Le jeudi c’est Jeu Livresque [59]



 J’avais vu des blogueuses américaines organiser un rendez-vous journalier sur un mois et quelques unes de leurs idées étaient très sympa, j’en ai parlé à Melisande, et elle m’a dit : le jeudi on n’a rien. Voilà comment est née l’idée de petit rendez-vous pour fêter l’arrivée de l’été qui permet de jouer avec nos livres pendant 8 semaines, tous les jeudi, à partir du premier jeudi de juin (06/06).

Semaine 59 : Le ou les genre(s) de livres que vous ne lirez jamais


Ne jamais dire jamais. Etant donné que je suis étudiante en librairie et donc future libraire, on ne sait pas dans quelle type de librairie je vais tomber ni quel rayon je devrais m'occuper. Si je me retrouve en sciences humaines, je vais être obligée pour le travail de lire des livres du genre pour me tenir informer, à faire fonctionner mon rayon alors que ça n'est pas du tout mon domaine de prédilection et que ça ne m'intéresse pas plus que ça. Mais c'est mon travail, il faut s'intéresser à tout, se tenir au courant des choses donc voilà.

Après, il y a des genres qui ne me plaisent pas, tout ce qui est témoignage par exemple. Lors de ma licence de lettres, j'avais dû en lire 4 dans le cadre d'un cours, qui portait sur des génocides, et là, franchement, c'était l'horreur, une souffrance pour moi de lire ça, parce que je déteste ce genre et vu ce qui était décrit, c'était encore pire. Après, c'est important de savoir, ça fait partie de l'Histoire, donc avec le recul je me dis que c'est bien de les avoir lu, mais j'avais dû alterner mes lectures avec des livres "plaisirs" (Kate Daniels m'a sauvé) pour ne pas péter un câble, il faut le dire.

Commentaires

  1. Les témoignages ne sont pas les livres que je préfère lire ! Je n'aime pas ça et en plus si ça parle de guerre, génocide, etc, c'est pire !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé