La Quête du Prince Boiteux de Paul Carta (Chroniques d'Au-delà du seuil 1)

Quatrième de couverture

Grimé en apprenti charbonnier, le jeune prince Khimaï erre dans la chaîne de montagnes des Dents du dragon. Il souffre d’une blessure, reçue lors de l’assassinat de son père, et progresse avec peine. Des cavaliers venus des Trois-Dominions sont à sa recherche : il ne doit révéler à personne sa véritable identité.
Au cours d’une rixe, dans une auberge, Khimaï reconnaît le géant Borhôn, le maître d’armes qui, dans sa jeunesse, l’avait formé au combat et à la survie. Si Khimaï sait deviner l’invisible, lire les empreintes, ressentir le passage d’autres humains, c’est grâce à Borhôn. Qui ne l’a pas oublié et lui renouvelle son allégeance.
Ensemble, les voilà partis à la reconquête du trône. Mais d’abord il leur faut échapper aux clans qui les pourchassent et trouver celle qui pourra les aider : Lathân, une orpheline élevée au temple et destinée à servir le Dieu secret… Sauront-ils déjouer les périls qui les attendent ?

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions L’Archipel de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai bien apprécié.

L’écriture est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre assez rapidement dans l’histoire. Je n’en ferai pas de résumé, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit.

C’est une histoire assez classique, avec l’apprentissage d’un héros qui va devoir suivre une quête, et la sienne n’est pas des moindres puisqu’il va devoir reconquérir son trône et cela ne va pas se faire sans embûches et surtout sans compagnon, évidemment. Comme je l’ai dit c’est classique, donc pour une personne ayant lu beaucoup de livre de Fantasy, cela pourrait avoir un côté redondant et simple. Je l’avoue, je ne l’ai pas trouvé exceptionnel pour ça, j’ai lu bien mieux dans le genre, mais il n’en reste pas moins agréable à lire et sympathique. Pour ceux qui commencent dans le genre, c’est un bon début, on a toutes les clés qui permettent d’en faire un bon livre de Fantasy.

L’univers est bien construit et intéressant. j’ai beaucoup aimé découvrir son fonctionnement, que ce soit au niveau politique avec les différents domaines, le Pourvoyeur, son rôle, les affaires culturelles et religieuses / spirituelles avec ce fameux Dieu Secret qui m’intriguait à chaque instant au fur et à mesure de ma lecture. On voit que l’auteur a beaucoup réfléchi à son univers pour en proposer quelque chose de complexe et tangible et ça c’est très appréciable. J’aime beaucoup ces aspects-là dans la Fantasy, découvrir d’autres mondes, d’autres cultures et voir comment ils agissent au sein d’eux. C’est ce qui fait tout l’intérêt du genre à mon sens.

Quant à l’intrigue, elle aussi est assez classique, mais ça fonctionne bien. Le prince ici doit récupérer son trône parce qu’un usurpateur a pris sa place, ça reste basique. D’une certaine manière c’est ce qu’est Aragorn dans Le Seigneur des Anneaux), quand ce n’est pas un prince qui s’ignore qui doit le récupérer (Le chant de la Belgariade de David Eddings). J’avoue qu’au début avec le système des flash back, j’ai eu un peu de mal à suivre, je me suis laissée surprendre les premières fois (la fatigue n’aidant pas). Mais ensuite on s’habitude à ce va et vient qui permet de mieux comprendre l’univers dans lequel on se trouve et aussi de comprendre comment Khimaï en est arrivé là et a pu se construire en tant qu’homme (même s’il est encore jeune). Après, je pense qu’il y en a peut-être un peu trop, donc ça ralentit l’action du présent, c’est nécessaire, je le comprends bien et c’est intéressant mais du coup ce qui est annoncé en quatrième de couverture prend beaucoup de temps et ça peut être gênant pour certaines personnes. C’est une intrigue plutôt lente, avec ses quelques moments d’actions, mais cela reste tranquille.

Il s’agit plutôt un tome introducteur qui nous présente une situation, un univers et des personnages. Pour un premier tome cela peut passer, j’ai trouvé ça tout de même accrocheur parce qu’on sent qu’il y a du potentiel, que l’auteur va nous proposer quelque chose de bien sympathique. J’attends donc la suite, en espérant qu’il y ait davantage de choses à se mettre sous la dent pour que ce soit encore plus prenant.

On voit que l’auteur a voulu donner de la psychologie à ses personnages, notamment Khimaï, montrer comment le personnage a pu se construire et être ce qu’il est aujourd’hui, même si pour le moment on n’entrevoit que certaines choses et qu’il en manque beaucoup. Les prochains tomes nous permettront d’en savoir plus. Les personnages sont intéressants et attachants, que ce soit le personnage principal Khimaï, ou encore les secondaires comme Borhôn, qui je suis certaine cache bien des choses, Lathân qui pour le moment est trop peu présente mais qui m’intrigue énormément. On voit également le père de Khimaï, sa relation avec son fils qui est touchante et on voit qu’il y a une réelle affection. Quand on sait ce qui s’est passé, ça rend cette relation d’autant plus forte et touchante aussi.

Petite mention brève à la couverture que je trouve très jolie et bien choisie. C’est tout à fait l’esprit d’un livre de Fantasy avec un côté mystérieux avec ce choix de couleur.

En bref, un premier tome intéressant, un schéma assez classique, donc pour moi ce n’est pas extraordinaire car j’ai lu d’autres choses avec des systèmes bien plus complexe, mais cela reste tout de même très plaisant. Il s’agit avant tout d’un premier tome introducteur mais qui aura su m’intriguer et attiser ma curiosité. Je veux voir ce que la suite donnera parce que l’univers semble prometteur, les personnages plus complexes qu’ils n’en ont l’air, reste à voir ce que l’auteur va nous proposer dans l’intrigue, en espérant qu’il y ait plus d’actions. Mais je pense qu’il saura nous contenter.

Commentaires

  1. merci pour ton avis ! Je vais le lire le mois prochain je pense pour m'en faire une idée également ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

En équilibre d'Anne Plichota et Cendrine Wolf (Les 5/5, tome 1)