Parallèles de Catherine Kepler (Parallèles 1)

Quatrième de couverture

À Trèves, Flamel monte dans sa Mustang, vérifie que son Glock 9 mm est bien en place sous le siège et emprunte l'E44 sous un violent orage. À l'approche de Thionville, la foudre s'abat sur le capot, soulevant le véhicule dans une tornade d'énergie. Quand Flamel reprend connaissance, sa Mustang a laissé place à une Cougar rutilante. Sur sa carte d'identité, c'est bien lui, mais différent... Où est-il ?... Qui est-il ?... Que s'est-il passé ?...
À une centaine de kilomètres de là, au C.R.A.B. (centre de recherches appliquées aux brèches), deux hommes veillent... Soudain, trois notes stridentes annoncent l'arrivée d'un transfert. Les physiciens surveillent une zone de sept cents kilomètres entre Rotterdam et Mulhouse. La faille concerne une portion d'autoroute...

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Le Monde d’Atria de m’avoir permis de lire ce livre.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire car la 4e de couverture est suffisamment explicite pour savoir de quoi ça parle sans que je n’aie besoin de le faire moi-même. En tout cas, c’est un livre que j’ai beaucoup apprécié et je ne regrette pas du tout de l’avoir lu.

L’écriture est agréable à lire, assez facile bien que mature, pour un livre jeunesse, franchement, ça pourrait très bien passer dans un rayon plus adulte. Donc pour ceux qui ont peur que ça soit trop jeunesse, non ça n’est absolument pas le cas, mais c’est tout de même accessible pour ce public.

L’univers est assez captivant et m’a beaucoup plu. Au début on ne sait pas trop ce qu’il en est, c’est intriguant, puis peu à peu, avec les différents personnages on comprend mieux cet univers qui est vraiment riche et intéressant. Comme l’indique le titre, il y a des mondes parallèles et j’avoue que ça, dans la SF (qui ne suis pourtant pas grande fan du genre) ça m’intéresse bien, au même titre que les voyages dans le temps, etc. Et j’ai trouvé intéressant les explications qui étaient donnés, les rôles attribués, notamment au C.R.A.B. Mais je n’en dirai pas plus pour vous laisser un peu de suspense.

Dès les premières pages on plonge dans l’histoire et tout s’enchaîne très vite. L’histoire de l’orage et de la foudre, etc. se passe dès les premiers chapitres donc on est vite dans le bain, l’action et ça n’en finit pas. Franchement, j’ai été happée par l’histoire et je ne pensais pas adhérer à ce point. Les pages ont défilé toutes seules tant j’étais avide de savoir ce qui allait se passer (pour dire, le livre n’a fait que deux jours, vive les transports en commun !).

L’intrigue est très bonne et bien menée, c’est prenant et haletant. A mesure on se rend compte que tout est bien plus complexe qu’il n’y paraît, comme bien souvent, c’est ce qui fait l’intérêt d’un livre. J’ai adoré voir la manière dont tout était lié, de voir ces vies parallèles, comme ça peut rapidement dévier… Le suspense est gardé un bon moment sur certains points et de l’autre, lorsqu’on a la révélation d’un élément (toujours difficile d’expliquer sans spoiler…), je trouve que c’était un peu trop rapide. C’est arrivé trop d’un coup et non par bribe comme pour le reste sur l’ensemble de l’histoire. Un petit peu dommage mais rien de dramatique. C’est vraiment un détail… Après dans l’ensemble, je n’ai rien à redire, c’est parfait comme c’est, l’histoire est vraiment complète et je n’ai pas eu un sentiment de trop peu.

D’autant plus que la narration est à la 3e personne, donc ça nous permet de suivre différents groupes de personnages que j’ai pris plaisir à découvrir. On a d’un côté Flamel qui se retrouve projeter suite à la foudre dans une autre réalité, il ne comprend pas ce qui se passe, cherche des réponses, etc. De l’autre, on a le C.R.A.B avec différents membres dans l’équipe, un trio de hacker, etc. C’est vraiment intéressant de passer de l’un à l’autre, on en apprend un peu plus à chaque fois sur leur relation, les implications. Cela rend l’intrigue d’autant plus intéressante.

Les personnages sont vraiment très intéressants et on s’y attache d’une certaine manière, comme eux, on aimerait comprendre ce qui se passe, pouvoir empêcher certaines choses lorsque l’on sait ce qu’il en est. On vit totalement l’histoire avec eux, accentuant une fois encore le côté haletant, car le compte à rebous est lancé…

Franchement, je ne serai pas contre une petite suite parce qu’il y a vraiment du potentiel et je suis sûre qu’il y a moyen de trouver une autre intrigue dans cet univers. D’autant qu’il y a des éléments sans réponses, du moins en cherchant bien il est possible de creuser certaines choses. Je serai curieuse d’en apprendre un peu plus. Vœu de ma part, le livre se suffit amplement à lui-même, je tiens à le préciser, mais c’est tellement riche, que j’avoue que je n’aurai pas été contre un surplus, surtout quand on voit la fin qui donne envie d’en savoir plus aussi.

En bref, ce livre a été une très bonne surprise pour moi, je ne pensais pas adhérer à ce point et pourtant c’était vraiment intéressant. J’ai beaucoup aimé me plonger dans cet univers si riche, en compagnie de ces personnages si éclectiques et attachants et l’histoire était vraiment très bonne. Un bon livre de SF qui pourra ravir les plus jeunes, comme les adultes.

(edit : il se pourrait qu'une suite voit le jour, tout dépend... en tout cas, je l'espère fortement)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Meilleures ennemies de Ruth Fitzgerald (Les petits malheurs d'Emily Sparkes 1)

PALM n°76 [JUIN 2017]