La nuit et le petit garçon de Louise Greig et Ashling Lindsay

Quatrième de couverture

Max tourne la clé dans la serrure d’une mystérieuse boîte. Le jour vient alors s’y glisser... place à la nuit !

Mon avis

La nuit et le petit garçon est un album touchant qui permet d’expliquer à ce petit garçon comment la nuit ou le jour vient à venir. C’est onirique, c’est mignon à souhait, je vous conseille vraiment cet album qui plaira aux petits comme aux grands.

C’est l’heure de se coucher, mais la nuit n’est pas encore tombée. La maman dit à son fils de bien prendre la clé… mais à quoi sert-elle ? C’est en arrivant dans sa chambre, une fois qu’il s’est préparé pour aller dormir qu’il sort une boîte et actionne la clé… Et là, d’un seul coup, tout le jour se retrouve enfermé dans la boite et la nuit s’en échappe et prend sa place.


C’est une histoire très mignonne qui permet à l’enfant d’appréhender la nuit, d’éloigner les peurs éventuelles car la nuit laissera place au jour lorsque ce sera le moment de se lever. Une histoire parfaite avant d’aller se coucher, pour faire la même chose que ce petit garçon.


Les illustrations sont très jolies, j’aime bien ce type de graphisme qui donne une certaine douceur à ce qui est raconté. L’ouverture et la fermeture de la boîte sont bien représentées et la manière dont la nuit et le jour s’échappent est intéressant, comme si c’était magique.


En bref, La nuit et le petit garçon est une histoire touchante et mignonne autour du rituel du coucher, pour éloigner d’une certaine manière la peur de dormir à cause de la nuit. Je trouve l’idée de cette boîte qui enferme et délivre le jour et la nuit très chouette. Quant aux illustrations, elles sont jolies et donne une certaine ambiance à cette histoire, comme si on était pris dans un cocon, avec ce petit garçon.


A partir de 3 ans.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Goliath, chat pirate de Cécile Alix

La menace d’Olivier Gay (Le Noir est ma couleur 2)

Le Pouvoir convoité de Laëtitia Militello (Coeur de sorcière 1)

Captive d'Elizabeth Vaughan (L'épopée de Xylara 1)

Nara de Jean-François Chabas (Les Chroniques de Zi 2)