Des albums en folie

Voici quelques albums que j'ai pu lire à mon travail mais qui je pense ne nécessite pas que j’en fasse une chronique à proprement parlé dans un billet en particulier. En effet, je n'ai pas grand chose à dire dessus, donc je n’en vois pas l’utilité si ce n’est que pour écrire quelques lignes.

Mais je trouve cela dommage de ne pas en parler alors qu'ils sont plutôt sympathiques. C'est pourquoi j'ai décidé de les regrouper de ce même article et de donner un mini avis sur chacun d’eux. 


                                                                                                                                                                                                                

La princesse et le poney de Kate Beaton

Quatrième de couverture

Au royaume des guerriers, le plus petit de tous les guerriers s'appelait princesse Pomme de pin. Et elle attendait son anniversaire avec beaucoup d'impatience. Elle s'arrangea pour que tout le monde sût exactement ce qu'elle voulait : un grand cheval. Un cheval rapide. Un cheval puissant. Un vrai cheval de guerrier ! Et ses parents firent de leur mieux... ... mais ils tombèrent un peu à côté.

Mon avis

La petite princesse Pomme de pin voulait un cheval, un vrai guerrier, sauf que ses parents lui ont offert un poney quelque peu… comment dire ? Etrange et pas vraiment ce à quoi elle s’attendait. Il est plutôt du genre « kawaï » mais il pourrait nous réserver bien des surprises et en surprendre plus d’un… Ce n’est peut-être pas un guerrier en soi, mais il saura tout de même faire tomber des ennemis… Seulement, d’une manière plutôt inattendue.

La princesse et le poney est un album drôle et rafraîchissant, quoique, ce qualificatif n’est peut-être pas le plus approprié quand on lit le contenu du livre, mais je vous laisse découvrir tout cela par vous-même. J’ai bien apprécié cette histoire qui change des histoires de princesse habituelle. Si vous voulez un peu casser les codes du genre, n’hésitez pas à le lire, il vous fera sourire !

A partir de 3 ans.

                                                                                                                                                                                                                

Les Farfelus de Miguel Tanco

Quatrième de couverture

Ils dansent quand ça leur chante, rient parfois tout seuls et consolent les plantes. Les farfelus ne font rien comme les autres ! Mais le monde tournerait-il aussi rond, sans farfelus au cœur tendre ?

Mon avis

Voici un petit album qui vous montrera que dans la vie, il faut avoir des gens farfelus parce que sans ceux, la vie ne serait plus pareille, elle n’aurait pas la même saveur.

Les Farfelus est un bel album sur la différence qui ne pourra pas vous laisser indifférent. J’ai beaucoup apprécié cette histoire qui nous présente toute sorte de gens farfelus. Ils ont beaux être étranges, on ne peut pas se passer d’eux.

A partir de 3 ans.




                                                                                                                                                                                                                

La petite sœur du Chaperon Rouge de Didier Lévy et Clotilde Perrin

Quatrième de couverture

Il était une fois un Petit Chaperon rouge devenu grand, riche et célèbre. Désormais, rien ni personne ne lui résiste. Mais, quand elle décide de transformer la forêt en parc d'attractions géant, une voix s'élève : celle de Carlotta, sa petite sœur, un cœur tendre au sacré caractère. Pour elle, pas question que le conte de fées se transforme en baratin pour touristes, il faut sauver la forêt et ses habitants ! Et, du fond des bois, une joyeuse rébellion s'organise…

Mon avis 

Voici une histoire bien originale dans laquelle nous retrouvons la petite sœur du Chaperon Rouge, oui, dans cette version, elle a une cadette qui n’est pas très fière de sa grande sœur.

En effet, la célébrité lui a monté à la tête si bien qu’elle fait n’importe quoi, elle a la folie des grandeurs, souhaite créer un parc d’attraction autour de son histoire mais cela ne plaît pas vraiment à Carlotta, la petite sœur qui voit tout cela d’un mauvais œil. Que vont devenir ses chers amis de la forêt ?

Alors si l’idée de base est excellente et l’histoire plutôt bonne dans l’ensemble, j’ai trouvé la fin un peu trop abrupte. Petit spoiler pour expliquer tout ça, je n’ai pas d’autre choix pour vous expliquer mon sentiment. Carlotta s’enfuit avec les animaux de la forêt pour trouver un autre refuge et envoie une lettre à) sa sœur, espérant la faire changer d’avis… et ça s’arrête là, sur l’image de cette bouteille à la mer lancée. J’aurai préféré une autre fin, pour savoir ce qu’il en est.

Je trouve cela dommage car en dehors de cette fin, le reste était vraiment sympathique. L’idée de cette sœur si célèbre prenne la grosse tête de là à vouloir créer un parc d’attraction pour les touristes, se faire du fric sur leur dos, c’est assez drôle et décalé par rapport au conte d’origine (où le Chaperon Rouge n’a pas de sœur) et tout en faisant une critique de notre société actuelle où l’argent prime sur tout et fait perdre la tête.

La petite sœur du Chaperon Rouge est une histoire agréable et originale dans l’ensemble, juste une fin un peu abrupte pour moi qui aurait mérité une ou deux pages supplémentaires pour savoir ce qui allait se passer ensuite.

A partir de 4 ans.

Commentaires

  1. Oh j'adore la couverture de la petite soeur du chaperon rouge... et je dois avouer que je suis curieuse de découvrir ce dernier :-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)