Rechercher dans ce blog

05/11/2017

Fille d'Hécate de Cécile Guillot

Quatrième de couverture

« Je croyais n’être qu’une étudiante ordinaire et sans doute trop renfermée. Et puis, il a eu cette expérience étrange, la découverte de mon don… Maintenant je dois apprendre à m’accomplir en tant que sorcière, développer mes pouvoirs et trouver ma place en ce monde. Tout aurait-été parfait s’il n’y avait pas eu ces cauchemars et ces malaises. Quelqu’un cherche à me nuire ! Mais qui pourrait bien me harceler ainsi ?
Et, pour ne rien arranger, j’ai aussi un mémoire à écrire pour valider ma dernière année de psycho. Ma vie n’est vraiment plus de tout repos ! »

Maëlys nous ouvre les portes d’un univers étrange et déroutant, celui de la Wicca. La quête spirituelle qui est sienne va l’exposer à des menaces insoupçonnées. Surtout que le destin pourrait bien placer sur son chemin, les clés qui l’aideront à résoudre les mystères d’une existence parsemée d’ombres… Car, une sorcière peut-elle s’épanouir coupée de ses racines, ignorante d’un passé dont pourrait dépendre l’avenir ?

Mon avis

Fille d’Hécate est l’intégrale de la trilogie, qui était auparavant éditée chez les Editions du Chat Noir, une maison que j’affectionne particulièrement. Même si on est d’accord pour dire que je suis à la bourre sur la lecture de leurs livres, mais j’en ai plein en attente ! J’étais donc curieuse de découvrir ce livre, évidemment, il y ait question de sorcières, donc ça ne peut que m’intéresser. Et comme j’ai déjà lu le roman graphique de l’auteur : Willow Hall ou encore les recueils de nouvelles coécrits avec Mathieu Guibé : Quintessence hiémale et Iridescence Estivale, je voulais voir ce que donnait cette intégrale et cela a été une lecture plaisante, pas un coup de cœur, il m’a manqué quelque chose mais j’ai passé un bon moment de lecture.

Fille d’Hécate est une lecture plutôt agréable, même si j’avoue que ce n’était pas totalement ce à quoi je m’attendais, d’où le fait que ce ne soit pas un coup de cœur. Mais c’était plaisant et j’ai passé un bon moment en compagnie de Maëlys, cette jeune étudiante en psychologie qui va se découvrir des pouvoirs de sorcière suite à un test pour un autre étudiant en psychologie.

Il s’agit avant tout d’une quête d’identité, suite à la révélation de sa nature de sorcière, Maëlys, orpheline et adoptée, va tâcher de renouer avec ses racines, dans un premier temps en prenant conscience et connaissance de ses pouvoirs de sorcières, puis petit à petit en essayant d’en apprendre plus sur ses origines, celle qui la mise au monde. La quête est donc progressive, c’est l’histoire de fond et dans chacun des tomes, une autre intrigue se rajoute, en lien avec sa condition de sorcière évidemment.

J’ai trouvé cela intéressant comme type d’intrigue, même si je dois avouer que pour la première partie (le premier tome donc) j’ai trouvé ça un peu facile et précipitée. La fin arrive rapidement, et c’était trop en surface pour moi. Mais les tomes suivants prennent un peu plus de temps, on voit mieux les liens se faire et c’est plus haletant en termes d’action. La trilogie se bonifie donc avec le temps, j’avoue que la troisième partie (donc le troisième tome) est le meilleur à mes yeux et clôt parfaitement bien la série.

Si dans le premier tome, Maëlys va tâcher de savoir qui s’en prend à elle, dans le deuxième tome, elle va aider la police à résoudre des affaires grâce à sa sensibilité magique, son don d’empathie. Quant au troisième, il est celui qui va lui permettre de renouer plus profondément avec ses origines, mais je n’en dirai pas plus pour vous laisser découvrir tout cela. En tout cas, les intrigues à chaque fois sont bien menées, le seul petit bémol pour moi est que les fins sont un peu précipitées, surtout pour les deux premières parties mais quand on lit d’un coup la trilogie, ce n’est pas trop dérangeant. Je pense que si j’avais dû attendre entre le premier et le deuxième tome, j’aurai été un peu déçue du premier parce que ça manquait un peu de consistance pour moi. Mais en intégrale d’une trilogie, ça passe mieux.

L’écriture est simple mais fluide et efficace, on rentre dans l’univers de Cécile Guillot avec facilité, un monde de sorcières et plus particulièrement de la wicca. Un univers bien sympathique et intéressant à découvrir empli de mythes et de légendes et j’ai pris plaisir à découvrir tout cela. J’ai bien aimé la manière dont est amenée la magie, à quoi elle est utilisée et ce, tout au long de cette trilogie.

Quant aux personnages ils sont intéressants. Maëlys à commencer, elle est plutôt sympathiques, un peu enfant fragile dans un premier temps qu’il faut protéger et elle va bien s’entourer pour cela. Puis on voit une vraie évolution à chaque tome, même si elle a besoin d’être rassurée et d’être entourée, elle va gagner en maturité et s’affirmer un peu plus à chaque fois. Ce qui n’est pas pour me déplaire et c’est aussi le but d’une quête d’identité comme celle là c’est de s’en retrouver grandi et d’apprendre quelque chose. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’en peu de temps la vie de Maëlys va être bouleversée et avoir un certain nombre de changements pour le meilleur en général !

Ses amies sorcières vont bien l’aider dans sa quête et lui apporter beaucoup de choses, l’amitié mais aussi un renfort important pour la suite des événements. Un groupe s’est formé et on sait qu’il serra soudé pour toujours. Quant à Alex, sa relation avec lui sera tumultueuse, il y aura des hauts et des bas, comme dans beaucoup de relations, le tout étant de savoir faire la part des choses, de communiquer et mettre les choses à plat pour que tout fonctionne dans un couple.

En bref, Fille d’Hécate est un roman bien sympathique, j’ai bien aimé cette histoire, même si ce n’était pas tout à fait ce à quoi je m’attendais. Elle a pris un tournant inattendu, notamment avec le 2e tome (donc la 2e partie du livre) qui était vraiment intéressant. C’est essentiellement une quête d’identité qui va mener Maëlys à la recherche de ses origines et de son destin. Une histoire agréable que je vous invite à découvrir, surtout si vous aimez la sorcellerie comme moi.

1 commentaire:

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***