In My Mailbox (125)


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Mes acquisitions de la semaine

Hôtel - Chambre 1 d'Emma Mars

Etudiante en journalisme le jour escort girl la nuit, cette jeune femme ambitieuse tombe sous le charme de David Barlet, magnat de la presse follement attirant. Les voici bientôt fiancés mais David ignore tout des activités nocturnes d'Elle qui s'est jurée de laisser cette existence derrière elle une fois sa dernière mission achevée. Mais l'identité de son dernier client a mettre tout son avenir en péril. La seule solution pour sauver son mariage : accepter le jeu sensuel de cet homme et se plier à ses commandements.



Lucides de Ron Bass et Adrienne Stoltz

Sloane, première de sa classe, coule une existence paisible dans une petite ville côtière des États-Unis. Maggie, jeune fille indépendante, entame une carrière d'actrice prometteuse à New York. Tout les sépare, hormis une chose : en dormant, chacune rêve et vit la vie de l'autre jusque dans ses secrets les plus intimes. Jamais encore leurs chemins ne s'étaient croisés. Jusqu'au jour où Sloane tombe amoureuse d'un garçon. Vient ensuite le tour de Maggie... Laquelle est réelle ? Laquelle n'est qu'un songe ? Sloane et Maggie vont devoir trouver une réponse, sinon elles risquent de sombrer dans la folie. Pour l'une d'elles, cela signifiera tout abandonner : son quotidien, son amour, elle-même ; juste au moment précis où elle s'était découvert une raison de vivre.



La saveur du printemps d'Emilie Richards

Sur le point de recouvrer la liberté après huit mois de prison pour un vol qu’elle n’a pas commis, Cristy Haviland sait qu’elle va devoir se battre pour redonner un sens à sa vie et composer avec les blessures du passé. Mais avant toute chose, un combat périlleux l’attend : affronter l’homme qui l’a envoyée en prison et qui, aujourd’hui encore, a le pouvoir de la détruire. Georgia Ferguson, elle, est proviseur d’un lycée dans le comté de Bunscombe. Et lorsqu’elle trouve dans son bureau un mystérieux bracelet, accompagné d’une enveloppe contenant de vieilles coupures de journaux faisant référence à sa propre histoire, elle comprend que l’opportunité qu’elle attend depuis toujours est peut-être en train de se présenter. L’opportunité excitante, mais aussi terriblement perturbante, de retrouver sa mère biologique qui l’a abandonnée à sa naissance. Au cœur de la Caroline du Nord, dans une ravissante maison au jardin féerique, ces deux femmes que tout sépare puiseront dans leur amitié la force de prendre les décisions difficiles qui les attendent sur le chemin d’une nouvelle vie…


L'homme idéal... ou presque de Kristan Higgins

Si Maggie devait faire la liste de tout ce qui la rend très heureuse dans la vie, ce serait :
— le Joe’s, le restaurant plein de charme qu’elle dirige – une véritable institution pour les 1 407 habitants de Gideon’s Cove;
— une famille (presque toujours) aimante, et surtout une sœur jumelle avec laquelle elle partage une entente et une complicité à l’épreuve de tous les chocs de l’existence ;
— un chien qu’elle adore ;
— des employés fidèles et dévoués – quasiment une deuxième famille.
Déjà pas mal, n’est-ce pas ? Pourtant, si elle en avait le pouvoir, Maggie ajouterait volontiers une dernière petite chose à cette liste : un homme très amoureux d’elle, qu’elle aimerait aussi à la folie, et avec lequel elle vivrait un bonheur conjugal à faire pâlir d’envie toute la population féminine de Gideon’s Cove. Hélas, entre son amour impossible et malencontreux pour le père Tim, le prêtre de la paroisse, ses blind dates catastrophiques et sa liaison torride avec Malone, ténébreux et mutique pêcheur de homards, elle doute de pouvoir un jour y parvenir…


Bacalhau ! de Larbi Naceri

Vindo Rodriguez, 23 ans, est un jeune lascar de Montreuil. Fort tempérament mais glandeur, il préfère les magouilles à un boulot réglo. Résultat : il vit avec ses parents, ses frères et sa soeur dans un HLM, où son oisiveté déplaît férocement à son père. C’est pourquoi, un matin en sortant de boîte, il s’attarde dans une brasserie parisienne en attendant l’heure où son paternel s’en ira au taf. La tronche saturée de beat et d’alcool, il pique du nez dans son crème quand soudain son instinct de dragueur se réveille. À quelques tables de lui, une femme l’observe : blonde, la quarantaine, belle gueule, belle silhouette – même si tout ne semble pas d’origine –, le dossier ne s’annonce pas dégueu. Toujours à l’affût « d’un bon plan », ou d’une occasion de découcher, Vindo s’invite direct à sa table. Les présentations faites, Vindo balade ses mains sous la table mais déchante aussitôt. Carole n’en a pas après ses beaux yeux bleus ni sa vigueur de jeune mâle. Non, elle est mariée à un célèbre chirurgien et doute depuis peu de sa fidélité. En échange d’un bon paquet d’oseille, elle lui propose donc de le filer durant quelques jours… Vindo accepte. Ses intentions sont simples : rapporter des nouvelles rassurantes à la bourgeoise, et tout plein de biffetons pour sa pomme. Du tout cuit.
Mais c’est sans compter sur la corvée qui lui tombe sur le râble le jour-même : s’occuper de son petit frère Gustavo, gamin rachitique et méchant comme la gale qui ne jure que par ses jeux vidéos. Encombré du sale gosse – qui se prend pour le Captain Mglug, chef de la tribu intergalactique des Strogs –, Vindo remonte la piste d’un appartement secret et s’apprête à établir l’adultère. Or les choses ne se passent pas comme prévu et le lascar se retrouve embringué dans une série de plans plus foireux les uns que les autres, jusqu’à être accusé du meurtre du chirurgien. Recherché par toutes les polices de France, décrit par les médias comme l’ennemi public n°1, Vindo va plonger dans une cavale infernale et s’efforcer de prouver son innocence, avec l’aide de son poto Bousel, fumeur de joints invétérés à la tête de mouton, et de la douce et charmante Ninouche.


La maison des Julius de Charlaine Harris (Aurora Teagarden 4)

Une enveloppe contenant l'acte de propriété de la maison des Julius : voilà le superbe cadeau de mariage de Martin à Aurora. Notre héroïne rêvait de cette demeure malgré les étranges rumeurs sur la disparition de ses occupants, la famille Julius, plusieurs années auparavant.
Aussi, une fois installée, Aurora ne peut résister à la tentation et reprend l'enquête là où la police l'avait abandonnée. Pourquoi n'a-t-on jamais retrouvé les corps ? Quelle est la menace qui plane encore sur la vieille demeure ? Et comment expliquer l'attitude de plus en plus trouble de Martin ? Les figures du passé s'immiscent dans le coeur de Roe, mais elle n'a pas l'intention de se laisser faire par des fantômes.


Elle posait pour Picasso de Béatrice Egémar

Paris, 1905.Émile, 18 ans, vient vivre à Paris pour devenir poète. Il s'installe sur la Butte Montmartre, dans un drôle d’atelier d'artistes, le Bateau Lavoir ; il fait la connaissance de son voisin, Pablo Picasso, de ses amis Max Jacob et Guillaume Apollinaire. Quand on apprend que Linda, une jeune bouquetière qui posait comme modèle, est retrouvée morte après être tombée du quatrième étage, tous pensent à un suicide, mais Émile, l’apprenti poète, n'est pas convaincu. Avec l'aide de Max Jacob et de la jolie Virginie, il va reconstituer la sombre histoire de la petite bouquetière. Aimait-elle encore Louis, le bel apache qui l'avait abandonnée ? Qui était son mystérieux amoureux qui lui avait promis une vie meilleure, loin des ruelles de la Butte ? Du cabaret du Lapin Agile aux ateliers d'artistes, Émile va découvrir l'envers de la vie de bohême.


Florence de Catherine Cuenca (La Malédiction de la Pierre de Lune 1)

A quinze ans, Carla voue une véritable passion pour la peinture. Mais au XVe siècle, une jeune fille est destinée à devenir une épouse dévouée et une femme d'intérieur accomplie. En cachette de son oncle Savino Ricci et grâce à la complicité de sa voisine Lena, Carla parvient tant bien que mal à assouvir son amour de l'art. Un jour que les deux amies se rendent à la droguerie pour acheter des pigments, Lena est attirée par un coffret contenant des pierres fines. La jeune fille, dont le mariage arrangé va bientôt l'éloigner de Carla, décide de lui offrir une de ces pierres de lune en cadeau d'adieu. Bientôt, dans les ruelles de Florence, les pas de Carla croisent ceux d'un cavalier ténébreux, un certain Vincenzo Montoni. Dès lors, la jeune fille reçoit des lettres mystérieuses, et d'inquiétantes apparitions commencent à se manifester...



Le pacte de la voleuse d'Ari Marmell (Widdershins 1)

Dans une autre vie, elle s’appelait Adrienne Satti, mais à présent, elle n’est plus que Widdershins. Gamine des rues, devenue noble, puis voleuse – la vie ne l’a pas épargnée. Orpheline très jeune, elle a connu la pauvreté et le luxe les plus extrêmes. Revenue aux ruelles sombres d’où elle était sortie, elle est désormais considérée comme l’une des voleuses les plus intrépides... Mais ses talents suffiront-ils à la sauver de la ténébreuse conspiration qui ronge inexorablement les entrailles de la cité de Davillon ? Découvrez Widdershins, l’aristocrate devenue voleuse, qui connaît mille façons de couper une bourse et autant de charmer ducs et barons dans les salons de la noblesse !



Et vous ?

Commentaires

  1. Ils ont tous l'air fantastique!

    RépondreSupprimer
  2. Widdershins a l'air bien sympa !!
    Bonnes lectures ^^

    RépondreSupprimer
  3. Hôtel - Chambre 1 m'intrigue énormément ! J'ai aussi reçu le Kristan Higgins, j'ai hâte de le commencer ! Je te souhaite de très bonnes lectures :)

    RépondreSupprimer
  4. Un joli IMM !

    Bonnes futures lectures

    RépondreSupprimer
  5. Rien reçu cette semaine :) Lucides me tente beaucoup, la couverture est trop belle ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Melisande au Studio Harry Potter

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

Les larmes de l'araignée de Pascaline Nolot