Grododo de Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo

Quatrième de couverture

Après une journée bien remplie, César s’apprête à faire un gros dodo. Il pose un verre d’eau sur sa table de nuit, range ses pantoufles sur son tapis, vérifie qu’il n’y a pas de monstre sous son lit, serre son doudou fort, très fort contre son cœur, puis s’endort sur ses deux oreilles... Mais à peine endormi, un TAC, TAC, TAC, réveille César. Il sort et découvre un oiseau qui est en train de mettre des cadres aux arbres. Il peste et retourne se coucher. Il recommence tout : Il pose un verre d’eau sur sa table de nuit, range ses pantoufles sur son tapis... Cette fois, c’est un " CROUTCH, CROUCH, CROUCH " qui le réveille en sursaut !

Mon avis

Grododo raconte l’histoire de César qui s’apprête à s’endormir, pour cela il prépare bien sa nuit en prévoyant un peu d’eau, en rangeant ses affaire, vérifie s’il n’y a pas un monstre sous son lit et fait un gros câlin à son doudou. 


Mais au moment où il commence à s’endormir, un bruit le réveille. Quand il en connaît la source il fait tout pour l’arrêter et retourne dans sa chambre, refait le même rituel avec ses affaires et se couche. Mais un second bruit vient le réveiller… A croire que tout le monde se ligue contre César pour l’empêcher de se coucher…


Grododo est un album assez mignon avec une chute plutôt bien trouvée qui prête à sourire mais à voir comment l’enfant réagira. Moi, en tout cas, en tant qu’adulte je trouve cela plutôt sympathique et cela peut être une manière de dédramatiser une certaine situation que certains enfants connaissent au moment de se coucher.

Le livre joue sur la répétition et suit un schéma cyclique qui n’en finit plus. César fait tout un rituel avant de s’endormir, quand un grand bruit le réveil et qu’ensuite il tâche de le faire arrêter pour pouvoir dormir tranquillement dans le silence. Cet effet donne un certain rythme à l’histoire et ne pourra que plaire à l’enfant, surtout en bas âge.

L’effet est aussi bien rendu dans le visuel car nous voyons la scène sous les yeux, tout ce que fait César quand d’un coup sur une double page s’affiche les bruits que font les animaux au dehors et qui le réveille. Ces bruits s’affichent en grand et en cascade. Si la personne qui lit met bien le ton, on peut parfaitement s’imaginer tout ce qui se passe au dehors, de quoi agacer plus d’un et d’avoir envie de tourner la page pour savoir qui fait tout ce bruit.


Les illustrations sont en aplat qui donne la sensation de collage, un peu comme ce que fait Anne Herbauts. Elles sont plutôt sombres mais cela s’explique du fait que l’histoire se déroule la nuit, il y a cependant des moments où l’on a des pages blanches qui éclairent l’ensemble. Les tons sont dans les bruns, plus ou moins clair et cela donne une certaine atmosphère. Après c’est une question de goût, on aime ou pas, je vous en laisse seuls juges.

Grododo 4

En bref, Grododo est un album mignon qui ne pourra que plaire car le jeu de la répétition permettra à l’enfant de savoir ce qui l’attend à la page suivante, il pourra s’en amuser. La chute est bien trouvée et drôle, mais à voir si cela sera le cas de tous les enfants, tout dépend de leur rapport avec le coucher.

A partir de 3 ans.

En partenariat avec

Un livre dans lequel les animaux 
jouent un rôle important

Commentaires

  1. J'adore la tronche du lapin !!!! Il a vraiment l'air sympa ce livre pour tout petit... Je suis certaine qu'il plairait au petit de ma chum de fille !!! Merci pour al découverte :-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé