure avec son lot de : « je t’aime, moi non plus » – je caricature exprès pour que vous voyez de quoi je parle – passez votre chemin parce que ça n’est pas ce que vous trouverez ici. En revanche, si vous cherchez une belle histoire qui parle davantage de quête (je vous laisse découvrir en quoi), là vous aurez tiré le gros lot.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire car elle explique suffisamment l’histoire et en plus avec ma petite note informative juste au dessus, vous voyez que ça n’est pas une romance (j’insiste mais c’est important, vous pourriez être déçu si vous vous y attendiez vraiment avec un tel résumé, mais ça n’est pas le cas).

Honnêtement, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. J’avais entendu parler du livre – majoritairement en bien – dans les grandes lignes mais sans plus et ne voulant pas être influencée plus que ça (puisque j’avais l’intention de le lire quoi qu’il arrive) je ne voulais pas être spoilée et découvrir par moi-même cette histoire. Je n’avais pas relu la 4e de couverture avant lecture, de sorte à me laisser totalement guider par le texte et non pas par les a priori, ce qui a dû jouer beaucoup sur mon appréciation sur ce livre.

La première chose que l’on remarque dans ce livre est l’écriture de Samantha Bailly qui est très fluide et très agréable à lire. Il y a une simplicité et en même temps une certaine poésie qui s’en dégage. On se laisse vraiment emporter par elle et on rentre d’autant mieux dans cette superbe histoire. J’avoue qu’à ce niveau-là, j’avais une certaine attente (vu que tout le monde disait que l’écriture était magnifique) mais en plus, ma précédente lecture était d’un certain niveau, comme il s’agissait de Goethe (Les Affinités électives) où l’écriture était vraiment délectable. J’avais envie de me replonger dans une si belle plume et un univers aussi intéressant… et Samantha Bailly a su m’apporter cela, même si évidemment ça n’est pas vraiment comparable. Mais j’ai tout de même eu ce que je cherchais après cette lecture, une belle histoire, avec une belle écriture.

J’ai beaucoup aimé l’histoire et j’ai été assez étonnée au départ de la tournure des évènements, avec un tel résumé, je m’attendais un peu à autre chose. Mais je ne regrette absolument pas cet état de fait, car ça a été une belle surprise (vu que je ne m’y attendais pas) et qu’il faut avouer que ce que nous propose Samantha Bailly est juste magnifique. C’est ce qu’on pourrait appeler « un beau texte », avec une certaine philosophie et un apprentissage de la vie. L’histoire avance, tout semble si simple et évident alors que ça ne doit pas l’être, et on voit là toute la maîtrise de l’auteur sur son texte.

Ce livre est superbe car il s’en dégage une certaine fragilité, qui fait en même temps sa force et son intérêt, que l’on sent à travers la narration et donc la voix d’Alice (narration à la 1ere personne) qui nous permet vraiment de la découvrir au plus profond d’elle-même. En plus, on a souvent une alternance entre le présent et le passé, voire le futur à un certain moment, ce qui permet de créer un certain suspense dans l’histoire. Plus on avance et plus l’on voit et apprend des choses sur son compte, mais sans nous dire vraiment ce qui a pu se passer. De ce fait, c’est très intriguant et ça donne envie de découvrir ce qui a pu lui arriver, comment son don est apparu, en savoir plus sur elle en somme (ce qui paraît normal, après tout, c’est son histoire).

Dans une certaine mesure ce livre me fait penser à Un éternel commencement de Marie-Hélène Marathée (chroniqué par Ceinwèn sur le site Lire ou Mourir), même si les histoires n’ont strictement rien avoir, c’est plus dans leur thématique et écriture qu’on pourrait les rapprocher : la plume délicate avec une histoire touchante où la quête est au cœur du livre. Dans les deux cas, le surnaturel prend place mais n’est pas tout à fait au cœur de l’histoire. Ça n’est pas ce qui prime, même si ça joue son rôle (difficile d’en dire plus à ce sujet sans spoiler donc je vais m’abstenir).

Ma seule déception, si c’en est vraiment une et pas plutôt un compliment, est qu’il ne soit pas plus long, je reste un peu sur ma faim. J’aurai aimé profiter un peu plus longtemps de la plume de l’auteur et de cet univers si doux qui peut être parfois dur mais tellement beau. Ça donne vraiment envie de découvrir l’univers de l’auteur et de lire d’autres livres.

Les personnages sont très touchants et attachants, ils ont des particularités qui fait qu’on est obligé de les apprécier en dépit du comportement de certains (comme Raphaël ou encore Sébastien…).

J’ai beaucoup aimé Alice et je me suis rapidement attachée à elle. En lisant, j’avais la sensation d’entendre sa voix et ses pensées et ainsi de mieux la comprendre. Il est vrai que ce « don » n’est pas évident et l’on voit bien à mesure du livre qu’il l’a fait évoluer et réfléchir. J’ai beaucoup apprécié cet aspect là du livre. Sa relation avec Raphaël est vraiment particulière et j’ai adoré la manière dont l’auteur l’a traité. Au fur et à mesure, j’avoue que je m’attendais un peu à quelque chose du genre, ça se sentait mais ça paraît tout à fait logique et je pense que c’est ça qui rend d’autant plus beau ce texte. C’est beaucoup plus crédible par rapport à la réalité bien que ça soit de la fiction avec des éléments surnaturels.

Une petite mention pour la couverture qui est assez épurée en soi, mais très jolie et en parfaite adéquation avec l’histoire, un vrai petit plus, le contenant est à l’image du contenu.

Je pense que je vais m’arrêter là sinon je risquerai de spoiler à un moment ou à un autre, ce qui n’a aucun intérêt. Tout ce qu’il faut savoir c’est que j’ai adoré ce livre, été très touchée par la plume de l’auteur ainsi que son histoire et ce qui s’en dégage. Ça a été une très bonne surprise et un bon moment de lecture, même s’il ne m’a même pas fait la journée, tant j’étais avide de savoir ce qui allait se passer. Un livre que je conseille parce qu’il mérite à être connu.

Commentaires

  1. Je n'en avais pas entendu parler mais ton avis me donne envie, hop dans ma WL :)

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans ma wish list celui ci:)
    J'adore le nouveau design ici! Bises

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Skiddy, mon ami imaginaire de Katherine Applegate

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]