Dossier Gemina d’Amie Kauffman et Jay Kristoff (Illuminae 2)

Quatrième de couverture

Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres : la fille du commandant, Hanna Donnelly, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit. C’est à ce moment précis que BeiTech lance son attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant aux fuyards, ils sont traqués sans relâche. Parmi les rescapés : Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse. Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres, dont certains d’êtres très proches…

Mon avis

Dossier Gemina est le 2e tome d’Illuminae, dont j’avais adoré le premier tome, aussi bien pour l’histoire que le concept de dossier pour nous relater des faits dans le cadre d’un procès. Dans ce 2e volume, le procès contre BeiTech, la société qui a attaqué les vaisseaux Hypatia et Alexander dans le premier volume se poursuit. Avec ce nouveau dossier, nous avons d’autres preuves quant à l’implication de l’entreprise dans l’attaque. C’est ainsi que nous nous retrouvons sur la station spatiale de Heimdall qui est en train de préparer la grande fête de Terra, jusqu’au moment où tout bascule.

Nous faisons la découverte de nouveaux personnages, Hanna Donnelly, la fille du commandant sur Heimdall et Nik, fils d’une famille de mafieux. Tous les opposent et pourtant, ils vont devoir se serrer les coudes pour faire face à l’ennemi, mais il peut prendre n’importe quel visage et n’est pas toujours là où on l’attend.

Comme pour le premier tome, la force de ce livre réside dans sa mise en page, cet effet de dossier, avec des notes, des passages censurés, des retranscriptions de vidéo ou d’échanges de mails est juste génial. C’est la seule série que j’ai pu lire où l’on doit par moment utiliser un miroir ou tourner le livre pour pouvoir lire ce qui est écrit dedans. De quoi animer quelque peu cette lecture qui reste passionnante.

Mais une seule mise en page ne suffit pas à en faire un super livre, cela ajoute certes un grand plus, mais c’est surtout parce que les deux auteurs ont un talent indéniable en écrivant une histoire hors du commun. C’est vraiment original et prenant, je ne suis pas forcément fan de SF mais là je dois dire que l’univers est tel qu’on ne peut qu’être pris par les événements avec l’envie d’en savoir plus. S’il y a des éléments auxquels je m’attendais (très peu dans l’ensemble ; je vous rassure) il en est d’autres que je n’avais vraiment pas vu venir. Comme par exemple, ce qu’est « Gemina »… Rassurez-vous, je ne dirai rien, je ne vais pas vous spoiler, mais je ne m’attendais tellement pas à ça, que sur le coup j’ai vraiment eu peur de la tournure des événements. Rien n’était gagné et j’ai crains parfois pour certains personnages.

L’action arrive dès les premières pages, il n’y a pas de perte de temps, on sait très rapidement à quoi s’en tenir et tout le long du livre, nos héros font face à un compte à rebours, car l’impact est imminent, une catastrophe annoncée qu’il faut vite arrêter. Pour cela, Hanna et Nik vont devoir collaborer et faire face à de nombreux dangers. On ne peut pas s’ennuyer un seul instant dans cette histoire, il se passe toujours quelque chose, de nouvelles informations nous parviennent et nous permettre de comprendre les implications de BeiTech dans toute cette affaire même si dans un premier temps, on ignore pourquoi ils font tout cela, pourquoi cette attaque en cet instant, etc. Tout se dévoile au fur et à mesure et c’est génial de voir le travail des auteurs pour cette série.

D’ailleurs, je me dis qu’en film ou série TV, ça doit être juste génial à voir parce que c’est un univers tellement riche qu’il y aurait matière à faire quelque chose. Ça s’y prête bien en tout cas puisqu’on a de nombreuses retranscriptions de vidéos, etc.

Les personnages sont intéressants et sympathiques, assez différents de Kady et Ezra mais tout aussi agréables à suivre. Si Hanna est la fille du commandant avec tout ce que ça implique, une gosse de riche pourrie gâtée qui se prend pour une princesse, très rapidement on voit qu’elle est bien plus profonde que ça, elle ne manque pas de panache ni de courage quand il faut faire face à l’ennemi ; après tout, elle a été entraînée par son père, elle est plus redoutable qu’on ne le croit. Quant à Nik, c’est le bad boy dans toute sa splendeur, il a du bagou, il est drôle et n’hésite pas à draguer en tout instant Hanna et à faire des blagues salaces mais là encore, cela cache un personnage bien plus profond que ça, plus gentil qu’il n’en a l’air.

En revanche, nous laisser avec un tel cliffhanger, c’est juste horrible ! Je déteste ça et ça m’a vraiment coupé dans mon élan, en plus comme il restait quelques pages, j’ai eu l’espoir d’avoir plus d’informations mais il s’agissait juste du lexique et des remerciements. La douche froide… Bref, j’espère que la sortie du 3e tome ne tardera pas trop parce que j’ai envie de savoir ce qui s’est passé !

En bref, Dossier Gemina est un tome à la hauteur du précédent, j’ai adoré suivre cette histoire tout aussi originale et prenante que Dossier Alexander. L’univers est vraiment original et complexe, petit à petit nous en voyons l’ampleur et c’est juste incroyable de voir ce que les auteurs ont réussi à créer. L’intrigue est bonne et bien menée, très prenante, on a envie de savoir ce qui va se passer à chaque instant. On craint pour les personnages, on se demande quelle tuile va leur tomber dessus, c’est l’ascenseur émotionnel à chaque fois. Les personnages sont attachants et sympathiques et maintenant j’ai hâte de voir ce que nous réserve le dernier tome parce qu’avec une fin pareille ce n’est pas possible… Une série que je vous conseille fortement !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Demain il sera trop tard de Jean-Christophe Tixier

Apollon, désolantes passions de Louise Roullier

Le Secret de la Dame en Rouge de Béatrice Bottet (La Dame en Rouge 1)

Fais-moi peur de Malika Ferdjoukh

Terres de glace de Cassandra O'Donnell (Malenfer, Terres de Magie 5)