Havre sombre de Gail Z. Martin (Chroniques du Nécromancien 3)


Quatrième de couverture

Vengeance, magie et mystères de l'au-delà...
Le royaume de Margolan est en ruines. Martris Drayke, le nouveau roi, doit reconstruire son pays après la bataille, alors qu’une nouvelle guerre s’annonce. De son côté, Jonmarc Vahanian, à présent seigneur du Havre Sombre, est aux prises avec les vayash moru qui remettent en cause son autorité : il n’est qu’un mortel. Comment gagner leur confiance, et à quel prix ?

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Milady de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé. Il est dans la lignée des deux précédents et il me tarde de découvrir le 4e et dernier tome de la série.

Cela a été un vrai plaisir de me replonger dans cette série, lire de la Fantasy me manque, je n’en lis plus autant qu’avant et je dois avouer que c’est un genre que j’affectionne, cela me fait voyager, encore plus que tout autre type de livres. Découvrir d’autres cultures et avoir de la magie, même celle des nécromanciens / Invocateur, c’est très agréable.

Dans ce troisième tome, le royaume essaye de se relever après l’affrontement contre Foor Arontala et le Roi d’Obsidienne, des festivités sont également à prévoir notamment avec le mariage royal. Mais évidemment tout ne va pas se passer comme prévu, des problèmes de différentes natures surgissent et le roi Tris Drayke va devoir partir pour arrêter tout cela, tout en sachant qu’une guerre est sur le point de se préparer. Par ailleurs, ce troisième tome permet de mettre en avant le personnage de Jonmarc, nouveau Seigneur de Havre sombre, qui va devoir se faire une place à ce titre car étant un simple mortel, tous les vayash moru, qui constituent en partie Havre Sombre, ne l’acceptent pas.

C’est un tome intéressant qui permet dans un premier temps de retrouver une tranquillité et un certain équilibre après les affrontements qui ont mis le royaume à feu et à sang. Comme pour les précédents, l’intrigue s’étire un peu en longueur. Attention, je ne dis pas qu’il ne se passe rien d’intéressant ou qu’il n’y a pas d’action, car ce serait mentir, mais elle prend son temps avec des pics de temps à autre d’action pure et dur, démonstration de bataille et de magie. Chose que j’apprécie énormément chez l’auteur qui arrive à rendre tout cela très vivant à travers son écriture.

On peut dire qu’il y a deux intrigues en une avec d’un côté Tris et de l’autre Jonmarc même si cela finit par se regrouper d’une manière ou d’une autre. J’ai bien aimé cet aspect là de l’histoire car cela permet d’ajouter une certaine dynamique à l’histoire en passant d’un personnage à l’autre avec ses propres problèmes. Evidemment, on voit également un troisième point de vue, celui de Kiara notamment qui a aussi son lot de souci à régler. C’était parfois frustrant de passer d’un personnage à l’autre parce qu’on aurait aimé rester plus longtemps en leur compagnie parce qu’il se passait quelque chose d’intéressant, mais c’est la dure loi d’une narration à plusieurs points de vue.

Les personnages sont toujours sympathiques et attachants. Tris a plus de maturité, le fait d’être roi y aide, Carrovet a d’autant plus de succès à la cour, reste à espérer qu’il ouvre enfin les yeux et agisse… C’est amusant de voir Jonmarc se ranger et se poser avec quelqu’un, lui le mercenaire, on n’y aurait pas pensé mais avec Carina, ils allaient tellement bien ensemble, qu’il ne pouvait en être autrement.

J’aime beaucoup l’univers créé par Gail Z. Martin qui s’enrichit un peu plus dans ce 3e tome car l’on met davantage en avant les vayash moru, qui sont en gros des sortes de vampires. La magie est plus que présente dans ce tome et quand on voit ce qui arrive à certains personnages, etc. c’est assez frustrant. Je veux en savoir plus surtout avec cette fin qui est des plus énervantes aussi… Je n’aime pas voir de telles situations arriver et qu’on nous laisse en plan de cette manière, mais c’est le jeu, cela fait une attente et comme ça, on se jette sur le prochain tome. L’auteure est très forte et a bien compris le système.

En bref, un troisième tome tout aussi intéressant et prenant que les précédents. Dans l’ensemble, il faut l’avouer c’est une intrigue qui peut prendre son temps mais il y a suffisamment d’actions et d’éléments pour nous donner envie d’en savoir plus et de lire la suite. C’est un univers riche et complexe qui pose plein de problématiques. Quant aux personnages, ils sont toujours aussi géniaux et cela m’énerve de voir l’avenir de certains aussi incertain…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

In My Mailbox (294)

Le Top / Flop du Mois ! (Juillet 2017)