Rechercher dans ce blog

18/04/2018

Le Faiseur de Rêves de Laini Taylor (Le Faiseur de rêves 1)

Quatrième de couverture

Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.

Quinze ans plus tard, il travaille dans la plus grande bibliothèque du monde, à Zosma, en rêvant de fabuleuses découvertes quand, de la Cité oubliée, émerge tout à coup une curieuse expédition venue recruter les meilleurs scientifiques du continent. Pourquoi diable s’obstiner à réunir ces esprits éminents ? Mystère… Et pourquoi Lazlo voit-il donc ses songes se peupler de visions étranges – à commencer par une déesse à la peau bleue pourtant assassinée, des années plus tôt, par les habitants de la ville interdite ? Qui est-elle vraiment ? Comment le jeune homme, qui ignore tout de sa légende, peut-il bien la voir en rêve ?

Mon avis

Le Faiseur de Rêves est le nouveau roman de Laini Taylor. J'avoue encore n'avoir jamais lu cet auteur car lorsque j'avais voulu me lancer dans La Marque des anges (paru chez Gallimard en 2012), je savais que la suite et fin ne paraîtrait jamais. Donc aucun intérêt de lire un livre pour me languir de la suite. Mais cette trilogie me faisait très envie, donc j'étais très curieuse de découvrir ce nouveau roman et là, je vous le dis d'emblée, Le Faiseur de Rêves est un coup de cœur. J'ai vraiment adoré la plume de l'auteur, son univers, ses personnages, bref, tout est parfait. Sauf la fin, mais j'y reviendrai un peu plus tard.

Je ne ferai pas de résumé de l'histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour savoir de quoi il s'agit, d'autant que les événements relativement vite pour s'en rendre compte. Il s’agit tout de même d’un beau pavé de plus de 650 pages donc il faut laisser le temps d’installer l’univers et de découvrir les personnages pour que la fameuse expédition parte, mais il n’y a pas de longueurs. L'écriture de l'auteur est vraiment agréable à lire et fluide, même si je vous avoue que le texte est dense et ne se lit pas en 5 min mais ça n'en reste pas moins passionnant et prenant. J’ai vraiment passé un excellent moment de lecture et je vous conseille de lire cette pépite parce que c’est juste génial et que c’est le genre de livre auquel il ne faut pas passer à côté.

Quand j’ai commencé l’histoire je ne savais pas du tout que quoi cela parlait. J’avais un vague souvenir de personnages qui pouvaient se voir dans les rêves et c’est tout. Je me suis donc laissée totalement emporter par les mots de l’auteur et très rapidement j’ai été conquise par cet univers si original et atypique. Il est plus complexe qu’il n’y paraît et on n’imagine pas à quel point lorsqu'on commence à le lire. L’auteur développe son monde petit à petit, nous explique les tenants et les aboutissants de son histoire et c’est juste incroyable.

J’ai adoré découvrir la mythologie avec ces êtres à la peau bleue, leur don incroyable, notamment celui de Sarai. Tout cela m’a beaucoup intrigué. Je me suis posée beaucoup de questions à leur sujet et je dois dire que j’en ai tout autant, au même titre que les personnages, en arrivant à la fin du livre. Beaucoup de choses restent obscures. J’ai hâte de lire le prochain volume pour avoir les réponses.

Mais Lazlo n’est pas en reste puisque ses propres rêves ont une importance et ce monde de rêves est lui aussi vraiment très intéressant. J’ai lu assez peu de choses sur le sujet, le premier me venant à l’esprit étant Oniria de B.F Parry qui est totalement basé sur ça. Là, on a quelque chose de totalement différent mais j’ai beaucoup aimé ce que l’auteur en a fait et voir comment il fonctionnait.

Quant à l’intrigue, elle est bonne et bien menée. L’auteur prend son temps pour nous montrer la situation, les différents personnages mais c’est vraiment intéressant et utile pour la suite pour comprendre certains liens et découvrir tout cet univers. Il y a pas mal d’actions, d’interrogation et le fait de suivre en parallèle deux groupes de personnages, d’un côté Lazlo, cet orphelin qui ignore tout de ses origines à l’esprit rêveur, et Sarai, cette étrange fille à la peau bleue parmi d’autres semblables et dont personne ne doit découvrir l’existence.

L’alternance entre ces deux groupes est intéressante car elle permet de créer plus de suspense, on se demande bien comment les deux personnages vont pouvoir se rencontrer, comment ils vont réagir, etc. Cela prend un peu de temps mais comme je l’ai dit, il n’y a pas de longueurs et à aucun moment je ne me suis ennuyée. L’histoire est vraiment passionnante et c’était à chaque fois avec une grande curiosité que je découvrais l’Histoire de cette Cité oubliée, Désolation (qui est désormais le seul nom qu’on peut lui attribuer). L’intérêt de Lazlo pour cette ville est grand et il est prêt à tout pour pouvoir en savoir plus à son sujet. Donc quand a lieu cette expédition, il va en être, d’une manière ou d’une autre mais il était loin d’imaginer ce qu’il allait découvrir là-bas et qu’elle allait être leur mission.

L’auteur maintient le suspense jusqu’au bout. J’avoue mettre fait avoir sur de nombreux points, je ne m’attendais pas du tout à cela. Au bout d’un moment je me suis doutée de certaines choses mais j’étais quasiment à la fin, donc on ne peut pas dire que cette histoire est prévisible, loin de là. Elle nous mène en bateau, je me suis faite avoir comme une bleue (sans mauvais jeu de mot). Elle joue totalement avec nous, et on ressent toute sorte d’émotion au cours de notre lecture et j’avoue que parfois j’ai été horrifiée par ce que je lisais quand je comprenais ce qui se passait exactement. C’est frustrant parce que je ne peux rien dire mais je ne veux pas vous spoiler, parce qu’il faut vraiment lire cette histoire et j’espère que cela vous incitera à jeter un œil à ce livre.

En ce qui concerne le fin, elle est juste horrible. Plus j’avançais dans ma lecture et moins je le sentais. Dans l’atmosphère ça se sentait et avec certaines actions à venir, je sentais le coup foireux venir mais je ne m’attendais pas à ça !! Je ne spoilerai pas, promis, mais je suis frustrée de ne pas avoir la suite pour savoir ce qu’il va advenir des personnages parce que là, ce n’est juste pas possible de nous laisser comme ça… L’auteur est sadique et joue totalement avec nos émotions.

Quant aux personnages, je les ai juste adorés, même si j’en ai détesté d’autres (enfin surtout un). Lazlo est un jeune homme rêveur à qui l’on s’attache immédiatement. On voit qu’il n’a pas eu une vie simple mais il se raccroche à un rêve, celui de découvrir le mystère qui entoure Désolation et cela ira au-delà de ses espérances… Quant à Sarai, c’est une jeune fille qui supporte de moins en moins son don, sa condition, sa vie mais la présence de Lazlo va changer la donne en de nombreux points. Ce sont deux personnages auxquels on ne peut que s’attacher et leur histoire est juste magique et magnifique.

Et une petite note pour le livre-objet, la couverture est juste magnifique, ça en fait un livre magique pour une histoire qui l’est tout autant.

En bref, Le Faiseur de Rêves est un gros coup de cœur, j’ai vraiment adoré cette histoire qui est prenante et originale. Cela fait du bien de lire de telles choses et Laini Taylor a créé un univers incroyable qu’il me tarde de retrouver parce que vu la fin, ce n’est pas possible de nous laisser comme ça… L’intrigue est bonne et bien menée, c’est passionnant et on ne peut qu’être émerveillée par tout ça. Les personnages sont attachants et sympathiques, ils ont beaucoup de choses à nous faire découvrir et j’ai hâte de les retrouver. Affaire à suivre, l’année prochaine sûrement puisque le deuxième tome ne sort qu’en octobre en VO, donc pour la VF il va falloir être patient. Mais surtout, ne passez pas à côté de cette pépite !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes bien sur la messagerie écrite de Melisande.
Veuillez laisser un message après le bip écrit car elle est partie lire !

***biiip***

Les articles les plus consultés