Tout le monde te regarde ! de Tome et Janry (Le Petit Spirou 17)

Quatrième de couverture

Cela faisait quelque temps que l'on était sans nouvelles de notre effronté préféré... Voici qui est réparé ! À l'occasion des vingt-cinq ans de la série, le Petit Spirou est bel et bien de retour. Mais vingt-cinq ans, c'est un cap important, surtout dans la vie d'un petit garçon ! Pour le Petit Spirou, c'est donc l'heure de la crise identitaire. Entre une farce dans les vestiaires de la piscine (oui, ceux où on peut voir les filles en maillot de bain) et un cours de sport raté par monsieur Mégot, le garnement au costume de groom, épuisé par le poids des années, demande à son ami Mamadou une potion pour rajeunir. Mais après une erreur de posologie, il se retrouve soudainement transformé... en adulte ! Être grand, ce n'est pas très drôle. Il faut travailler et bien se tenir, et ça, le Petit Spirou n'aime pas beaucoup. Mais surtout, il lui reste encore plein de bêtises à faire, alors il va falloir trouver une solution pour continuer à avoir huit ans et demi encore longtemps !

Mon avis

Lecture assidue du Petit Spirou depuis des années, pour ne pas dire dans mon enfance, je me devais de lire ce 17e tome que j’ai trouvé sympathique, même si assez différent des autres. Mais avant de donner mon avis à proprement parlé, je dois faire un petit topo sur cette série et les chroniques qui ont été faites.

Sur le blog, je n’ai chroniqué que le tome 15 à cause d’un challenge, je réitère avec ce 17e tome pour la même raison parce que je ne sais pas quand je vais lire prochainement une BD ou un manga vu que celles que j’avais ont été lues fin 2015 et que je dois en lire une cette année.

Bref, tout ça pour dire que je ne ferai pas les chroniques des autres tomes de cette série puisque ce n’est qu’à l’occasion de Challenge que je les fais, il n’y a donc pas de suivi même si je les lis. Sans compter le fait qu’il n’y a pas de « suite » entre les volumes de la saga, ça peut se lire dans le désordre sans souci. Donc que je vous parle que d’un tome par ci par-là n’a pas d’incidence que si je ne chroniquais que le tome 2 d’une trilogie par exemple. Vous en conviendrez, ça n’a pas grand intérêt puisqu’il vaut mieux commencer par le premier.

Dans ce 17e tome nous retrouvons donc le Petit Spirou qui fait un rêve très étrange où il lui arrive des choses assez incroyables jusqu’au jour où il va devenir un vieux de 25 ans ! La vieille de 26 ans que je suis le remercie pour ce sobriquet… C’est donc la catastrophe et le Petit Spirou est prêt à tout pour reprendre son aspect et son âge d’origine et rester encore un peu plus longtemps un enfant. Mais entre temps il va devoir se débrouiller avec sa nouvelle apparence et apprendre que lorsqu’on est grand, on peut avoir certaine obligation, etc.

C’est une histoire assez amusante, je dois dire que ce tome est assez différent des autres dans le fait où il semble y avoir une vraie continuité entre les blagues que l’on découvre à chaque page. A la base, c’est une planche où il se passe quelque chose et après on change totalement de sujet. Là on semble suivre un certain fil conducteur qui fait que ce tome raconterait presque une histoire entière. Mais je vous avoue que par moment on perd un peu le fil, ça semble n’avoir ni queue ni tête. On retrouve cependant un gag différent avec une chute qui lui est propre sur une planche, mais on retrouve pendant un bon moment le Petit Spirou en version adulte avec son lot d’aventure quelque peu décalé dû à sa transformation.

En bref, j’aime toujours autant lire Le Petit Spirou, c’est simple, mignon et efficace, donc quoi demander de plus ? Mais il est vrai que c’est assez différent des autres, pas sûre que ça plaise à tout le monde. Une lecture rapide qui m’aura fait passer un bon moment mais il faut avouer que cette histoire est assez abracadabrantesque.

Une bande dessinée/
un comic/un manga.

Commentaires

  1. Je n'ai jamais lu de Spirou, il faudrait peut être que j'y remédie ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé