In My Mailbox (151)


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Mes acquisitions de la semaine




Le Royaume des rêves de B.F. Parry (Oniria 1) > CHRONIQUE

Eliott, 12 ans, est un garçon en apparence comme tous les autres. Jusqu’au jour où il découvre un sablier magique qui lui permet de voyager dans un monde aussi merveilleux que dangereux : Oniria, le monde des rêves. Un monde où prennent vie les milliards de personnages, d’univers, et toutes les choses les plus folles et les plus effrayantes rêvées chaque nuit par les êtres humains. Collégien ordinaire le jour, Eliott devient la nuit, parmi les rêves et les cauchemars qui peuplent Oniria, un puissant Créateur, qui peut faire apparaître tout ce qu’il souhaite par le simple et immense pouvoir de son imagination. En explorant Oniria pour sauver son père, plongé depuis plusieurs mois dans un mystérieux sommeil, Eliott est finalement confronté à son extraordinaire destin. Car Eliott est l’ « Envoyé » : il doit sauver le Royaume des rêves, menacé par la sanglante révolution des cauchemars. 



Sans détour de Tiffany Reisz (Chroniques d'une Initiée 3)

Nora Sutherlin a tout fait pour chasser Wesley Railey de ses pensées, de ses fantasmes. Le jeune homme de bonne famille dont elle pourrait bien être tombée amoureuse n’est pas pour elle. Il est trop jeune, trop sensible et, surtout, trop innocent.
Sa vie à elle, c’est le monde de l’interdit et de la soumission ; c’est Søren, son propriétaire, son amant, son maître. Il sait tout d’elle, il l’a vue grandir, il a fait d’elle la dominatrice la plus accomplie de New York. Et elle a promis de le suivre au bout du paradis, ou de l’enfer.
Sauf que ces bonnes raisons ne sont d’aucun poids face à l’évidence : le seul moyen de choisir vraiment entre ces deux hommes que tout oppose, c’est d’aller jusqu’au bout avec Wesley, sans détour. Quel qu’en soit le prix.


Dans les yeux du tueur de Maggie Shayne (Rachel de Luca et Mason Brown 1)

Quarante-huit heures après la greffe de cornée dont elle a bénéficié, Rachel de Luca prend conscience qu’elle vit à la fois un miracle, et un cauchemar. Un miracle parce qu’elle a recouvré la vue alors qu’elle était aveugle depuis l’âge de 12 ans. Un cauchemar parce que, aussitôt après l’opération, elle a de terrifiantes visions mettant en scène des crimes atroces, des visions d’autant plus angoissantes que les crimes qu’elle voit ont bel et bien eu lieu dans la réalité, et qu’ils sont l’œuvre d’un serial killer.
Comprendre ce qui lui arrive, échapper à la menace sombre et diffuse qui se resserre un peu plus chaque jour autour d’elle… Face à l’urgence, face au danger, la seule personne à laquelle elle puisse s’adresser est l’inspecteur Mason Brown. Un homme secret, mystérieux, mais le seul, elle le sent, à pouvoir l’aider face au prédateur qui a pris possession de son esprit.


Un grand amour peut en cacher un autre de Kristan Higgins

« Pour attirer le regard d'un homme incarnant la perfection masculine, je savais qu'il allait me falloir exploiter mon potentiel au maximum. Bien entendu, je n'imaginais pas une seule seconde réussir à me métamorphoser en cygne, toutefois j'étais bien décidée à me transformer au moins en… je ne sais pas, moi… en oie du Canada ! »
Depuis qu’elle a quatorze ans, Millie flashe (sans succès mais avec une persévérance sans faille) sur le beau, le sublime, le parfait Joe Carpenter. Ses études de médecine terminées, elle retourne s’installer dans sa petite ville d'Eastham au bord de l’océan, dans la région de Cape Cod, bien décidée cette fois à conquérir celui qu’elle considère comme l’homme de sa vie, et la perfection incarnée sur la terre. Après beaucoup d’efforts (jogging à la limite de l’hyperventilation, régime sans pitié, séances chez un coiffeur à la pointe de la mode capillaire, révision intégrale de sa garde-robe…), Millie parvient — enfin ! — à allumer une étincelle de convoitise dans le regard de Joe. Sauf que rien, mais alors rien du tout, ne se passe comme elle l’avait rêvé…


Et vous ?

Commentaires

  1. Et ben ça en fait de jolie choses. "Un grand amour peut en cacher un autre" de Kristan Higgins doit être un des rares livres de l'auteur que je n'ai pas lu. Bizarrement il ne me tente pas des masses, peut être à cause de la couverture VO qui n'est pas exceptionnelle. On va dire que je compte sur toi pour me faire réviser mon opinion ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le livre n'est pas encore sorti en VF, après si tu lis en VO c'est différent
      bah je vais tâcher de te faire changer d'avis, ça dépendra de ce que j'en penserai ^^

      Supprimer
    2. Oui je les lis en VO. Je vais suivre ça pour ton avis.

      Supprimer
  2. Dans les yeux du tueur me tente bien :)

    J'ai également reçu Oniria et un grand amour peut en cacher un autre ;)

    Bonnes lectures !!

    RépondreSupprimer
  3. Très belles réceptions !
    Je te souhaite d'excellentes lectures :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)