Passion coupable de Jay Crownover (Clash 2)

Quatrième de couverture

Une fille à papa, sans diplômes, sans travail, menteuse et petite délinquante. Avett n’a aucune illusion sur l’image que se fait d’elle son avocat bien sous tous rapports. Quaid Jackson, rasé de près, costume à deux mille dollars, sex-appeal à damner une sainte – ce qu’elle est très loin d’être –, est sans doute le seul à pouvoir lui épargner la prison aujourd’hui. Alors qu’elle s’est juré de revenir sur le droit chemin, coucher avec l’homme qui tient son avenir entre ses mains serait sans doute la plus mauvaise décision possible… Mais n’est-ce pas sa spécialité ? Si elle en est là aujourd’hui, c’est parce qu’elle a toujours été incapable de faire le bon choix…

Mon avis

Passion coupable est le 2e tome de la série Clash dont j’avais bien apprécié le premier tome. Ce sont des romances sans prise de tête avec des personnages haut en couleur qui ont du caractère. De quoi passer un très bon moment de lecture et ce nouveau tome ne déroge pas à la règle. J’espère que J’ai lu va d’ailleurs bientôt publier les trois derniers tomes restant de la série Marked Men (dont Clash est le spin off) pour que je puisse avoir toutes les histoires car je me fais spoiler en lisant cette série.

Passion coupable met en avant le personnage de Quaid, l’avocat et collègue de Sayer que l’on avait pu rencontrer dans le premier tome. Je dois dire que j’étais curieuse de découvrir son histoire, surtout lorsqu’on voit qui est celle qui ravira son cœur… On sait d’emblée que ça sera compliqué mais c’est ce qui fait tout l’intérêt de l’histoire et je dois dire que je l’ai beaucoup aimé.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent assez vite. Sans compter le fait qu’on se doute fortement de ce qui va se passer, le procès à venir d’Avett suite au braquage du bar. L’intrigue est bonne et bien menée, en soi cela reste simple mais efficace. J’ai beaucoup aimé cette histoire qui est vraiment prenante et on se doute rapidement de la tournure des événements mais on se laisse quand même emporter par l’auteur dans cette affaire qui va s’avérer plus complexe que prévue.

Il est indéniable qu’il existe une forte alchimie entre les deux personnages et ce, depuis le premier jour mais il est parfois difficile de cacher ses sentiments et désirs. Quaid et Avett finiront par succomber à la tentation, pour le meilleur, comme pour le pire. Ces deux-là devaient se trouver et être ensemble, d’une manière ou d’une autre, un lien les réunit et même si cela leur fait peur, ils vont finir par s’appréhender et reconnaître qu’ils ont besoin l’un de l’autre, tel le yin et le yang, deux forces qui se compensent.

Quaid et Avett sont deux personnages complexes et j’ai beaucoup aimé les découvrir. Avett a des problèmes, elle fait toujours des mauvais choix, dans une folie autodestructrice mais au fur et à mesure de l’histoire, on comprend pourquoi elle agit comme ça. C’est loin d’être une mauvaise fille, bien au contraire, mais elle souffre intérieurement et en faisait toutes ces bêtises, elle essaye d’expier sa faute. Un moyen comme un autre mais qui la détruit plus qu’autre chose. Elle a de la chance d’avoir ses parents, notamment son père pour essayer de la maintenir à flots mais cela reste difficile. Quaid pourrait bien lui ouvrir les yeux sur sa situation et changer la donne, deux forces de caractère qui s’apaisent ensemble.

Quaid a tout perdu lorsque sa femme l’a trompé et l’a quitté. Un coup dur pour lui qui a du mal à s’ouvrir et se dévoiler totalement. Il se cache derrière des apparences, le luxe pour donner une image qui ne lui correspond pas intérieurement. C’est un chic type qui n’a pas eu de chance mais avec Avett sa vision de la vie risque de changer et d’être balayé. Avett est une vraie tornade et dévaste tout sur son passage mais elle va surtout remettre certaines idées en place chez Quaid qui a trouvé en Avett un nouveau salut.

En bref, Passion coupable est un 2e tome bien sympathique, c’était une lecture sans prise de tête et c’était ce qu’il me fallait pour le soir. J’ai beaucoup aimé découvrir leur histoire car il est évident que ça allait être épique et très compliqué. L’intrigue est bonne et bien menée, avec son lot de problèmes, les personnages sont attachants et sympathiques, même Avett malgré ses frasques. Une histoire intéressante pour deux personnages en quête de rédemption et de changement.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Goliath, chat pirate de Cécile Alix

La menace d’Olivier Gay (Le Noir est ma couleur 2)

Le Pouvoir convoité de Laëtitia Militello (Coeur de sorcière 1)

Captive d'Elizabeth Vaughan (L'épopée de Xylara 1)

Nara de Jean-François Chabas (Les Chroniques de Zi 2)