Le plus petit baiser jamais recensé de Mathias Malzieu

Quatrième de couverture

Un inventeur-dépressif rencontre une fille qui disparaît quand on l'embrasse. Alors qu'ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise d'un coup. Aidé par un détective à la retraite et un perroquet hors du commun, l'inventeur se lance alors à la recherche de celle qui « fait pousser des roses dans le trou d'obus qui lui sert de coeur ». Ces deux grands brûlés de l'amour sauront-ils affronter leurs peurs pour vivre leur histoire ?
Le plus petit baiser jamais recensé est un vrai faux polar romantique. Suite métaphorique de La Mécanique du coeur, ce roman teinté de mélancolie regorge de gourmandise explosive. Comme si Amélie Poulain dansait le rock'n'roll et croisait le Petit Prince avec un verre de whisky.

Mon avis

Ayant bien apprécié récemment (enfin tout est relatif) Métamorphose au bord de ciel et La Mécanique du cœur, dont ce livre est apparemment une « suite métaphorique », je ne pouvais que le prendre et franchement, je n’ai pas du tout été déçue.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment éloquente pour savoir de quoi ça parle (surtout les 5 premières lignes). Et puis vu le type de livre et le style de Mathias Malzieu, il vaut mieux se laisser totalement emporter parce que ce sont toujours des histoires très particulières qu’il nous offre.

C’est assez difficile de parler des livres de Mathias Malzieu, à chaque fois je ne sais pas trop quoi dire, comment exprimer ce que j’ai ressenti en lisant… parce que, ça va au-delà de l’histoire, on se laisse porter par les mots, le sens qu’il en donne, tout n’est finalement que ressenti. Du coup, même si l’histoire en elle-même ne plaît pas, on peut quand même être touché par l’écriture, les sentiments qu’il met dedans.

C’est surtout la manière dont s’est raconté qui est délectable, plus que le contenu. Du moins, c’est ce que l’on remarque en premier, mais moi, à chaque fois ses histoires m’emportent dans un autre monde, une autre manière de penser et on y croit. J’ai été enchantée une fois de plus parce que c’est tellement original, avec un côté assez décalé, fantastique aussi, et remplie de mélancolie, tristesse avec ses petites touches d’humour, ce qui rend toujours ses livres touchants et très beau.

La seule chose que je regrette c’est que ses livres se lisent toujours très vite parce qu’ils ne sont pas long, celui là fait dans les 150 pages (de mémoire) donc ça a été lu rapidement, il m’a fait moins d’une journée, quelques heures à peine. Mais bon, pendant ces 150 pages il aura su m’emporter dans son univers, me toucher par son histoire et me faire passer un bon moment donc ça n’est pas grave.

Voilà, je ne vois pas ce que je peux dire de plus sur ce livre à part qu’il m’a plu et complètement emporté dans son univers. Une très belle histoire touchante qu’il faut découvrir.


Ma "découverte" livresque
(bon pas découverte parce que je connaissais, mais c'est lié au livre donc...)

Commentaires

  1. Ce livre, comme tous ceux de Malzieu, est juste magnifique, l'écriture est poétique et l'histoire originale et touchante...
    Je suis contente qu'il t'ait plu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est très beau et quelque part, c'est dommage que ça soit si court !

      Supprimer
  2. Ce livre là me tente vraiment de plus en plus ! :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Sauvage de Johan Heliot (Lena Wilder 1)

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)