La Pierre de Jovénia de Patrick Sobral (Les Légendaires 1)

Quatrième de couverture

On les surnomme Les Légendaires. Ils sont cinq. Ils incarnent les vraies valeurs oubliées (noblesse, courage, intelligence, etc.). Ils sont grands ? Ou plutôt, ils l'étaient ? Lors de leur dernier combat contre les forces maléfiques, les choses se sont mal terminées, et tous les adultes sont redevenus des enfants ! Aujourd'hui les Légendaires doivent racheter leur bévue !

Mon avis

Les Légendaires, une série qui n’est plus à présenter tant elle est connue et appréciée mais afin de toujours parfaire ma culture en BD jeunesse, je ne pouvais pas passer à côté de cette série, même si dans les grandes lignes, je savais de quoi cela parlait (contrairement à Klaw).

Les Légendaires sont 5 héros qui incarnent des valeurs et sont là pour contrer tout ennemis qui se présentent comme le Sorcier Noir. Durant cette bataille, la pierre de Jovénia a été détruite ce qui a provoqué un phénomène peu ordinaire : tous les adultes sont redevenus des enfants. Ainsi, les Légendaires sont devenus des parias suite à cette bévue et le groupe n’existe plus. Pourtant, Danaël, l’un des Légendaires part à la recherche de ses anciens compagnons pour inverser ce sort et permettre à tous de redevenir adulte mais leur chemin va être semé d’embûches…

Il s’agit d’une série de Fantasy assez « classique » dans le sens où elle reprend les codes du genre avec un leader, des compagnons à rassembler, une quête qui ici, va leur permettre de redevenir adulte et un méchant très maléfique pour leur poser des problèmes. Mais l’auteur a su tout de même trouver un angle intéressant, le fait de suivre des enfants autrefois adultes dans leur quête qui évidemment, ne va pas se dérouler sans encombre.

source image
Ce premier tome introduit surtout les personnages, voir un peu leur caractère, leur faculté, chacun a des pouvoirs bien particulier et appartient aussi à une catégorie spécifique. Danaël qui est le héros intrépide et leader, Jadina qui est une princesse, Gryf qui est un homme-bête, Razzia qui est plutôt la montagne de muscle pas toujours très futé, et Shimy, l’elfe. Des personnages très éclectiques mais que l’on ne peut qu’apprécier ou aimer voir les disputes incessantes ; notamment entre les deux filles, Jadina et Shimy.

Même s’il s’agit d’un premier tome introducteur, l’action est tout de même présente, de sorte que l’on n’ait pas le temps de s’ennuyer. Quant à la fin, elle est juste bien trouvée, l’auteur nous met un bon cliffhanger avec une révélation choc pour nous donner envie de lire la suite. C’est assez frustrant je l’avoue mais bon, je ne sais pas encore si je vais poursuivre la saga, je manque un peu de temps. Mais en tout cas, cela a été une belle découverte pour moi.

Quant aux illustrations je les trouve plutôt sympathiques. C’est assez coloré avec un dessin qui pourrait être plus ou moins proche du manga, de l’animé. Après, comme je le dis toujours c’est une question de goût, voici une planche pour mieux s’en rendre compte.

En bref, La Pierre de Jovénia est un premier tome très sympathique qui met en scène des personnages très éclectiques et attachants que l’on va apprendre à découvrir tout au long de la saga. L’univers est intéressant avec toute cette magie et aussi le fait qu’à cause d’une pierre ils soient tous redevenus enfants. Une quête qui va leur prendre un certain temps…

A partir de 10 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

In My Mailbox (294)