Le Roi de C.S. Pacat (Prince Captif 3)

Quatrième de couverture

Deux princes, une seule guerre.
La vérité a été révélée, et Damen, l’esclave du prince Laurent, doit faire place à Damianos, prince héritier d’Akielos, l’homme que Laurent a juré de tuer.
L’avenir de deux royaumes est en jeu. Cernés par l’armée de Kastor au sud et les forces du régent au nord, Damen et Laurent n’ont d’autre choix que s’allier pour reconquérir leurs trônes respectifs. Mais même si la fragile confiance qu’ils partagent résiste à la révélation de la véritable identité de Damen, celle-ci suffira-t-elle pour venir à bout de la dernière et plus impitoyable manigance du régent ?

En lecture commune avec :

Mon avis

J’étais impatiente de lire ce livre et c’est peu de le dire. Au point que lorsque j’ai su que la publication VF était repoussée, j’ai cru « mourir ». Bon, c’est peut-être exagéré mais ça m’a agacé surtout que l’attente entre les deux premiers tomes et ce troisième et dernier volume a été très longue…

Pour rappel j’ai lu le tome 1 en mars 2015, la sortie réelle étant mai pour le 1 et 2 en simultanée, le tome 2 ayant été donc lu lors de la sortie officielle (deux mois d’attente entre les deux tomes donc). Depuis j’étais dans l’attente de ce 3e tome et le jour où il a été entre mes mains, comment dire ? Je l’ai lu dans la journée, le temps d’un aller retour au travail et un petit peu de lecture chez moi tant j’étais pressée de découvrir tous les secrets de ce final…

Si vous en doutiez, Le Roi, ce 3e tome de Prince Captif est une bombe, littéralement. Un gros coup de cœur qui m’a fait passer par divers sentiments et émotions tant il est intense et parfait. Même si je regrette que ce soit si « court » et que je l’ai dévoré bien trop vite. Mais j’étais tellement avide de savoir ce qui allait se passer que je ne pouvais pas détacher mes yeux de cette histoire !

Cela faisait longtemps qu’un livre ne m’avait pas happée à ce point en Fantasy. Ce n’est pas à la même hauteur que Kushiel / Imriel de Jacqueline Carey qui restera pour moi dans le haut du classement et ma Bible mais il est indéniable que Prince Captif n’est pas loin derrière. D’ailleurs je trouve que les deux univers se ressemblent en bien des points, donc si vous avez aimé l’une ou l’autre de ces séries, n’hésitez pas à jeter un œil sur celle que vous n’avez pas lue !

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire car on sait à quoi s’attendre dans ce dernier opus, surtout au vu du titre du livre. Chacun de nos héros veulent récupérer leur royaume quoi qu’il en coûte mais ça, on le savait déjà à la fin de la lecture du 2e tome. C’est donc l’heure des révélations et de l’action.

A mesure de notre lecture, on sent que la fin est proche, la bataille est imminente et les problèmes vont être résolus d’une manière ou d’une autre et le résultat est incertain… et ce, jusqu’à la fin. J’avoue que tout au long de ma lecture j’étais stressée parce que je me demandais ce qui allait leur tomber dessus, à Damen comme à Laurent. J’ai vécu auprès d’eux cette aventure incroyable qui n’a rien de facile, bien au contraire. Rien n’est facile et C.S. Pacat ne nous ménage pas, tout comme ces personnages. Comme dans Winter de Marissa Meyer, c’est un final grandiose mais qui n’est pas sans conséquence et souffrance…

L’aspect politique ressort énormément dans ce tome et c’est juste passionnant de voir les jeux de pouvoirs entre les personnages mais aussi la toile que l’auteur a tissé. Peu à peu tous les éléments se mettent en place, on comprend enfin les liens entre les personnages et à la situation actuelle. Les personnages sont d’une intelligence rare et on voit bien que tout est calculé, pour la plupart d’entre eux. On l’entrevoyait déjà dans le premier tome mais là, on arrive au paroxysme et c’est tout un art pour être aussi brillant, même si par moment cela fait enrager parce que certaines situations auraient pu être différentes si chacun était vraiment conscient des enjeux qui se déroulaient.

Les réponses à nos questions arrivent donc et j’avoue que je m’attendais à certaines choses. J’en étais persuadée et avec Les chroniques de Robinou, on avait établi nos hypothèses qui se sont avéré. Mais ça n’enlève en rien le côté tragique de ces révélations. J’avoue avoir eu des envies de meurtre envers un certain personnage pour ça et je n’étais pas la seule lorsque la vérité a éclaté à ce propos… Ça paraît tellement évident mais ça n’empêche pas le fait que la vérité fasse mal…

Quant à l’aspect romance, il est évident qu’étant donné les circonstances c’est compliqué, très compliqué même et pourtant C.S. Pacat nous propose quelque chose d’unique et de fort. J’adore la relation entre Damen et Laurent, elle est certes, difficile pour différentes raisons, mais quand on les voit ensemble, c’est juste normal que ce soit ainsi, il ne peut pas en être autrement. J’avoue que lorsqu’ils étaient ensemble, j’étais totalement sous le charme parce qu’ils se complètent en bien des manières et il est dur de ne pas les imaginer ensemble. Deux personnalités fortes qui ont chacun leurs atouts et leurs faiblesses. Si Laurent dans un premier temps nous paraît antithétique très rapidement il nous fera changer d’avis, quant à Damen, on le pensait plus « faible » mais il n’en est rien.

En bref, Le Roi est un tome magistral qui conclut parfaitement la trilogie. Certes, c’est un livre qui ne peut pas plaire à tout le monde pour diverses raisons, mais c’est une vraie pépite avec une écriture superbe, une intrigue absolument parfaite. On est sous tension en permanence, on se demande bien ce qui va arriver à nos différents héros. Entre complot et manigance, on a de quoi faire pour passer un très bon moment et quand on voit les personnages en présence, on ne peut que les aimer et les suivre dans cette histoire improbable. Une trilogie à découvrir de toute urgence !


Commentaires

  1. Il faut vraiment que je lise le premier tome qui est dans ma PAL :o

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé