Petite Fleur des Champs et la pierre de soleil de Patrick Huet (Petite Fleur des Champs 1)


Quatrième de couverture

Il y a de cela 15 000 ans, Amérique du Nord.
Petite Fleur des Champs vient de fêter son douzième printemps. Un matin, en revenant à son village, elle découvre tous les habitants pétrifiés. Seule l'aïeule, Mère de La Tribu, peut encore parler. Avant de se figer, elle lui apprend qu'un sorcier a jeté un sort sur les Inikawas pour les changer en statues de pierre. Il n'existe qu'un moyen de briser le sortilège : rapporter la Pierre de Soleil, un cristal se trouvant au sommet des Monts du Couchant.
Mais, pour arriver à cette montagne, il faut traverser la grande prairie, une immense étendue herbeuse. Petite Fleur des Champs franchira nombre d'obstacles afin de délivrer les siens, aidée de son seul courage et de ses connaissances de la nature et de la chasse lui venant de son peuple.

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Les Roses Bleues de m'avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup apprécié. Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite et puis le livre est tellement court (167 pages pour un format poche et écrit assez gros) si je commence à rentrer dans les détails, je vais spoiler toute l’histoire et paraphraser ne sert strictement à rien.

C’est une petite histoire mignonne, de la fantasy jeunesse qui pourrait presque prendre des allures de conte étant donné la manière dont s’est raconté. J’avais presque la sensation d’entendre la voix du narrateur, c’était assez étrange mais plaisant en même temps. L’écriture est très sympathique à lire, très fluide et adapté pour un public jeune mais qui pourra plaire également aux plus grands.

L’intrigue commence vraiment dès la première page, on nous présente à peine Petite Fleur des Champs que l’on apprend la malédiction dont est frappée le village, alors ni une ni deux, elle se met en route en quête de la Pierre de Soleil pour les délivrer. Tout s’enchaîne très rapidement, des embûches sèment son chemin pour notre plus grand plaisir – oui évidemment, sinon il ne se passerait strictement rien et ça n’est pas drôle si en deux trois mouvements, elle se retrouve en possession de la Pierre. Elle va faire de nombreuses rencontres qui vont également chambouler sa quête… dans le bon, comme dans le mauvais sens du terme. C’est assez rythmé et on ne peut pas s’ennuyer un seul instant en lisant ce livre.

Comme il s’agit d’un livre jeunesse, on sait comment va être la fin, en grande partie du moins, mais ça n’en reste pas moins plaisant à lire. Même si le livre a été lu en quelques heures, j’ai quand même bien apprécié ma lecture et je me suis laissé emporter très rapidement dans cet univers, ce temps lointain. Le monde n’est pas suffisamment développé pour que je puisse en parler longuement, néanmoins, on voit se dessiner quelque chose, avec une certaine atmosphère, où la nature a une grande place dans la vie de ces habitants.

De plus, je sais qu’il s’agit d’un premier tome d’une série, alors étant donné les événements passés dans ce livre, je suis très intriguée par ce que l’auteur va nous proposer dans la suite : Petite Fleur des Champs et la Perle de Lune.

Mais ça n’est pas parce que c’est de la littérature jeunesse qu’on est dans un monde de Bisounours où tout est bien dans le meilleur des mondes, bien au contraire. Sans aller toutefois trop loin dans la violence, Petite Fleur des Champs se retrouve confronter à des êtres assez impitoyables, prêts à tout pour parvenir à leur fin même si pour cela il faut tuer. Mais cette gentille petite fille de 12 ans peut se montrer rusée et « violente » lorsque cela est nécessaire pour sa propre survie. Elle est courageuse, débrouillarde et inventive en dépit de son âge et de son innocence / pureté que l’on nous indique dès le début du livre. C’est une héroïne très appréciable et j’aurai grand plaisir à la retrouver dans un autre tome.

En bref, ce premier tome a été une bonne surprise, une bonne lecture détente. Le fait que ça soit si court et que ça se lise vite permet de passer un bon moment sans prise de tête. L’histoire est bonne et toute mignonne mais sans pour autant être niaise, trop facile ou trop gentille…, un peu de violence ne fait jamais de mal quand c’est bien dosé et justifié. Une héroïne très attachante et sympathique, que demander de plus ?



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Sauvage de Johan Heliot (Lena Wilder 1)

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)