Caramantran d'Olivier Milhaud et Cédric Kernel (Pépin Cadavre 1)

Quatrième de couverture

Le jeune Sebastian Melmoth est un détective de l’étrange ! Son agence occulte, « Pépin Cadavre », a pour mission de chasser les esprits du monde parallèle d’Asper qui sèment la panique dans le monde réel. Et grâce à sa large connaissance des remèdes, de la science et de la magie, il n’y en a pas beaucoup qui lui résistent ! Sauf que Sebastian déchante un peu lorsqu’il apprend qu’il va devoir renvoyer le redoutable Caramantran : un esprit divin qui, à l’approche de flammes, devient force primitive, chaos et renaissance brute par la désolation... tout un programme !


Mon avis

Caramantran est le premier tome de la série Pépin Cadavre qui je dois l’avouer ne m’a pas vraiment convaincu.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit.

Je n’ai pas vraiment accroché à cette histoire, cela reste vu, c’est plutôt lent et je n’ai pas totalement réussi à rentrer dans l’histoire. C’est dommage car ce n’est qu’à la fin que cela commençait à devenir intéressant, car l’auteur aura su attiser notre curiosité sur un élément de l’histoire, à savoir le personnage de Pépin Cadavre.

Mais le fait que ce ne soit qu’à la fin qu’on s’intéresse au livre, c’est un peu trop long, surtout sur un nombre de pages assez court (format BD traditionnel, c’est 48 pages). Il faut donc convaincre dès les premières pages et là, ça n’était pas le cas. Je doute lire la suite comme je n’ai pas adhérer plus que ça, d’autant que les illustrations ne m’ont pas pu et là, ça devient vraiment problématique.

En effet, je ne trouve pas cela joli ou attirant. Cela me fait penser aux dessins animés des années 80-90 comme Tom Sawyer, pas le genre qui me plaît et cela a un côté vieillot et dépassé, je doute que des jeunes d’aujourd’hui puisse y adhérer et s’y retrouver, surtout quand on voit que niveau dessin animé tout est numérique ou presque. Il y a un trop grand décalage avec cette BD et je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée pour se démarquer.

source image

En bref, Caramantran est une déception, je n’en attendais rien de précis mais cela aurait pu être bien mais au final je ne l’ai pas trouvé très intéressant, seule la fin donne envie d’en savoir plus mais cela arrive bien trop tard. Quant aux illustrations, je ne suis pas du tout fan du genre et comme les images comptent autant que le texte, je vais passer mon chemin sur cette série.

Commentaires

  1. C'est vrai que les dessins font penser à de vieux dessins-animés !! Le quatrième de couverture était assez tentant mais après avoir lu ton avis je ne pense pas me lancer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ça fait vieillot, je ne trouve pas ça attirant du tout
      et ouais, ça pouvait être pas mal mais au final c'est assez chiant et il n'y a que la fin qui relève un peu le niveau. et une collègue qui l'a lu avant moi a pensé la même chose (et elle est plus calée que moi en BD) du coup bon, on peut faire l'impasse ^^ après ça reste mon avis mais je ne le conseillerai pas de prime abord non

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Les contes du chat perché de Marcel Aymé

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle