Hopeless de Colleen Hoover (Hopeless 1)


Quatrième de couverture

Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive. Après plusieurs années de scolarisation à domicile, elle entre en dernière année dans un lycée de son quartier.
Sky ne ressent aucune émotion pour personne depuis son enfance. Alors, quand elle croise Holder, le bad boy du lycée, elle est surprise de l'effet qu'il produit sur elle. Sky comprend rapidement que Holder n'est pas celui que tout le monde croit et ils tombent fous amoureux. Peu à peu, elle découvre grâce à lui la vérité sur son passé...

Mon avis

Voici un livre très attendu, alors quand j'ai eu la possibilité de le lire en amont, je ne me suis pas gênée. Et je peux vous dire que ce livre est excellent, quasi un coup de cœur et ils se font rare chez moi, surtout en romance. Jeu de patience de Jennifer L. Armentrout restera pour le moment mon coup de cœur en New Adult, mais Hopeless vient juste après, n'en doutez pas. Donc si vous avez aimé le premier, lancez-vous dans le deuxième il ne vous décevra pas.

Il s'agit d'une romance, donc le scénario est couru d'avance, on sait qu'ils vont finir ensemble et qu'il va y avoir des hauts et des bas dans le couple, quelle qu'en soit la raison. En soi, c'est une intrigue assez classique où l'on retrouve des éléments assez convenus (surtout si vous avez lu beaucoup de New Adult ou romance contemporaine pour adulte de cet acabit), mais on s'en fiche parce que ça marche quand même !

La romance n'est pas toute simple, les personnages se cherchent, jouent au jeu du chat et de la souris, et quand c'est enfin le moment, c'est d'autant plus plaisant. Je préfère de loin quand c'est compliqué, long et lent à se mettre en place, mais c'est ce qui fait tout l'intérêt de l'histoire, si tout était facile, ce ne serait pas drôle, ni intéressant. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’entre Sky et Holder c’est compliqué, mais petit à petit la complicité entre les deux est évidente et ne peut qu’aboutir à une relation.

Donc ce qui prime dans une romance où l'on connaît quasi l'intégralité du scénario, c'est en premier lieu l'émotion. Et là, je peux vous dire que je suis passée en mode midinette, sans aucune honte, tout en vérifiant toutefois que personne ne lisait par dessus mon épaule parfois. L'écriture de l'auteur est telle que l'on ressent parfaitement les sentiments de Sky. On est aussi intriguée qu'elle, troublée à d'autres moments, surtout quand la jeune fille n'a jamais rien ressenti pour aucun garçon. En lisant cette histoire, on passe par diverses émotions car il y a des faits qui sont touchants, d'autres révoltants, mais quand on croit avoir passé le pire, l'auteur en rajoute une couche pour nous achever et nous mettre plus bas que terre. Si vous êtes bien plongés dans cette histoire, que vous la vivez, de la même manière que nos personnages, et que vous êtes un chouïa sensible et à fleur de peau, vous serez plus bas que terre.

Comme je l'ai dit, il y a des éléments auxquels je m'attendais, mais ça m'a tout de même touché, on ne peut pas être indifférent à ça, et il y en a d'autres, je ne pensais pas que l'auteur irait jusque là. J'avais d'autres scénarios et je dois dire que ce que nous présente Colleen Hoover est bien pire. Mais c’est tous ces sentiments suscités qui font que ce livre est une vraie perle, qu’il faut le lire parce que malgré tout, c’est magnifique, il y a de belles choses et malgré les problèmes (doux euphémisme…), les personnages ne se laissent pas toujours abattre et vont de l’avant parce que c’est ce qu’il y a de mieux à faire.

Les personnages sont juste géniaux et si l’histoire, aussi « simple » soit-elle, fonctionne aussi bien et est aussi touchante c’est grâce à ses personnages. Ils nous font vivre cette romance. Au début, Sky ne me plaisait pas plus que ça, mais petit à petit on apprend à la connaître et à l'apprécier. Elle joue les allumeuses mais n'en est pas vraiment une, d'autant qu'elle ressent vraiment rien pour eux. Au contact de Holder, elle change vraiment, elle éprouve quelque chose, et revit d'une certaine manière. J’ai adoré voir la métamorphose, en dépit de toutes les découvertes que nous ferons sur son sujet.

Quant à Holder, il est tout simplement extra, quelque peu lunatique qui fait qu'on a du mal à le comprendre et à le cerner, tout comme Sky qui est totalement perdue et qui aimerait ignorer ce qu'il lui fait ressentir. C'est le genre de gars qui peut rapidement exaspérer mais qui en même temps donne le sourire et donne une certaine force car il a aussi de nombreuses qualités. On peut lui reconnaître qu’il sait ce qu’il veut et qu’il n’a pas froid aux yeux.

En bref, une magnifique romance qui ne peut que toucher. Même si le scénario n’est pas extraordinaire, dans le sens où ça coule de source, il y a néanmoins des surprises (pas toujours bonnes d’ailleurs) qui nous font prendre une claque et ressentir diverses émotions face à la situation, qui est d’ailleurs beaucoup plus compliquée qu’elle n’en a l’air. Un livre à lire de toute urgence, mais attention à l’ascenseur émotionnel !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)