La Désolation de Pierre Bordage (Arkane 1)

Quatrième de couverture

Arkane : une ville labyrinthique, bâtie selon la légende par sept maisons toutes-puissantes, et dont les luxueux niveaux supérieurs sont occupés par un pouvoir corrompu. C’est dans ce monde dominé par les intrigues incessantes, les meurtres et la magie noire que vit Oziel, fille de la maison du Drac.
Lorsque son clan est massacré, Oziel s’enfuit des Hauts de la ville, espérant gagner les Fonds afin de rejoindre son frère condamné et de lever une armée parmi les prisonniers du terrible bagne, dans les profondeurs de la cité.
Mais tandis qu’elle cherche à s’évader des rets d’Arkane, d’autres tentent de rallier celle-ci à tout prix. Renn, un apprenti enchanteur de pierre et Orik, guerrier venu d’une lointaine contrée, portent avec eux l’annonce d’une menace qui, s’ils arrivent trop tard, pourrait bien plonger Arkane dans le chaos…

Mon avis

La Désolation est le premier livre que je lis de Pierre Bordage et je dois dire que ça ne sera pas le dernier ! J’ai beaucoup aimé l’univers décrit ici ainsi que l’écriture de l’auteur. Elle est fluide, on embarque en un rien de temps dans cette histoire qui est juste incroyable.

Certes, il s’agit une mise en bouche, on nous pose ici les bases de l’univers, on nous présente les personnages et un début d’intrigue, donc il ne faut pas s’attendre à avoir beaucoup d’éléments en terme d’action pure et dure mais c’est suffisant pour nous donner envie de poursuivre et d’en savoir plus. D’autant plus au vu des derniers événements qui surgissent à la fin du livre. C’est un premier tome introducteur mais qui nous propose quelque chose de solide et avec lequel j’ai passé un très bon moment de lecture.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture est suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit d’autant que les événements arrivent assez vite pour savoir à quoi s’en tenir. Et puis, il faut bien une petite part de mystère pour vous laisser surprendre par l’auteur. Et Pierre Bordage a de la ressource et sait vraiment construire une histoire haletante et intéressante.

La narration est à la troisième personne ce qui nous permet de suivre différents personnages en même temps, de quoi avoir un rythme assez soutenu puisqu’on suit la progression de ces trois personnages. Si dans un premier temps on peut se demander quels sont les liens qui peuvent les unir, petit à petit on voit la toile qu’est en train de tisser l’auteur pour comprendre où il veut nous amener. Même si évidemment il est loin d’avoir encore dévoilé tous ces secrets, on peut les relier tous les trois à la fin de l’ouvrage.

Le point central de cette histoire c’est la politique, le pouvoir et voir qui sera à même de contrôler le reste du monde. C’est tout ce que j’aime dans la Fantasy, en dehors de la magie c’est le deuxième élément que je préfère car c’est toujours intéressant de voir les complots se former, se déjouer, se modifier en fonction des puissances en présence. Bref, avec La Désolation j’ai eu ma dose de complots en tout genre, donc j’en suis ravie.

L’univers nous est parfaitement conté, on nous donne les bases, l’Histoire de ce lieu pour bien comprendre où l’on met les pieds et voir quels sont les enjeux, notamment entre les différentes familles dirigeantes. Tout est parfaitement clair et j’ai beaucoup aimé ce que j’y ai découvert. C’est un univers sombre et impitoyable et quand on voit certaines de leur pratique ça donne froid dans le dos. Déjà le savoir ça m’avait refroidi mais assister à ça… nan c’était horrible… Si vous venez à lire ce livre, vous saurez à quoi je fais référence… C’est une chose que l’on sait dès le début de l’ouvrage donc…

L’auteur n’hésite pas à malmener ses personnages et à les manipuler telles des marionnettes et c’est ce qui fait tout l’intérêt de ce livre. Rien n’est facile, il faut savoir faire parfois des sacrifices pour le bien commun. Les personnages, le trio que l’on suit par alternance, sont sympathiques et attachants. Chacun vit des moments difficiles pour des raisons différentes même si on se doute que c’est pour un but un peu plus commun, mais pour l’instant on n’en sait pas plus. En tout cas, ce sont des personnages qui font preuve de courage malgré tout, ils portent vraiment l’histoire et ça c’est une très bonne chose. Ça prouve qu’ils sont bien construits et nous donnent envie d’en savoir plus sur eux, ils ont une vraie consistance. Quant aux personnages secondaires ils ont eux aussi leur importance et ont une vraie place.

En bref, La Désolation est un très bon premier tome que j’ai adoré découvrir. L’univers est sombre, les enjeux politiques énormes, tout ce que j’aime, les personnages ne sont pas en restes, pour le moment nous les découvrons, nous ne savons pas encore quels liens peuvent les unir. C’est pourquoi j’ai hâte de lire la suite pour savoir ce qu’il en est et voir où ils peuvent nous emmener dans cette drôle d’aventure…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 2]

Georges et le Big Bang de Stephen et Lucy Hawking (Georges 3)

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 1]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 4]

TOP spécial Noël 2017 ! [PARTIE 3]