Linceuls de glace de Lisa Jackson (Une enquête des inspecteurs Selena Alvarez et Regan Pescoli 4)

Quatrième de couverture

La période des fêtes ? Un calvaire pour Selena Alvarez. Cette année encore, elle va devoir supporter l’ambiance festive et familiale qui régnera pendant plusieurs semaines à Grizzly Falls, petite ville du Montana ensevelie sous la neige. Et par-dessus tout, elle devra faire face à sa solitude, une solitude qui la renvoie à un passé auquel elle s’efforce habituellement de ne pas penser.
Mais un meurtre, particulièrement atroce, va l’obliger à se concentrer sur son travail, et à tenir à l’écart ses propres fantômes. Le cadavre d’une femme nue, enchâssé dans la glace et comme sculpté par les mains du tueur, est en effet retrouvé dans la crèche de l’église presbytérienne de Grizzly Falls. Une mise en scène scabreuse, terrifiante, que Selena doit décrypter à tout prix si elle veut arrêter le meurtrier.
Pour cela, elle aura besoin de l’aide de sa coéquipière, Regan Pescoli, et du troublant détective Dylan O’Keefe. Avec eux, elle va plonger dans une enquête qui l’obligera, qu’elle le veuille ou non, à faire face à ses plus noirs souvenirs.

Mon avis

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Mosaïc de m'avoir permis de lire ce livre que j'ai beaucoup aimé.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit. J’ai vraiment bien accroché et cela dès les premières pages. L’écriture y aidant, c’est fluide et agréable à lire donc ça se lit tranquillement quand bien même parfois c’est glauque ce qui arrive. Heureusement qu’il n’y a pas plus de détails sans quoi ça serait vraiment horrible.

C’est un thriller type policier, avec un tueur en série, une enquête à mener et l’identité du tueur à trouver pour l’enfermer. Au fur et à mesure, on voit que cette affaire devient de plus en plus complexe et cela laisse perplexe notre équipe de choc, Selena Alvarez et Regan Pescoli, car cela prend un tournant des plus inattendus.

La narration à la troisième personne nous permet de suivre différents groupes de personnages dont ce tueur qu'on apprend à connaître, qu'on redoute et qu'on aimerait voir enfermé tant il est horrible. Ainsi, on suit plusieurs histoires en même temps de sorte qu'on soit toujours dans une attente, un suspense qui traîne en longueur mais dans le bon sens du terme car ça attise notre curiosité, ça n’est pas ennuyeux du tout, bien au contraire ! On a vraiment envie d'en savoir plus, de comprendre ce qui se passe, qui est ce fameux tueur qui sculpte des femmes de glace. C'est d'autant plus pénible parce qu'on voit le tueur en pleine action avec ses réflexions, mais on ignore tout de son identité, donc c’est frustrant. L’auteur sait maintenir son suspense de sorte qu'on ne sait rien avant la fin. Je vous avoue que je ne m'attendais pas du tout à ça, je n'avais pas pris en compte cet aspect-là pour deviner son identité qui est donc très bien cachée.

Le seul petit regret c'est que la fin ne soit pas plus longue, qu'il n'y ait pas davantage de tensions pour que l'on sache vraiment le pourquoi du comment (oui c'est très clair comme ça, je me doute). J'aurai aimé un peu plus de suspenses et d'explications mais ça n'empêche pas que le livre est très bien et que j'ai passé un très bon moment. Ça m'a donné envie de découvrir d'autres livres de l'auteur – d'ailleurs j'en ai déjà un autre dans ma PAL (Ce que cachent les murs) qu'il me tarde de lire maintenant !

A côté de l’enquête et l’aspect policier du livre, on a le côté « quotidien » qui nous permet de mieux connaître les deux héroïnes, leur vie. Cela permet de relâcher un peu la pression et je trouve qu’il y a un bon équilibre entre le quotidien et l’enquête policière qui empiète tout de même dans la vie de nos deux héroïnes. Tout est tellement imbriqué – et l’auteur tellement sadique ? – que finalement c’est très problématique et on revient au fait qu’il y ait plusieurs histoires en une. Car comme le laisse présager la 4e de couverture, Dylan O’Keefe va évidemment poser quelques problèmes et cela on peut en partie le comprendre dès le prologue du livre qui donne le ton.

J’ai beaucoup aimé les deux héroïnes principales à savoir Selena Alvarez et Regan Pescoli. Elles sont très différentes l’une de l’autre mais se complètent bien et forment un duo intéressant. Selena est sous le feu des projecteurs et j’ai beaucoup aimé la découvrir et en savoir plus sur elle (ça aurait été davantage le cas si j’avais lu les premiers livres de cette série car il s’agit ici du 4e). C’est une femme forte, droite avec des principes mais on voit qu’ici un changement s’opérer au fur et à mesure à cause de toute cette affaire et des divers problèmes qu’elle peut rencontrer parce que ça la touche personnellement.

Quant à Regan c’est une maman un peu dépassée par les événements qui ne sait pas forcément ce qu’elle doit faire et sa vie privée devient ainsi très compliquée c’est pourquoi elle se plonge avec acharnement dans son travail mais cela pose évidemment des soucis du côté de la vie personnelle. Pas évident de concilier les deux quand on est mère célibataire et flic.

En bref, c’est un très bon thriller, l’histoire tient bien la route, est intéressante et l’auteur sait maintenir son suspense si bien qu’on ne sait vraiment qu’à la toute fin qui est le serial killer. Le seul petit regret est donc que sa se résolve vite et qu’on n’ait pas plus d’explications mais bon ça ne gâche en rien la lecture. Les personnages sont intéressants et m’ont beaucoup plu, donc il est certain que je lirai les autres tomes de la série et aussi d’autres livres de l’auteur.

Commentaires

  1. je viens de le débuter et pour le moment cela se lit agréablement bien ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai reçu également :) Bises.

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air sympa. ^^
    Et la couverture est magnifique!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Sauvage de Johan Heliot (Lena Wilder 1)

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)