Le jeudi c’est Jeu Livresque [22]



 J’avais vu des blogueuses américaines organiser un rendez-vous journalier sur un mois et quelques unes de leurs idées étaient très sympa, j’en ai parlé à Melisande, et elle m’a dit : le jeudi on n’a rien. Voilà comment est née l’idée de petit rendez-vous pour fêter l’arrivée de l’été qui permet de jouer avec nos livres pendant 8 semaines, tous les jeudi, à partir du premier jeudi de juin (06/06).


Semaine 22 : Salon du livre ou petites dédicaces ?


Je fais les deux et les deux ont leur intérêt, même si l'ambiance n'est pas la même. 

De manière générale les petites dédicaces sont plus sympas parce que plus "intime", que l'on peut prendre davantage de temps pour parler avec l'auteur. Les petites dédicaces c'est dans les librairies indépendantes, c'est donc plus tranquille et conviviale, il y a moins de monde. Alors que dans les salons du livre, c'est trop grand, il y a trop de monde et c'est souvent à la chaîne, histoire que tout le monde puisse voir son auteur favoris et avoir sa dédicace. Après évidemment ça dépend de l'auteur, mais quand on voit les queues pour Sophie Audouin-Mamikonian ou encore Erik L'Homme, ça donne juste envie d'abandonner et de passer son chemin.

Après je ne dis pas, j'ai déjà fait des queues de 3h... (souvenir pour Laurell K. Hamilton). Je comprends qu'on puisse le faire, je ne vais pas critiquer (sinon je m'auto-critique...) mais c'est quand même pénible, long, sans compter la chaleur, la foule... ça n'est pas dans les meilleures conditions quand même. D'ailleurs pour celle de Laurell K. Hamilton, il y a eu des évanouissements et l'éditeur a dû faire passer des bouteilles d'eau pour les gens sinon c'était le drame. Après si c'est long c'est parce que l'auteur est très connu et apprécié.

L'avantage du Salon du livre c'est que l'on peut avoir plus facilement des auteurs étrangers, que l'on rencontre rarement lors de petites dédicaces. Donc c'est le moment où jamais et là... la foule se réunit, forcément.

Il y a des avantages et des inconvénients, moi je fais les deux en tout cas, tout dépend de l'auteur !

Commentaires

  1. Je n'ai jamais fait aucun des deux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est pourtant sympa je trouve, après je conçois que certaines personnes n'y trouvent aucun intérêt ^^

      Supprimer
  2. Pour ma part, c'est les salons car ici au Québec, y'a pas beaucoup de salon du livre par année. Et très peu de dédicace chez les libraires... Du coup, on a rien d'autre que le gros salon qui vient 1 fois par an... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui forcément quand il n'y en a pas beaucoup et que les petites dédicaces en librairie n'existent pas ou presque, c'est sûr qu'on privilégie ce qu'on a ^^

      Supprimer
  3. C'est sûr que les deux sont très bien mais pour des raisons différentes ! De mon côté je suis plus petites dédis qu'autre chose mais il faut dire que le peu de salons que j'ai fait j'ai quand même adoré... enfin celui que j'ai "vraiment" fait c'est le SDL de mars cette année et même si j'étais crevée j'étais ravie de voir tout ce monde, auteurs comme lecteurs et blogueurs, donc c'était cool.
    Après j'ai pas l'occasion d'assister à autant d'évènements que toi... même si j'ai eu la chance de pouvoir voir certaines auteurs que j'adore, ce que je n'aurais jamais cru possible il y a quelques années :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les deux sont intéressants, reste à voir l'intérêt qu'on leur porte

      moi je trouve ça sympa de pouvoir y assister en tout cas :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Sauvage de Johan Heliot (Lena Wilder 1)

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)