Le Disparu d’Oza-Gora de B.F. Parry (Oniria 2)

Quatrième de couverture

Eliott, accompagné de ses fidèles amis Farjo et Katsia, a atteint le merveilleux royaume d’Oza-Goza, où il va enfin pouvoir rencontrer le Marchand de Sable. Ce dernier est en effet le seul qui puisse libérer le père d’Eliott du songe mortel dont il est prisonnier depuis des mois. C’est Jabus, le plus dangereux des apprentis Marchands de Sable, qui serait à l’origine de ce maléfique sommeil. La quête d’Eliott pour retrouver Jabus est d’autant plus périlleuse qu’elle se déroule sur fond d’une terrible révolution des cauchemars. A la tête de cette révolte se dresse La Bête, qui maintient prisonnière la princesse Aanor et qui est bien décidé à l’épouser de force pour asseoir son autorité !

Mon avis

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Hachette de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé.

Le premier tome avait été sympathique, j’avais bien apprécié l’histoire et l’univers et j’étais curieuse de découvrir cette suite. Même si cela restait plutôt classique dans le genre, c’était très efficace et le moins que l’on puisse dire c’est que cette suite tient ses promesses et est dan la lignée du premier.

L’écriture de l’auteur est toujours aussi agréable à lire et fluide de sorte que les pages défilent sans que l’on ne s’en rende compte, il ne m’a fallu que peu de temps pour lire cette histoire qui est très prenante.

Une vraie course contre la montre s’est enclenchée pour Eliott quand il apprend que son père n’a plus que quelques mois à vivre. Il lui faut donc vite retourner à Oniria et plus précisément à Oza-Gora afin de rencontrer le Marchand de Sable, le seul qui sera en mesure d’aider son père, pour le réveiller de ce profond sommeil. Sauf qu’une fois sur place, Eliott apprend qu’on ne pourra pas lui accéder à sa requête, que le mal qui ronge son père est bien plus complexe qu’il n’en a l’air et qu’il va lui falloir partir à la recherche de quelqu’un d’autre. En parallèle, la princesse Aanora est prisonnière de La Bête et il lui réserve un bien sombre destin…

Le Disparu d’Oza-Gora est un deuxième tome riche en rebondissement et en action de sorte que l’on n’ait pas le temps de s’ennuyer et de souffler. Dès les premières pages j’ai replongé avec facilité et envie dans cet univers si particulier pour suivre presque d’une traite toute cette histoire tant je voulais savoir ce qui allait arriver à ce cher Eliott. Certains faits sont plutôt prévisibles mais ce n’est pas trop gênant, j’ai tellement pris plaisir à suivre tout cela que finalement ce n’est pas un problème pour moi. Il y a tout de même du suspense sur beaucoup d’éléments donc ce n’est qu’un détail. Je parle surtout pour la toute fin, sur certains personnages, mais comme je ne veux pas spoiler, je n’en dirai pas plus.

L’histoire est bonne et bien menée, le fait d’avoir une narration à la 3e personne nous permet de suivre différents groupes de personnages, ce qui fait que l’on sait davantage de choses que les autres sur ce qui se manigance. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le monde d’Oniria vit des instants tragiques et va prendre aussi un tournant inattendu face aux agissements des uns et des autres. La fin le prouvera en partie et cela me rend très curieuse sur ce qui va advenir de tout ce beau monde.

L’univers se développe un peu plus et l’on en apprend beaucoup sur le monde des rêves, notamment aux côtés du Marchand de Sable, quelles sont les logiques, les dangers qui peuvent se présenter à Eliott mais aussi pourquoi il est dangereux que l’on s’empare de son sablier, quels sont les conséquences. Je n’en dirai pas plus à ce niveau-là pour ne pas spoiler mais cela fait froid dans le dos si cela devait advenir. J’aime beaucoup l’univers, c’est un monde magique, onirique où le Bien et le Mal peuvent parfois se confondre. Ce n’est pas totalement manichéen ce qui est une bonne chose, sinon ce serait trop simple. Il faut parfois montrer que ce n’est pas si évident que cela. Bon, cela reste de la jeunesse donc c’est assez gentil dans l’ensemble mais tout de même, on prend plaisir à découvrir les logiques de ce monde onirique et les conséquences que cela peut avoir dans la vie terrestre d’Eliott.

Les personnages sont toujours aussi sympathiques et attachants. Eliott vit un vrai drame et le temps joue contre lui. Il lui faut donc agir très vite quitte à prendre n’importe quel risque. Mais comme c’est de la littérature jeunesse, on se doute fortement qu’il ne lui arrivera jamais rien de bien grave mais tout de même, l’auteur ne lui épargne rien et le malmène quelque peu pour que l’on s’inquiète pour lui mais aussi pour les autres qui vont lui venir en aide.

En bref, Le Disparu d’Oza-Gora est une suite des plus sympathiques, j’ai beaucoup aimé cette histoire qui m’a plongé une fois de plus dans un monde onirique qui s’avère plus complexe qu’il n’en a l’air. L’intrigue est bonne et bien menée, avec son lot d’action pour passer un très bon moment en compagnie d’Eliott qui s’est lancé dans une course contre la montre des plus dangereuses. Les personnages sont toujours aussi attachants et sympathiques et étant donné les circonstances, je suis très curieuse de découvrir la suite de leurs aventures !

Commentaires

  1. Je suis très curieuse aussi de lire la suite, ça devient de plus en plus prenant au fil des tomes !

    RépondreSupprimer
  2. Le tome est attends sagement dans ma PAL !!! TOn avis donne trop le goût de s'y plonger tout comme la grosse face de nounours de la couverture ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]