L’empreinte du tueur de Maggie Shayne (Les Enquêtes de Brown & De Luca 3)


Quatrième de couverture

Où est passée Stephanie Mattheson ? Cette question hante Rachel de Luca depuis qu’elle a appris que la jeune fille de vingt ans, aveugle depuis peu, avait subitement disparu. Ou, plutôt, depuis qu’elle a senti que Stephanie courait un terrible danger. Si, habituellement, Rachel tente tant bien que mal d’occulter le don étrange dont elle est pourvue, elle ne peut se départir, cette fois, d’un angoissant sentiment d’urgence. Une urgence qui ne fait que s’amplifier à mesure que les minutes s’égrènent.
Epaulée par Mason Brown – le séduisant inspecteur de police qui partage sinon sa vie, du moins ses nuits –, Rachel se lance sur les traces de Stephanie… mais aussi des autres jeunes femmes qu’elle aperçoit dans ses visions, et qui sont retenues contre leur gré par un dangereux criminel…

Mon avis

Après avoir lu le 2e tome de la série je n’ai pas pu m’empêcher d’enchaîner avec ce 3e tome des Enquêtes de Brown et de Luca tant j’avais envie de savoir ce qui allait arriver à nos deux héros.

Si le deuxième tome était dans la continuité du premier par rapport à la mort d’Eric, les greffes des organes de ce dernier, l’auteure a su se renouveler pour ce 3e tome et j’en suis ravie et ne peut que vous conseiller cette série qui est vraiment sympathique avec son lot d’action, de problème et aussi une romance plus que frustrante.

Je vous avoue que j’avais un peu peur que l’on reste sur le même schéma pour les enquêtes, qu’elles soient toujours liées d’une manière ou d’une autre à Eric mais ce n’est pas le cas. Maggie Shayne a su redonner un second souffle en nous proposant une histoire totalement différente même si évidemment, le don de Rachel, dû à sa greffe, va pouvoir l’aider à résoudre des affaires avec Mason.

Dans L’empreinte du tueur nous découvrons la disparition de Stephanie alors qu’elle était avec sa coach pour l’aider à surmonter sa cécité et apprendre à vivre avec. S’agissant de la fille d’un célèbre juge, Mason va devoir enquêter de manière officieuse pour garder le secret sur cette disparition qui va se faire de plus en plus inquiétante. Mais lorsque Rachel commence à rêver de filles disparues, elle va s’associer avec Mason pour tâcher de les retrouver au plus vite.

En soi c’est une intrigue plutôt simple mais à mesure que l’on avance on se demande quels sont les liens entre les jeunes filles, qui sont les coupables de ces enlèvements, etc. Maggie Shayne manie avec brio son intrigue et sait parfaitement nous tenir en haleine. C’est bien rythmé, il y a sans cesse de l’action de quoi nous donner envie de poursuivre. D’autant plus que nous suivons comme toujours les points de vue de Rachel et de Mason mais également celui des filles disparues qui tentent de survivre et de savoir ce qui leur arrive. Nous suivons donc des deux fronts cette histoire et on en ressent d’autant plus le côté pressé de l’affaire sachant qu’il va leur arriver malheur à un moment où à un autre.

Le lecteur en sait plus que les enquêteurs pour cela mais l’auteure nous cache un certain nombre d’informations pour que l’on puisse avoir de belles surprises et des révélations au fur et à mesure. Si elle nous dévoilait tout dès le départ, cela n’aurait aucun intérêt de notre côté même si les enquêteurs en savent moins que nous. C’est donc finement joué, en savoir suffisamment pour être sous tension face à ce qui se passe et en même temps être dans l’ignorance parce qu’elle omet volontairement de nous donner des informations. C’est ce qu’il faut faire et ce qui donne l’intérêt de cette série.

Comme pour les tomes précédents on retrouve la partie romance entre Mason et Rachel et c’est toujours aussi compliqué, enfin un peu moins car ils cèdent plus ou moins du terrain même si avouer totalement les sentiments n’est pas tout à fait à l’ordre du jour. Cela reste toujours un peu frustrant de ce côté-là mais cela évolue un petit peu donc cela fait plaisir. Mais il faut dire que la situation de Mason n’est pas des plus évidentes suite aux événements survenus dans le tome 2.

En bref, L’empreinte du tueur est un 3e tome vraiment sympathique qui aura su me tenir en haleine tout du long. L’auteure a su se renouveler et ne pas jouer sur le même principe en gardant un lien avec le tueur en série rencontré dans le premier tome. Cette affaire a eu des conséquences pour Rachel et l’auteure en joue dans les suites et donner un aspect plus fantastique à certains moments dans la série sans pour autant basculer totalement dans le genre. Un thriller qui nous tient en haleine sur un fond de romance quelque peu frustrant mais qui est agréable à suivre. Un bon 3e tome, une série que je vous conseille. A espérer que la suite ne tarde pas à arriver, je l’espère !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le coeur en braille de Pascal Ruter (Le coeur en braille 1)

Piégés entre les murs de la nuit d’Hubert Ben Kemoun (Piégés 2)

Les contes du chat perché de Marcel Aymé