Conte de la Plaine et des Bois de Jean-Claude Marguerite

Quatrième de couverture

De retour dans son pays natal, le patron d’un grand studio de dessins animés entend aboyer Dick, son premier chien, pourtant mort il y a longtemps.
Il sort à sa recherche, traverse la rivière, se perd dans les bois… où il croise un garçon qui accompagne « son » Dick pour son ultime voyage. Débute un périple à la frontière du fantastique – ils dorment dans une maison hantée, partagent la dernière noisette de Mister Kreekle, son personnage fétiche… Toute fin étant une question de point de vue, chacun des trois voyageurs proposera la sienne.

Mon avis

Conte de la Plaine et des Bois est le 2e roman de Jean-Claude Marguerite. J’avais beaucoup aimé Le  Vaisseau ardent et j’étais curieuse de découvrir ce nouveau roman qui est très poétique et bien sympathique. Je vous conseille aussi bien l’un que l’autre, même si je vous préviens, la lecture de celui-ci sera beaucoup plus rapide que le premier roman de l’auteur (pour rappel en poche il fait plus de 1600 pages).

Ce roman raconte l’histoire d’un patron qu’un studio de dessin animé qui croit entendre son chien au loin : Dick, celui qu’il avait enfant et mort depuis longtemps. Au lieu de cela, il va faire la rencontre d’un petit garçon et de son chien, qui porte ainsi le même nom car il veut l’emmener voir la mer avant une fin inévitable. L’homme et le petit garçon vont ainsi partir en quête, à travers le domaine, pour emmener ce chien voir la mer. Une rencontre aussi étrange qu’improbable qui laissera une marque chez l’homme qui revient sur son passé de dessinateur.

C’est une jolie histoire vraiment prenante assez mystérieuse comme ces bois dans lesquels nous sommes plongés. Seul décor du livre et en lien avec le passé de l’homme, la forêt apporte une étrange atmosphère au livre. Alors certes il n’y a pas grande action, pas comme dans Le Vaisseau ardent mais ce n’est pas pour cela qu’il ne se passe rien ou que ce n’est pas intéressant, bien au contraire. On se laisse totalement bercer par la plume de l’auteur qui nous conte cette histoire quelque peu étranger et onirique.

Les personnages sont attachants et touchants que l’on a envie de connaître un peu plus, savoir ce que le petit garçon fait dans ces bois avec son chien. Sa rencontre avec le vieil homme va quelque peu changer la donne et c’est intéressant de voir comment deux personnes de différentes générations peuvent se compléter.

Je ne suis pas certaine de retranscrire totalement ce que je pense de ce livre car il est tout en émotion et ressenti, on est touché ou pas par ces personnages et par l’atmosphère qu’il s’en dégage. En tout cas, une chose est sûre, il mérite à être découvert car c’est un roman assez unique en son genre, j’ai beaucoup aimé et je suis déjà curieuse de voir ce que l’auteur peut encore à avoir à nous raconter dans l’avenir.

En bref, Conte de la Plaine et des Bois est un roman que j’ai beaucoup aimé. On se laisse totalement emporter par la plume et l’univers de l’auteur qui nous propose un voyage d’un autre genre ici. Une quête initiatique ou la fin d’un voyage, un roman vraiment prenant que je vous conseille vivement.

En partenariat avec

Commentaires

  1. Tu me donnes envie de découvrir ce roman que je ne connaissais pas du tout :D

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande, veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Posts les plus consultés de ce blog

Ikebana de Céline Landressie (Rose Morte 4)

Séduction maudite de Stéphane Soutoul

Les Flammes du destin de Sarah Raughley (The Effigies 1)