La Coloc de Jean-Philippe Blondel

Quatrième de couverture

L’Auberge espagnole version lycéens ! Que ressent-on à seize ans lorsqu’on s’arrache du cocon familial pour (presque) voler de ses propres ailes ?
Les parents de Romain ont hérité d’un grand appartement situé dans la ville de son lycée. Ils hésitent à le vendre ou le louer. L’adolescent y voit un coup de pouce du destin : et si c’était lui qui l’habitait, afin d’en finir avec les longs trajets en car entre le domicile familial isolé et son bahut ?! Ses parents se laissent convaincre et il s’agit alors de trouver deux autres colocataires. Leur choix se portera sur Rémi, le geek type (physique, bizarrerie et fringues assortis), et Maxime, son contraire, garçon populaire qui fait tomber toutes les filles. Une année pleine de changements s’ouvre pour Romain, entre émancipation, joies et contraintes de la vie en communauté.

Mon avis

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, sans compter le fait que les événements arrivent assez vite pour le comprendre. Par ailleurs, le livre est assez court donc c’est lu très rapidement.

La première chose que l’on remarque est évidemment l’écriture de l’auteur qui est très agréable à lire, c’est bien écrit, très fluide de sorte que l’on rentre facilement dans le récit avec l’envie d’en savoir plus. On se demande chaque instant comment tout cela va se passer pour Romain qui, aujourd’hui, se retrouve dans une situation délicate. La tension étant permanente dans la famille et le fait de ne pas savoir quoi faire de cet appartement, cela semble être le rêve pour Romain d’échapper quelque peu à son quotidien.

Le fait que ce soit écrit à la première personne, cela permet d’être vraiment au plus près de cet adolescent qui voit son départ comme un moyen pour vivre plus librement et aussi permettre à ses parents de se retrouver. Ainsi, le ton est assez léger, parfois drôle, sans prise de tête mais cela n’empêche pas d’avoir de vraies questions et de ressentir parfois une certaine tension, atmosphère plus lourde car la vie n’est pas un long fleuve tranquille.

Ce qui est intéressant dans ce livre c’est que l’on voit différents types de profils, un geek, un fêtard populaire et Romain qui est juste « normal » mais qui ignore pourtant beaucoup de choses sur lui. Trois personnalités qui vont pourtant devoir cohabiter et apprendre à se connaître. Des amitiés naissent mais aussi parfois d’autres problèmes. Une coloc qui va les révéler et leur permettre aussi de voir ce qu’est un peu plus la vie.

Nous suivons dans cette histoire une année qui sera l’année des changements et de l’évolution également. D’un adolescent plutôt tranquille, il va expérimenter un nouveau mode de vie, se faire de nouveaux amis plutôt improbables avant cette coloc. Une année importante pour tout lycéen et dans la vie d’un adolescent.

La Coloc ou le rêve de bon nombre d’adolescents qui peuvent voir cela comme une échappatoire et une certaine liberté. Romain l’a expérimenté avec trois autres adolescents de son lycée mais évidemment tout ne va pas se passer comme prévu. Emancipation et responsabilité, deux notions qui vont s’infiltrer dans la vie de Romain et qui vont le permettre d’évoluer et grandir.

En bref, La Coloc est un roman très sympathique à lire, avec un ton assez léger et drôle qui permet de mettre en scène des adolescents aller sur le chemin de la maturité, certains y réussiront mieux que d’autres. Une jolie histoire qui pourra plaire au plus grand nombre.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle