La Révolution d'Aurore 1793 aux côtés d'Olympe de Gouges de Catherine Cuenca

Quatrième de couverture

Un regard sur Olympe de Gouges, femme de lettres engagée pour les libertés pendant la Révolution française.
Paris, décembre 1792. Aurore, 20 ans, assiste au procès de Louis XVI et rencontre enfin celle qu'elle admire plus que tout : Olympe de Gouges. Cette intellectuelle engagée combat pour les libertés et porte la voix des femmes, grandes oubliées de la Révolution. Devenue sa secrétaire particulière, la jeune fille découvre à ses côtés la réalité d’une vie de lutte, et comprend bientôt qu’Olympe est en danger. Car nombreux sont ceux qui veulent la réduire au silence…

Mon avis

J’aime beaucoup ce qu’écrit Catherine Cuenca, même si je n’ai pas lu toutes ces œuvres, j’en ai découvert un certain nombre et cela a toujours été un ravissement de la lire. J’aime beaucoup tant par l’écriture que par les aventures qu’elle nous propose.

J’étais donc assez curieuse de voir ce que La Révolution d’Aurore 1793 aux côtés d’Olympe de Gouges allait donner car même si on reste sur de l’Historique, le genre de prédilection de l’auteure, en terme de contenu c’est assez différents de ses autres livres, mais tout aussi sympathique. Je vous conseille vraiment de découvrir cette auteure si ce n’est pas déjà fait car c’est une valeur sûre ! En tout cas, pour moi, elle l’est.

La Révolution d’Aurore 1793 aux côtés d’Olympe de Gouges nous raconte l’histoire d’Aurore, jeune femme de 20 ans en plein dans la Révolution. Le procès de Louis XVI est sur le point de débuter et entre les différents partis le débat est lancé quant au devenir de l’ancien roi, le tuer, l’emprisonner ? Mais il est une voix, celle d’une femme : Olympe de Gouges qui s’élève et qui dérange car elle pense qu’il a droit à un procès équitable et se propose comme l’avocat du « diable ». Une femme qui ose prendre la parole dans une société patriarcale, une femme qui ose défendre les droits des femmes, pour qu’elle soit égale à l’homme, ce qui n’est pas vraiment le cas dans la nouvelle Déclaration des droits de l’homme et du citoyen où les femmes sont quelque peu oubliées alors qu’elles ont participé activement à la Révolution.

Aurore assiste aux débats et va faire la rencontre d’Olympe de Gouges pour ensuite devenir son assistante. Mais la jeune femme va découvrir qu’il n’est pas toujours aisé de faire entendre sa voix, pas sans réel danger. Et tous les moyens sont bons pour ces ennemis de parvenir à ses fins.

C’est une histoire vraiment intéressante et prenante, basée sur des faits Historique, même si le personnage d’Aurore et tout ce qui lui arrive est fictif, en ce qui concerne Olympe de Gouges nombres de faits sont vrais. Une note de l’auteure à la fin de l’ouvrage explique tout cela. C’est donc une histoire mêlant réalité et fiction et ce, avec brio. On passe un vrai bon moment de lecture, tout en découvrant cette femme souvent méconnue alors qu’elle a œuvré pour la cause féministe. De plus, c’est un livre qui fait écho avec l’actualité ce qui ne fait pas de mal et permet de montrer qu’en terme de droit, notamment celui des femmes, rien n’est acquis et qu’il faut toujours se battre pour les garder.

Aurore est une jeune femme attachante avec des convictions et qui veut œuvrer aussi pour la cause féministe. Des paroles qui vont poser problèmes à sa famille et qui montre la volonté d’avoir plus de liberté en tant que femme. Evidemment, dans l’histoire on retrouve une petite romance mais qui n’est vraiment pas le cœur de l’histoire mais cela reste touchant à suivre car la vie continue malgré tout.

En bref, La Révolution d’Aurore 1793 aux côtés d’Olympe de Gouges est un roman intéressant car il permet de voir la condition des femmes à l’époque, notamment en terme de droit et qu’il en est une : Olympe de Gouges qui a œuvré pour la cause féministe. Un combat toujours d’actualité, l’Histoire a montré que ce n’est jamais un acquis mais une cause à défendre perpétuellement… Une histoire qui fait écho avec l’actualité et qu’il est bon de connaître.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'héritière de Bellecombe de Liz Carlyle

Les contes du chat perché de Marcel Aymé