Rechercher dans ce blog

19/10/2017

Le Coeur de Corbeau de David Gemmell (Rigante 3)

Quatrième de couverture

HUIT CENTS ANS ONT PASSÉ DEPUIS LA MORT DE CONNAVAR.

À présent, les Rigantes vivent en peuple conquis sous le joug de l’envahisseur varlishe. Seuls quelques rebelles résistent encore, cachés dans une forteresse au cœur des montagnes impénétrables du nord.

LEURS ESPOIRS REPOSENT SUR DEUX HOMMES :

Un guerrier aux allures de géant, hanté par un passé inavouable, et un jeune homme aux talents meurtriers. L’un deviendra le Cœur de Corbeau, un chef hors-la-loi dont les exploits inspireront les Rigantes.

L’AUTRE DEVRA FORGER UNE LÉGENDE… ET ALLUMER LES FEUX DE LA RÉVOLTE !

Mon avis

Après avoir lu Lotto Girl qui a été une déception pour moi, il me fallait un bon livre pour l’oublier et passer à autre chose. Une valeur sûre… Mon choix s’est donc porté sur Le Cœur de Corbeau, le 3e tome de Rigante. Avec David Gemmell, je pouvais être certaine de passer un excellent moment…d’autant que j’avais eu de véritable coup de cœur pour les deux premiers tomes, et ce 3e ne déroge pas à la règle. Le Cœur de Corbeau était parfait, j’ai adoré ce nouveau tome qui se déroule 8 siècles après le 2e où bien des choses ont changé…

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture en dit bien assez et mieux vaut se laisser emporter par la plume de l’auteur qui est juste magnifique et qui nous propose à chaque fois des aventures incroyables. Comme pour les tomes précédents l’histoire se déroule sur une temporalité assez longues ce qui nous permet de voir évoluer les personnages, bien que ce soit moins long ici que dans les tomes précédents.

Des années ont passé depuis Connavar et son fils bâtard Bane et les Varlishes ont conquis le peuple Rigantes qui n’est plus que l’ombre de lui même. La magie a en partie disparu, ils sont devenus des « copies » des varlishes tout en restant aux yeux de ces derniers des barbares, des rustres, de simples Highlanders. C’est donc dans un univers assez propice aux problèmes que nous faisons la connaissance de Kaelin, fils de l’ancien chef Rigante, le fameux Cœur de Corbeau.

L’intrigue est bonne et bien menée, comme pour les précédents tomes, on y trouve beaucoup de politique, de manigances pour les luttes de pouvoir et aussi pour l’affranchissement, d’une certaine manière puisque les Highlanders, les Rigantes n’ont aucun droit et son considérés comme inférieurs par le peuple Varlishes. Un vent de révolte est en train de se soulever même si les Varlishes ignorent à quel point.

L’action arrive dès les premières pages, c’est captivant et en un rien de temps David Gemmell m’a emporté dans son univers, qui a bien changé en 8 siècles, c’est triste de voir l’évolution de ce peuple fier. Même si tout n’était pas beau et rose dans les tomes précédents, ils avaient leur propre culture et là, on voit qu’elle s’éteint peu à peu, à moins que… Je ne vais pas m’étendre longtemps sur le sujet, je ne veux pas spoiler, mais en tout cas, j’ai passé un très bon moment de lecture, on ne s’ennuie pas un seul instant, on vit une vraie aventure hors du commun. C’est toujours un ravissement, si vous ne connaissez pas Rigante, je vous la conseille fortement, parce que c’est du bon !

La grande force de Gemmell, outre nous offrir des histoires incroyables et des aventures hors du commun à chaque fois, c’est qu’il parvient à créer des personnages auxquels on s’attache énormément. Aucun n’est parfait, ce n’est pas, rien n’est tout blanc ou tout noir car chacun des personnages tient une part d’ombre et d’autres savent faire preuve d’humanité lorsque c’est nécessaire. C’est ça qui est intéressant, ça n’est pas manichéen et on peut se retrouver en chacun d’eux. J’ai adoré le personnage de Grymauch, il a des défauts et pourtant on ne peut pas s’empêcher de l’aimer, comme pour Meg avec qui elle ne cesse de se chamailler et pourtant une vraie amitié les réunit.

Quant à Kaelin, le fameux « Cœur de Corbeau », est un adolescent sympathique auquel on ne peut que s’attacher, malgré certains de ses agissements. Mais avec les injustices qui ont lieu, comment ne pas avoir des envies de meurtres et de vengeance ? L’histoire est davantage centrée sur lui, après tout, ce tome porte son nom, mais un autre personnage va avoir son importance, notamment dans la suite, Gaise qui est un personnage très prometteur. On a pu découvrir un certain nombre de choses sur lui, même si on le voit très peu, mais il m’intrigue beaucoup. J’ai hâte de faire plus ample connaissance avec lui et de voir aussi la rencontre entre Kaelin et Gaise car elle risque de faire des étincelles… pour le meilleur, comme pour le pire étant donné ce qu’ils sont.

En bref, Le Cœur de Corbeau est un tome à la hauteur des précédents, un beau coup de cœur, comme les deux autres. J’ai adoré ma lecture et ai passé un excellent moment, même si je vous avoue que je crains un peu pour la suite des événements. Une fois encore l’intrigue est bonne et bien menée avec son lot d’action et de problème, de la Fantasy comme je les aime avec des personnages attachants pour qui on s’inquiète vraiment et qui nous font vivre à chaque fois une aventure incroyable. Chapeau bas M. Gemmell, je ne regrette absolument pas de m’être lancée dans cette série et je me dis que j’aurai dû découvrir cet auteur bien auparavant (bien que j’aie déjà plusieurs séries en attente dans ma PAL).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***